Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 16:36

Il y a 150 ans se terminait la courte mais tragique guerre franco-prussienne de 1870/71.

J'ai consacré 22 chroniques de Pierlouim à ce désastreux conflit dans MtaVille. Pour ceux qui ne les ont pas lues dans le journal gratuit, je les reproduit dans ce blog "Dreux par Pierlouim".

CAHIERS DU SOLDAT JULES SALMON

Pendant la guerre franco-prussienne de 1870/1871

Prisonnier de Guerre.

Jules Salmon, grand-père de ma mère, fut soldat pendant la guerre franco-prussienne de 1870/71. Dans deux cahiers, il écrivit ses impressions sur ce terrible conflit pourtant oublié. Il relatait en premier les terribles batailles sous Metz, les 2 mois de sièges et la reddition de cette place, puis sa détention dans un camp de prisonniers de guerre en Allemagne. En octobre1870, les allemands, après la chute de Sedan puis celle de Metz, firent plus de 300 000 prisonniers français.

Cette situation étant sans précédent, rien n’était prévu pour détenir autant de captifs. Les conditions de détention furent déplorables.

Après un voyage éprouvant, à pied, vers l’Allemagne, Jules Salmon décrit son internement dans un camp situé sur une île du Rhin près de Wesel. En voici quelques extraits

 « Vingt baraques alignées en deux rangs et pouvant contenir 500 hommes, chacune occupant, avec les cuisines et cantines établies pour les prisonniers, le tiers environ de l’île sablonneuse où se sont écoulés les jours bien longs de notre captivité. Une terrasse de 2 mètres d’élévation protège le côté de cette île contre les débordements du Rhin et sert de promenade aux prisonniers. Elle fait face au fort Blücher où se trouve une manutention militaire qui a pour mission de nous tenir en respect. En novembre on nous donna une couverture de laine et 2 paillasses pour 3 hommes. Les places occupées par chaque homme dans les baraques sont d’environ 40 centimètres et seraient tout à fait insuffisantes en période de grande chaleur. A 6 heures du matin, un quart de litre d’un café indescriptible que nos continuelles privations seules nous décident à avaler avec 40 grammes de pain blanc. Une soupe de riz petit pois ou pomme de terre constitue le seul repas de la journée, insuffisante pour plus d’un estomac. 8 cantiniers allemands établis dans l’île font fortune avec les prisonniers. Leurs tarifs fantastiques feraient l’étonnement du petit commerce en France……Pour prévenir l’ennui des longues soirées, on a organisé des concerts. Pendant que le canon grondait en France, quelques amateurs apportèrent les concours d’un certain talent au délassement de leurs camarades (Jules y participa probablement avec son violon). Sur plusieurs centaines d’évasions tentées, un grand nombre réussit… ».

Jules se plaint des courriers souvent ouverts avec la France occupée et surtout de l’attente de la délivrance intervenue longtemps après le cessez-le-feu. En juin 1871, enfin libéré, il put reprendre son képi de facteur rural aux lettres et son violon pour les noces et bals de son Berry natal.

 

 

Jules Salmon mourut en 1914 à 71 ans. Son fils Arthur, implanté depuis 1903 à Dreux, participa courageusement à la grande guerre de 1914-1918 (4 blessures, 4 citations et médailles). Le mari de sa fille Marie Thérèse, Maurice (mon père), en 1940 fut prisonnier et passa 5 ans dans un stalag à Berlin. Avec le père de Maurice tué à Verdun en 1916, ce sont trois générations de Français et Drouais qui, en 75 ans (une vie), de 1870 à 1945, subirent trois guerres franco-allemandes dont deux devenues mondiales. A l’aube de mes 75 ans, j’ai vécu dans une paix européenne sans guerres. Je souhaite à mes enfants, petits-enfants et leurs descendants et à vous, mes chers lecteurs, de ne jamais connaître les ravages de guerres fratricide

A SUIVRE.

Pour voir les précédents articles, cliquer ci-dessous sur "Guerre 1870/71"

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt