Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 07:00

mtaville 1     Dans le numéro 16 du journal «Dreux Mta Ville»

le 26 Juillet dernier parassait la quatorzième chronique de PIERLOUIM.

LE DUCHE DE NORMANDIE.

MtaVille-Chronique de Pierlouim-14.

-Le duché de Normandie.

-En 911, le roi Carolingien Charles III le «simple» conclut avec le chef viking Rollon un traité à Saint-Clair-sur-Epte. Le roi remit le comté de Rouen aux Vikings, en échange d’un serment de vassalité et de l’engagement à se faire baptiser. Rollon devait également protéger des incursions scandinaves l’estuaire de la Seine et Rouen, la nouvelle capitale normande, Les Normands pourtant vassaux du roi de France ne pensent qu’à agrandir leur territoire et s’opposer en permanence au roi.

-Les Normands se sentent par trop à l’étroit dans cette bande de 50 km de large, le long de la côte entre Cherbourg et Rouen. Ils vont peu à peu grignoter dans le territoire des rois francs et agrandir à la suite de conquêtes, leur territoire «sous souveraineté normande». Car malgré leur promesse, l’immigration viking continue de se déverser dans le territoire. Les anciens scandinaves s’implantent définitivement dans la région normande. La paix et la sécurité revenues dans la région, les évêques retournent dans leur cité épiscopale et les moines dans les abbayes.

Les Normands commencent à établir un état solide, économiquement et militairement, construisant de nombreux monuments civils, religieux ou militaires. -En 962, les Normands se trouvent devant la forteresse drouaise pour en découdre. Ils sont commandés par Richard II comte et futur duc de Normandie. Le duc Eudes de Blois, à qui appartient le comté de Dreux est à la tête des défenseurs de la forteresse.

-Dreux subit alors le premier des six sièges répertoriés de son histoire. La forteresse résista longtemps aux traits et aux engins des assiégeants, qui, la jugeant imprenable, levèrent le siège. En réaction à cet échec Richard II va bâtir le château de Tillieres en défense de la forteresse de Dreux. Les châteaux forts construits en grande partie en bois se transformèrent peu à peu en solides murailles et donjons de pierres.

Chateau de l'an 1000. Robert II roi des Francs. (cliquer sur l'image pour la découvrir en entier.Chateau de l'an 1000. Robert II roi des Francs. (cliquer sur l'image pour la découvrir en entier.

Chateau de l'an 1000. Robert II roi des Francs. (cliquer sur l'image pour la découvrir en entier.

Le Comté de Dreux propriété des rois de France. 

Le comté et la forteresse de Dreux passent de main en main, dont celles des comtes de Chartres. Dreux adopta quelques temps la loi normande pour revenir définitivement aux us et coutumes du royaume des Francs. -D’abord comté, la Normandie devint duché vers l’an Mil, en ayant constitué un territoire peu différent de la Normandie actuelle.

-En 1026, le roi Robert II, fils d’Hugues Capet récupère le comté de Dreux pour le royaume de France. Le comté de Dreux restera propriété des rois de France jusqu’à la Révolution.

-Le roi des Francs ne veut pas que le duché de Normandie prenne plus d’ampleur, car Dreux est distant d’à peine 80 km de Paris, la capitale franque. Dreux devint, pour près de deux cent cinquante ans une forteresse stratégique, verrou garant du royaume de France. C’est pourquoi les premiers rois capétiens furent très présents à Dreux pour renforcer sa forteresse et surveiller le duché de Normandie, leur ennemi de l’Ouest. Il faut aussi signaler que malgré cette frontière fermée à sa partie Est, le duché de Normandie agrandit son territoire pendant près de cent vingt ans, de 911 à 1035, date de la dernière annexion, celle du Mont St Michel.

-Les guerres furent continuelles entre les ducs de Normandie et les rois de France. -La conquête de l’Angleterre en 1066 par Guillaume le Conquérant va changer la donne, car le duc de Normandie devient aussi roi d’Angleterre. Dreux se trouve alors coincé entre le royaume des Francs qu’il doit défendre et un duché dont le duc est aussi roi.

-Un duc roi ou un roi duc? Telle est la question. Une ambiguïté qui sera lourde de conséquences, c’est ce que nous verrons la prochaine fois

Ecoutez ou réécouter la chronique "Si Dreux m'était conté" la chronique de Pierlouim sur RTV 95.7 chaque vendredi vers 11 h 20 sur les ondes de RTV 95.7

MtaVille-Chronique de Pierlouim-14.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt