Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 19:06

Il y a 150 ans se terminait la courte mais tragique guerre franco-prussienne de 1870/71.

J'ai consacré 22 chroniques de Pierlouim à ce désastreux conflit dans MtaVille. Pour ceux qui ne les ont pas lues dans le journal gratuit, je les reproduit dans ce blog "Dreux par Pierlouim".

GUERRE DE 1870-1871.

UN GENERAL DROUAIS AU SIEGE DE PARIS

La ville de Dreux a une spécialité étonnante. Les militaires drouais de haut rang à l’époque de l’empereur Napoléon 1er étaient tous des artilleurs, comme les généraux de Sénarmont, de Billy et les deux frères Doguereau. Un peu plus tard au second empire, au temps de Napoléon III, un autre général drouais s’illustra dans l’art du canon.

Ildefonse FAVE naquit le 28 février 1812 à Dreux au faubourg St Denis où son père était marchand de bois. Ses remarquables dispositions en mathématiques permirent au jeune Favé d’entrer à l’école polytechnique puis à celle d’application de Metz qui formait les futurs officiers d’artillerie. Nommé capitaine à 29 ans, il publia son premier ouvrage « Nouveau système de défense des places fortes ». Au dépôt central de l’artillerie, il devint adjoint au directeur des ateliers de précision. Il confirmait, par ce poste, sa vocation de chercheur comme celui d’écrivain militaire. En 1845, son « histoire tactique des trois armes » souvent rééditée attira sur lui l’attention des spécialistes.

En 1846, il publia le premier tome des « Études sur le passé et l'avenir de l'artillerie », écrit par Louis-Napoléon Bonaparte pendant sa détention au fort de Ham. En 1847, il étudia un nouveau modèle de carabine. En 1848, Louis-Napoléon, devenu Président de la République, appela Favé qui publia son « Nouveau système d'artillerie » en 1850. Favé fut envoyé en mission d'étude en Angleterre, en Hollande, en Belgique, pour évaluer leur matériel d'artillerie (fabrication des explosifs et organisation des manufactures d'armes).
Nommé professeur de fortification à l'École polytechnique, il devint l'officier d'ordonnance de Louis-Napoléon autoproclamé Empereur Napoléon III puis son chef d'escadron. En 1855, Ildefonse Favé soutint les travaux sur l’aluminium d’Henri Sainte-Claire Deville auprès de l’empereur. Il soutiendra d’autres scientifiques, qui bénéficieront également d’une aide financière, dont deux proches de Sainte-Claire Deville, Louis Pasteur et Léon Foucault.

Pendant la campagne d'Italie, Ildefonse Favé fut chef du cabinet militaire de Napoléon III. Il travailla sur l'artillerie à canons rayés et créa les premières mitrailleuses.
Après y avoir été élève, Favé fut professeur d’art militaire à l’école polytechnique. Nommé Général, il en devint le directeur en 1866.

 

Quand éclata la guerre de 1870, Favé était aide de camp de l’Empereur Napoléon III. Après la reddition de Sedan, l’abdication de Napoléon III et la proclamation de la république il se replia sur Paris. Après avoir été fervent bonapartiste, il se mit à la disposition de la nouvelle république. Il prit le commandement de l’artillerie d’une partie des forts défendant la capitale. Il prit part à la bataille de Champigny, puis à l’attaque de la Ville Evrard où il fut grièvement blessé le 24 décembre 1870. De cette guerre Favé écrivit en 1871 un ouvrage « Nos revers ».

Passé dans le cadre de réserve, Favé se consacra à l’écriture de nombreux ouvrages, militaires, scientifiques et historiques. Il fut promu grand officier de la Légion d'honneur et, en 1876, élu à l'Académie des sciences. Le général Favé mourut à Paris le 14 Mars 1896.

En 1906, le conseil municipal de Dreux refusa de donner le nom de Favé à une rue sous le motif d’avoir été proche de Napoléon III responsable de la perte de l’Alsace et de la Lorraine. Depuis peu, une rue drouaise porte le nom du Général Ildefonse Favé.

A SUIVRE.

Pour voir les précédents articles, cliquer ci-dessous sur "Guerre 1870/71"

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt