Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 18:01

Il m'a été reproché avec raison de ne plus présenter depuis plus d'un an des notes historiques sur Dreux.

Je reprends donc une parution régulière de ces notes. Dans un premier temps les chroniques parues dans le magazine "MtaVille". 

29-LA VIE A DREUX AUX MOYEN-AGE.                             avant la guerre de cent ans.

DREUX AU MOYEN-AGE AVANT LA GUERRE DE CENT ANS.

La ville de Dreux connut sous les comtes capétiens une période faste de près de trois siècles de 1100 à 1350 pendant lesquels le royaume des Francs s’affirma en tant que royaume de France. Par l’augmentation du territoire royal, la fin du système féodal et la mise au pas des seigneurs locaux, la France devint une vraie nation en Europe, surtout face à l’Angleterre.

• Une période de paix entraine toujours des conséquences heureuses. 

• Tout d’abord la construction de nombreux bâtiments:ce fut le temps des cathédrales et des châteaux forts. Les Drouais vivaient sous la protection d’une immense forteresse flanquée de hautes tours dans une ville fortifiée. Les comtes capétiens, notamment Robert I, II et III furent des bâtisseurs militaires mais aussi des bâtisseurs civils et religieux.

La superbe collégiale St Etienne, les églises St Pierre et St jean ainsi qu’une dizaine de chapelles disséminées dans la ville et à l’entour reflétaient la grande piété religieuse des Drouais. L’Hôtel-Dieu soignait les malades drouais.

29-LA VIE A DREUX AUX MOYEN-AGE.                             avant la guerre de cent ans.

• Des maisons comprenant souvent plusieurs étages, à pans de bois et encorbellement ou en pierre comme la maison romane de la rue Sénarmont remplacèrent des habitations plus frustes.

• La population s’accrut. La ville compta plus de 5000 habitants et s’entoura de faubourgs hors des fortifications comme St Martin St Denis ou St Jean.

• De nombreux progrès techniques améliorèrent les conditions de vie des Drouais, comme les cheminées avec âtre et conduit qui permirent à chaque habitation d’avoir son propre foyer.

• Les moulins hydrauliques construits sur la Blaise permettaient de moudre mécaniquement les céréales. Le ferrage des chevaux, les étriers, les nouvelles selles facilitèrent le confort des cavaliers autant militaires que civils.

• De nouveaux outils facilitèrent les travaux des paysans comme l’utilisation de la brouette. Le collier d’épaule, le harnais permirent aux chevaux de tirer les charrues à roues et à soc métallique. Et bien d’autres inventions encore: le puits artésien, les lunettes de vue, les chiffres arabes, le papier, la fonte et les premiers hauts fourneaux, l’eau de vie etc.

• La ville était prospère car plusieurs foires, en particulier celle de la St Denis, (l’une des plus grande du royaume), faisaient de Dreux un lieu important d’échanges commerciaux. Le rattachement de la Normandie à la couronne de France, en 1204, augmenta considérablement la zone d’influence drouaise au-delà de l’Avre.

• Le vignoble s’étendait tout autour de Dreux sous l’impulsion des monastères et prieurés comme ceux de St Martin ou de St Thibault.

• La cérémonie des Flambarts, la veille de Noël devint un événement important de la vie drouaise. De nombreuses processions rythmaient la vie religieuse des Drouais: fêtes chrétiennes ou dédiées aux saints des corporations comme Saint Vincent pour les vignerons ou permettaient d’obtenir la clémence divine en cas d’aléas climatiques: sècheresse, grêle ou inondations...

 

29-LA VIE A DREUX AUX MOYEN-AGE.                             avant la guerre de cent ans.
29-LA VIE A DREUX AUX MOYEN-AGE.                             avant la guerre de cent ans.

• Mais revers de la médaille: heureux et confiants dans l’avenir, les Drouais cessèrent d’entretenir les fortifications de leur ville. En un peu plus d’un siècle les murs d’enceinte s’écroulèrent. Les habitants s’autorisèrent à y percer des brèches et y accoler de nouvelles constructions. Mais cela aura des conséquences désastreuses lors de la guerre de cent ans

Pour feuilleter les chroniques de Pierlouim dans MtaVille:

http://mtaville.fr/chronique

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt