Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 10:27

Suite à ma dernière note sur le camp d'aviation américain de Dreux Crucey je vous représente un texte écrit dans le cadre de mon feuilleton "An par an chronique d'une jeunesse drouaise"

Partie de ce texte faisant mention d'une visite le 4 juillet 1955 du camp d'aviation (Air Base)de Crucey

UN 4 JUILLET (1955) AU CAMP D'AVIATION DE CRUCEY

Pour leur fête nationale du 4 juillet, les militaires américains de la base aérienne de Dreux-Crucey ont convié un certain nombre de petits écoliers et écolières français à passer une après-midi avec eux. J’ai été choisi je ne sais comment. Nous  sommes une dizaine de garçons et filles de Ferdinand Buisson dans le car qui nous emmène à la base aérienne à quinze kilomètres de Dreux. Nous voyons de près ces forteresses volantes qui survolent la région drouaise. Finalement ce n’est pas si grand que cela. On va même à l’intérieur. On en voit décoller et atterrir.

Les aviateurs américains défilent en musique, c’est la fête !

On nous distribue un certain nombre de trucs à manger inconnus pour nous.  C’est la première fois que j’avale une saucisse dans un pain tendre et presque sucré. Il parait que cela s’appelle « hot dog ». Un camarade déjà féru d’américanisme nous dit que cela signifie «Chien chaud». Notre instituteur nous rassure, il s’agit bien de cochon qu’il y a à l’intérieur. Moi j’apprécie ce sandwich particulier, mais certains n’aiment pas, en particulier les filles. Beaucoup de pains et de saucisses sont jetés sur un petit talus herbu. On nous donne aussi de drôle de petites bouteilles avec un l’intérieur une boisson sucrée à goût de caramel pleine de gaz. Berk que c’est pas bon, on appelle ça du « coca cola » je crois. Cela me fait roter.

Des bouteilles souvent pleines sont ainsi jetées par dégoût sur le talus. Mais les instituteurs qui nous encadrent se mettent en colère et nous obligent à ramasser ces restes de nourriture  et à les mettre dans de grands sacs en papier. Les Américains sont ébahis et un peu vexés : Ah ces Frenchies !!…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elisabeth binet 29/07/2016 17:11

J'y suis allée aussi avec l'école de Senonches "la loge des bois". Nous avons passé une journée avec des enfants américains qui nous gavaient de glaces et autres sucreries qui sortaient de distributeurs. Pour nous, tout était un peu surréaliste à l'époque. C'est un souvenir sympa.

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt