Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 18:41

 

 

 

Dans mes archives 14-18 j'ai retrouvé un programme d'une tournée du théâtre aux armées.
D
u 21 au 26 mai 1917.

Mon grand père a du assister à cette séance.

 

 

 

 

 

Pour entretenir le moral des troupes stationnées au front pendant de longues périodes, en France, le ministère de la guerre organisa la venue d'artistes afin de donner des représentations théâtrales et ainsi divertir les soldats.
Des représentations strictement encadrées par les autorités.

Malgré la guerre qui s'enlise rapidement, l'État-major français a du mal à se convaincre de la nécessité d'organiser la survie morale de son armée, mais finit par se rendre à l'évidence. Il faut distraire les troupes et mettre en place des loisirs, encadrés par la hiérarchie militaire.

C'est dans ce contexte que les revues aux armées font leur apparition sur les différents fronts à partir de l'été 1915. Derrière ce nom, pas de revue littéraire mais des spectacles de music-hall ou des cafés concerts, déjà en vogue avant-guerre. L'objectif est de distiller de la bonne humeur au sein des troupes au travers de spectacles, le plus souvent musicaux, qui font la part belle à des chansonnettes légères, voire grivoises, appréciées des soldats. Mais en plus de ces revues, des professionnels du monde artistique vont se déplacer directement dans les cantonnements pour organiser de véritables représentations théâtrales.

La première séance de théâtre aux armées a lieu le 9 février 1916 après de longues négociations avec le ministère de la guerre et les autorités militaires. Derrière l'initiative, des hommes de lettres qui vont multiplier les représentations à Paris afin de financer ces représentations. Tout est réglé dans les moindres détails et les acteurs, venus de la comédie française ou de l'Opéra-comique, sont dès leur entrée en zone de conflit soumis à une stricte discipline militaire

Au début les conditions de représentation sont sommaires, de simples tréteaux et quelques planches afin de constituer la scène. Avant que des espaces scéniques démontables soient imaginés et standardisés. Au total, plus d'un million 500.000 soldats assistèrent à ces représentations. Un succès, qui fut au final salué par l'Armée comme un exutoire artistique nécessaire pour soutenir l'effort de guerre.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt