Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 11:59

Dimanche dernier, pour le 200° anniversaire de la construction de la Chapelle Royale,  les charmantes guides de ce monument le plus visité à Dreux ont accueilli le public en costumes du temps de Louis Philippe.

Elles endossèrent le rôle de plusieurs membres de la famille du roi Louis Philippe autour de la construction de la chapelle St Louis.

N’étant pas des professionnels du théâtre les guides ont pourtant démontré leur grand talent d’acteur.

 

200°ANNIVERSAIRE DE LA CHAPELLE ROYALE- Visite costumée de la chapelle royale de Dreux
200°ANNIVERSAIRE DE LA CHAPELLE ROYALE- Visite costumée de la chapelle royale de Dreux
200°ANNIVERSAIRE DE LA CHAPELLE ROYALE- Visite costumée de la chapelle royale de Dreux
200°ANNIVERSAIRE DE LA CHAPELLE ROYALE- Visite costumée de la chapelle royale de Dreux
200°ANNIVERSAIRE DE LA CHAPELLE ROYALE- Visite costumée de la chapelle royale de Dreux

Plusieurs vidéos sur le travail d'acteur des Guides de la Chapelle Royale...

Présentation par Clémentine de Beaujolais troisième fille de Louis Philippe (décédée en 1907 à 89 ans)

Rencontre entre la duchesse Adélaïde de Penthièvre mère du futur roi Louis Philippe avec sa belle soeur la princesse de Condé mère du duc d'Enghein.

La duchesse de Penthièvre avec l'architecte de la première chapelle (1816) Claude Philippe Cramail issu d'une famille drouaise.

Conversation entre le roi Louis Philippe et la seconde fille Marie qui était sculptrice, sur l'installation de la nouvelle chapelle. Marie mourut jeune à 25 ans Elle fut une des premières à être enterrée à la Chapelle Royale..

Un Monologue de la Duchesse de Penthièvre sur sa vie et la chapelle St Louis ( que j'avais écrit précédemment à cette visite costumée): 

====================================================

Mon père Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, petit fils légitimé de louis XIV avait de nombreux titres, entre autre:-amiral et grand veneur de France, -Duc d'Aumale -   de Rambouillet - de Gisors .Mais surtout celui de comte de Dreux. Ce qui nous intéresse ici.

Le véritable comte de Dreux fut  jusqu’à la Révolution le roi de France. C’est ainsi que le comté de Dreux fut transmis à mon père par le roi Louis XVI en 1775. Louis XVI grand chasseur avait besoin d’un lieu de chasse pas trop loin de Versailles. Il choisit pour cela  le domaine de Rambouillet, une des nombreuses propriétés de son cousin, le duc de Penthièvre mon cher père.

 Le château de Rambouillet fut donc «troqué» contre plusieurs propriétés dont le comté de Dreux. Mon père ne pouvant rien contre l’autorité de son cousin le roi, était très triste.  Le château de Rambouillet était celui de son enfance et de toute sa famille.

Ne voulant pas laisser à Rambouillet les dépouilles de sa famille, mon père,  décida de faire venir les corps de ses parents pour les inhumer dans un caveau de la collégiale Saint Etienne de Dreux à l’emplacement de l’actuelle Chapelle Royale. Il y avait ses parents, son épouse ma mère et six de mes frères et sœurs ...

En effet, moi, duchesse de Penthièvre j’étais la seule enfant survivante du duc de Penthièvre quand il devint Comte de Dreux.

 Née en 1753 j’épousa en 1769 à l’âge de 16 ans, Louis  Philippe d’Orléans, 20 ans, descendant du frère de Louis XIV et petit fis du régent.

Un très mauvais mari, coureurs jouisseur et joueur, il dilapida une grande partie de ma fortune. Il fut nommé à la Révolution «Philippe égalité» et fut guillotiné en 1793.

Il me fit cependant 6 enfants, dont

-Louis-Philippe d'Orléans, qui devint roi des Français sous le nom de Louis-Philippe Ier.

-Sa sœur Madame Adélaïde la future «Madame Adélaïde» 

-Antoine-Philippe duc de Montpensier et Louis-Charles d'Orléans comte de Beaujolais qui moururent de maladie pendant la révolution...

Mon père duc de Penthièvre, homme pieux et doux adopta certaines idées de la Révolution il ne fut guère inquiété dans cette terrible période,  il mourut de sa belle mort le 29 novembre 1793 dans son château de Bizy près de Vernon à 68 ans. Sa dépouille fut transférée de nuit à Dreux ou elle fut déposée auprès de sa famille dans le caveau de la collégiale Saint Etienne.

Il fut donc le dernier comte de Dreux

Malheureusement quelques mois après, les sépultures furent profanées. Les cercueils en bronze furent dérobés et fondus pour en faire des canons. Les corps furent jetés pêle-mêle dans une fosse commune creusée derrière la collégiale. Par la suite la collégiale fut détruite, les matériaux vendus à un marchand de bois de Chartres.

En ce qui me concerne, duchesse d’Orléans j’ai repris mon nom de jeune fille «Duchesse de Penthièvre»

Dans un premier temps, protégée par mon statut de «Veuve Egalité» je fus retenue à résidence à Paris puis j’ai dû émigrer en Espagne puis en Italie. Deux de mes trois fils, Antoine duc de Montpensier et Louis Charles comte de Beaujolais moururent en exil

J’assistai cependant en Sicile au mariage de mon fils Louis Philippe avec Amélie de Bourbon, princesse des Deux-Siciles  (et nièce de Marie-Antoinette,). Le couple s'installa alors à Palerme et eut dix enfants. Je ne saurai jamais que Louis Philippe et Amélie devinrent roi et reine des Français.

 A mon retour en France, je n’eus de cesse que de donner à mes ancêtres une sépulture décente. Je rachetais le terrain de l’ancien château de Dreux. Il ne restait que des décombres de la magnifique collégiale du douzième siècle. 

A partir de 1816 j’entrepris de faire construire une chapelle au-dessus de la fosse ou étaient enterrés mes ancêtres.

Ce fut le début de cette construction dont nous célébrons aujourd’hui les deux cent ans.

Je choisis Charles-Philippe Cramail, architecte parisien, pour réaliser la  chapelle à laquelle je donnais le non de chapelle saint Louis. La chapelle de l’architecte Cramail se définissait par son plan en croix grecque et: la nef aveugle sans ouverture,.

La première inhumation dans la chapelle Saint Louis fut celles en 1818 de la  princesse Françoise de Montpensier, âgée de deux ans. Ma petite fille, cinquième enfant de Louis Philippe duc d’Orléans mon fils.

Je mourus le 23juin 1821 à 68 ans et je fus inhumée  dans le caveau central de la chapelle St Louis.

Deux mois après mon décès, un jeune poète sans le sou, de 19 ans, un certain Victor Hugo vint à Dreux à la recherche de sa fiancée Adèle. Dans une lettre à son ami Alfred de Vigny, il fit une description de Dreux et de la chapelle St Louis, telle qu’elle se présentait en 1821 :

 Au-dessus de tout, un télégraphe à côté duquel on construit la chapelle funèbre des d’Orléans. Cette chapelle blanche et inachevée contraste avec la forteresse noire et détruite ; C’est un tombeau qui s’élève sur un palais qui croule. (Déjà du pur Hugo)

Mon fils,  duc d’Orléans, futur roi Louis-Philippe, reprit et termina en 1822 les travaux de la chapelle St Louis qu’il transforma 20 ans plus tard en  Chapelle Royale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt