Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 07:00

mtaville 1  Dans le numéro 24 du journal «Dreux MtaVille»    du 06 décembre 2013, paraissait la vingt deuxième chronique de PIERLOUIM

==================================================

Robert II comte de Dreux-Denier parisis.

Robert II comte de Dreux-Denier parisis.

22-ROBERT II et le second siège de Dreux.

Le temps passe et les générations des rois de France et des comtes de Dreux se succèdent.

Après les deux frères ennemis, le roi Louis VII et le comte de Dreux Robert 1er, leurs deux fils, le roi Philippe II et son cousin le comte Robert II de Dreux furent de fidèles alliés.

Le roi Louis VII âgé de 59 ans se sentant affaibli fit couronner de son vivant son fils Philipe, âgé seulement de 14 ans. Un an après, en 1180, Philippe devint roi à 15 ans sous le titre de Philippe II.

Comme son frère le roi Louis VII, le Comte Robert 1er dut attendre longtemps et une troisième épouse pour avoir enfin un héritier mâle.

A 59 ans en 1184, Robert donna le comté de Dreux à son fils, le futur Robert II. Robert second du nom avait déjà 30ans et séparé de sa première femme Mahaut de Bourgogne. C’est à l’occasion de son second mariage avec Yolande de Coucy cousine germaine de la femme du roi, qu’il reçut la couronne comtale des mains de son père.  

Pendant quelques années, la France eut donc deux rois couronnés et Dreux, deux comtes.

Cette coutume permettait d’assurer une succession sans contestation et sans transitions face à l’appétit des nobliaux féodaux. Philippe II que l’on appellera plus tard Philippe «Auguste» fut l’un des derniers rois couronnés du vivant du roi en titre. Robert II fut le seul à être titré  comte de Dreux du vivant de son père.

Couronnement de Philippe II à 15 ans en 1180.

Couronnement de Philippe II à 15 ans en 1180.

En cette fin du douzième siècle, les conflits entre le royaume de France et le duché de Normandie étaient continuels, souvent violents, malgré de nombreuses trêves et rencontres. Tout en étant roi d’Angleterre, Henri II Plantagenet restait en tant que duc de Normandie un vassal du roi de France. Une grande ambiguïté. N’oublions pas qu’Henry II, était  le deuxième époux d’Aliénor d’Aquitaine répudiée par le roi de France Louis VII. Une histoire de famille en quelque sorte. L’ex-mari français et le mari anglais d’Aliénor, puis leurs fils, puis leurs descendants se firent la guerre pendant près de trois siècles. Dreux se trouvait en première ligne de ces conflits permanents, coincé entre France et Normandie.

Vers 1186-88- Henri II Plantagenet et son fils, (fils d’Aliénor)  Richard futur Cœur de Lion arrivèrent avec leur armée devant Dreux pour en découdre. Ce fut le second siège répertorié de la ville et de la forteresse de Dreux. La forteresse résista courageusement, mais la ville fut saccagée. Le comte Robert II se réfugia au château de la «Robertière» en forêt de Dreux. 

Alors Zorro arriva en la personne du roi Philippe II, dit Auguste.

Les Anglais déguerpirent et Dreux retrouva sa  tranquillité pour de nombreuses années.

Gisants d'Henri II Plantagenets d'Angleterre et Aliénor à l'abbaye de Fronteveaux.

Gisants d'Henri II Plantagenets d'Angleterre et Aliénor à l'abbaye de Fronteveaux.

Cette aventure fit pourtant réfléchir le Comte Robert, second du nom. Il renforça les fortifications de la ville et agrandit la forteresse en édifiant entre autre le donjon dit de Danemarche. Il consolida le château de la Robertière en le transformant d’un relai de chasse en un observatoire fortifié de la frontière Anglo-Normande vers l’Avre.

Nous ne savons pas si le comte Robert Ier vivait encore à la fin de ce second siège de Dreux car il mourut en 1188. Il ne serait pas intervenu, car il avait fort à faire avec ses autres domaines où il s’était retiré, en particulier ceux de Braine et de Brie comte Robert.

Le Comte Robert II va être reconnaissant toute sa vie envers son cousin le roi Philippe Auguste. Il le suivra pendant plus de trente ans, des croisades à la bataille de Bouvines en 1214

=========================================================== Ecoutez ou réécouter la chronique "Si Dreux m'était conté" la chronique de Pierlouim chaque vendredi vers 11 h 20

sur les ondes de RTV 95.7 ou en podcast sur le site de RTV

http://www.rtv-dreux.fr/podcast/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt