Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 07:00

La ville de Dreux rebaptise son musée

Le nom du fondateur et premier conservateur du musée est apposé sur une plaque qui rappelle que, le 13 septembre 1977, la ville, dont le maire était Françoise Gaspard décida de donner le nom de Marcel Dessal (1902-1977) à son musée municipal. Marcel Dessal (1902-1977) était le fondateur et premier conservateur du musée de Dreux..

En Juin dernier la municipalité drouaise actuelle a débaptisé son musée "Marcel Dessal" en un classique "Musée d'Art et d'Histoire" de Dreux .

 

Exit le nom de Marcel DESSAL au Musée de Dreux

Il ne s'agit pas de remettre en cause le travail ni l'importance de Marcel Dessal, qui est tout de même le fondateur du musée, explique la Ville. « Mais on s'est rendu compte que c'est une dénomination qui prête à confusion. Il y a des visiteurs qui s'attendent à y trouver des oeuvres de Marcel Dessal. Il n'y en a pas ! Il était conservateur. En outre, nous avons peu d'informations sur lui." 

C'est ce que l'Echo Républicain écrit dans son article. Je vai prouver le contraire ci-après

.L'idée de la Ville, en adoptant l'appellation Musée d'art et d'histoire, est de « dire ce qu'on va y trouver, l'art et l'histoire de l'art (et l'histoire de Dreux ?). C'est plutôt un souci de précision. »

 

Evolution du logo du musée de Dreux.Evolution du logo du musée de Dreux.Evolution du logo du musée de Dreux.

Evolution du logo du musée de Dreux.

Marcel DESSAL mérite que l'on rappelle qui il était (malgré ce qu'affirme la journaliste de l'Echo, probablement non Drouaise, les renseignements sur M. Dessal ne manquent pas).

De nombreux vieux Drouais se souviennent encore avec émotion de leur professeur d'histoire du collège Rotrou avant 1960.

Lisons la biographie écrite par Jean LELIEVRE (son condisciple à la conservation du Musée) dans le Bulletin des Amis du Musée au début des années 2000.

Livre de Marcel Dessal sur la vie de Charles Delescluze.(que l'on peut lire à la médiathèque-section locale .)Livre de Marcel Dessal sur la vie de Charles Delescluze.(que l'on peut lire à la médiathèque-section locale .)

Livre de Marcel Dessal sur la vie de Charles Delescluze.(que l'on peut lire à la médiathèque-section locale .)

MARCEL DESSAL (1902-1977)

Le 2 Juillet 1950, au soir des cérémonies qui marquaient le troisième centenaire de la mort de Jean Rotrou, le musée était solennellement inauguré en présence de deux ministres, d’un académicien - en l’occurrence Marcel PAGNOL et de nombreuses personnalités des arts et des lettres. Ce jour-là Marcel DESSAL qui avait créé ce musée voyait se réaliser un rêve longtemps caressé.

Il été né le 20 avril 1902 à Treignac, gros bourg de la Corrèze où son père était artisan menuisier. Ses études secondaires achevées, il quitte la maison paternelle pour préparer à l’Université de Clermont une licence d’histoire et de géographie car il veut faire carrière dans l’enseignement

Il enseigne à Cusset, puis à Issoire et à Thiers, obtient en 1927 son diplôme d’études supérieures et, deux ans après, il est nommé professeur au collège Rotrou à Dreux.

Très vite, il s’intègre au milieu intellectuel local. Il s’intéresse à la Bibliothèque municipale et à l’Université Populaire qui, dans le cadre du Cercle Laïque, organise des conférences éducatives.

Le maire de Dreux, Maurice VIOLLETTE, le remarque et lui fait place sur la liste d’union des gauches lors des élections municipales de mai 1935. Marcel DESSAL entre ainsi  au Conseil où il siègera jusqu’en 1965. En 1957, il devient au maire. Deux ans plus tard, il sera élu premier adjoint de M. RASTEL qui a succédé à Maurice VIOLLETTE. La ville est alors en pleine expansion: de 1956 à 1966 la population passe de moins de 17 000 habitants à près de 30 000. Pendant 6 ans, alors que le maire, à cause des fonctions qu’il occupe, est très souvent absent de la mairie, le premier adjoint va être confronté à de multiples problèmes: création de classes nouvelles, d’équipements nouveaux qui vont moderniser la ville.

Ces élections de 1965, défavorables à la liste de RASTEL, mettent fin au labeur incessant de Marcel DESSAL, mais non à son activité. Parallèlement à sa tâche d’enseignant, il s’était toujours consacré aux recherches historiques. Ainsi en 1939, il avait organisé une remarquable exposition dans le cadre du cent cinquantième anniversaire de la Révolution Française. Il avait aussi commencé une thèse sur le Drouais Charles DELESCLUZE, travail que la guerre le força d’interrompre mais il acheva en 1948 et qui lui valut le titre de docteur ès lettres. (Le livre de Marcel DESSAL, consacré à DELESCLUZE républicain opposant farouche à Louis Philipe et à Napoléon III, et mort sur les  barricades de la commune en mai 1871, est disponible en lecture sur place à la médiathèque Odyssée de Dreux).

Il lui appartenait aussi une idée chère à Maurice VIOLLETTE, la création à Dreux d’un musée digne de ce nom. Il n’existait alors dans l’ancienne chapelle de la Grande Rue, qu’une collection de tableaux, œuvres souvent discutables et sommairement présentées. Après la guerre, le Conseil Municipal décida donc le transfert du musée dans une autre chapelle désaffectée proche de l’école Saint Martin et sinistrée en 1940. M. DESSAL décida de consacrer une grande partie des salles d’exposition à l’histoire locale et générale en y présentant de nombreux documents précieux qui dormaient dans des cartons au Beffroi. En même temps, le sous-sol du bâtiment fut aménagé en bibliothèque municipale...

A partir de 1965, écarté des affaires municipales, Marcel DESSAL se consacra presque uniquement  t à ses fonctions de conservateur du Musée, tout en conservant des activités soit à l’Office d’H.L.M., soit au sein des sociétés locales: Syndicat d’Initiatives, comité de Jumelage, amis du Musée......

Bientôt d’ailleurs, sa santé s’altéra: une implacable maladie le minait dont une grave opération ralentit les effets sans assurer la guérison. Pendant dix années il lutta avec courage, s’efforçant, malgré les souffrances physiques et morales de poursuivre l’œuvre entreprise. Mais le mal empira et Marcel DESSAL s’éteignit à Dreux le 5 Aout 1977.

Excellent professeur, historien remarquable, érudit consciencieux, il a surtout laissé à ceux qui l’ont connu, le souvenir d’un homme plein de bonté, fidèle à ses amis et à ses idées, ce qui n’excluait pas chez lui la plus grande tolérance. Son dévouement à la chose publique ne se démentit jamais et on peut dire que la ville de Dreux lui doit beaucoup.

Le 13 septembre 1977, le Conseil Municipal a décidé de donner au Musée de Dreux le nom de Marcel DESSAL.

Jean LELIEVRE.

 

Cliquer sur l'image pour pouvoir lire les textes.Cliquer sur l'image pour pouvoir lire les textes.

Cliquer sur l'image pour pouvoir lire les textes.

Il n’y a pas de rue portant le nom de Georges RASTEL (Le seul maire de Dreux qui n’ait pas de rue dans sa ville)

Mais il n’y a pas plus de rue Marcel DESSAL.

Une suggestion à nos édiles drouais  actuels ou ceux de l'année prochaine :

Puisque le musée n’a plus  de nom propre (il deviens l’anonyme « Musée d’art et d’histoire de Dreux), pourquoi pas donner à la place au nom générique de «place du musée» celui de

Place MARCEL DESSAL ?

C H I C H E !!!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pinto carlos 07/12/2013 20:09

la seule chose que sache faire cette majorité c'est construire des murs pour effacer la mémoire. une volonté propre , à quand le remplacement des Drouais politiquement incorrect ?

Nora husson 21/11/2013 21:03

Je trouve scandaleux des débaptiser les noms d'institutions telles que le musée!! Bientôt cette majorité débaptisera le nom de Dreux !!! J'avais réagi contre au conseil municipal ...

Nora husson 21/11/2013 21:03

Je trouve scandaleux des débaptiser les noms d'institutions telles que le musée!! Bientôt cette majorité débaptisera le nom de Dreux !!! J'avais réagi contre au conseil municipal ...

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt