Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 07:00

  Alors que nous venons de fêter les quarante ans du centre Hospitalier de Dreux, souvenons-nous qu'il y a juste 100 ans, le 26 octobre 1913,  était inauguré le "nouvel" hôpital de Dreux, rue St Denis avec la présence du Président de la République Poincaré, du député Paul Deschanel et du maire Maurice Viollette.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Revoyons ensemble l'article que j'avais consacré sur mon ancien blog en 2008 à la visite du président Poincaré en 2013......

==========================================================

8-POINCARE A DREUX

Ce dimanche 26 Octobre 1913, la ville de Dreux s’est faite belle, elle reçoit le Président de la République.

Une matinée au rythme d’enfer.

-Neuf heures : Raymond Poincaré, Président de la République arrive à la gare venant de Paris. Nommé seulement depuis Janvier dernier il est accompagné par le Président de la Chambre Paul DESCHANEL député d’Eure et loir (Nogent le Rotrou) et par plusieurs ministres et sénateurs...

La délégation est accueillie par Maurice Viollette le Député et maire de Dreux.

Les fantassins du 101éme  régiment de ligne basé à la caserne de Billy rendent les honneurs et la clique joue la Marseillaise.

Après les discours d’accueil, le Président prend place avec Paul Deschanel, le maire et le Général Beaudemoulin dans la voiture découverte tirée par des chevaux.

Le temps est très maussade, la pluie est présente par intermittence.

medium_poin_salue_la_foule.jpg
medium_poinI_viollette.jpg
Maurice Viollette Maire de Dreux.

-Neuf heures et demie : Le cortége se rend sous la pluie au nouvel hôpital rue st Denis qui remplace dorénavant l’ancien hôtel dieu de la grande Rue. L’inauguration , la visite sont effectuées au pas de course.

Un enfant de six ans regarde, les yeux écarquillés, le passage des autorités…

Mais son grand père Victor Théophile est chagrin. .
Une partie de son Jardin a été exproprié pour la construction de la morgue de l’hôpital.

Oui, cela aurait pu être la maternité, mais non, c’est bien cette antichambre du cimetière qui s’est construite au fond de la petite impasse Marteau autrefois si paisible.
Tous les convois mortuaires passeront désormais au raz des fenêtres de la petite maisonnette de Victor Théophile.
Cela sera gai, il faudra s’y faire.
Ces corbillards branque ballants traînés par des chevaux poussifs et suivis par tous ces hommes et femmes en noir, hoquetant de chagrin…
Et à cette époque on mourrait pas mal à l’hôpital

medium_Hopital_ancien_1913-1973_2.jpg
Photo aérienne de l'Hopital avant sa destruction en 1970.
A droite des batiments on aperçoit la morgue la laverie et l'impasse Marteau.

-Dix heures et demie : Le cortège remonte la route de Chartres pour voir un groupe de huit maisons ouvrières
bâties par la Caisse d’épargne de la ville et réservées aux familles nombreuses.
Les huit nouvelles maisons ouvrières occupées par seize ménages  abritent une centaine d’enfants (Oups!).

medium_poinI_maisons_ouvrières.jpg

-Onze heures et demie :Visite du concours agricole dans lequel un stand provoque la curiosité des Drouais en leur ventant les charmes de la « Fée électricité » Présentation des fonctionnaires de l’arrondissement au Président de la république dans une salle des fêtes encore neuve (inaugurée en 1910)

medium_poinI_comice_agricole.jpg

-Midi : Place Mésirard, sous une tente qui menace de s’envoler à tout moment sous de fortes rafales de vent a lieu  banquet de 1200 convives.
Bien sùr le repas n’a lieu qu’après de longs et nombreux discours.

medium_poin_discours.jpg

-Treize heures trente : Départ du Président et sa suite à la gare pour Chartres.

-Quelle (demi) journée! :Le petit garçon de 6 ans retiendra surtout de cette journée un fait grave pour l’époque :Une journée sans pain.

En effet, passionné par la visite de Poincaré, personne dans la famille n’a songé à aller acheter du pain.D’ailleurs vu l’affluence dans Dreux, les boulangeries se trouvaient dévalisées.A l’époque où l’on mangeait un kilo de pain par jour et par personne, Un repas sans pain était inimaginable….

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------.

 POST SCRIPTUM :

-Le petit garçon deviendra 33 ans plus tard mon père..

-Peu de bidasses du 101° régiment de ligne qui présentaient les armes au Président de la République survivront à la boucherie 14/18. (Les Rues Du Bois Sabot, des Eparges, d' Ethes Virton et  du bois des fosses gardent les noms des terribles combats qui décimèrent ce valeureux régiment)..

-Raymond Poincaré devra, en tant que Président de la République gérer toute la période de la "grande" guerre..

-L’hôpital fonctionnera jusqu’en 1973 avant d’être détruit et transférer route de Nogent après la vallée Tranchot. .

-Paul Deschanel deviendra en 1920 un éphémère Président de la République. (Vous savez bien celui qui tombera d’un train en pyjama).

-Maurice Viollette sera Maire de Dreux jusqu'en 1959.

-Les huit maisons « Ouvrières » sont toujours là, rue Ferdinand Gâtineau, rénovées et proprettes. A mon avis elle accueillent maintenant beaucoup moins d’une centaine d’enfants..

-La fée électricité a fait des miracles à Dreux. L’installation du réseau se fera progressivement dés 1913. La maison de mon grand Pére ne sera éclairée à l'électricité  qu'en 1920.

 

medium_hopital_ancien_2.JPGSeul le bâtiment de l'accueil et des consultations 
 de l'hôpital de 1913 a été conservé.
Il abrite  actuellement la communeauté d'agglomération du Drouais. .

 

L'impasse Marteau

A gauche l'ancienne mison de mon arrière grand-père)medium_hopital_impasse_marterau_IMG_8181.2.JPG

a retrouvé son calme.Elle conduit par l'arrière à la maison de repos"Le clos du Roy" (construite en 1990)
dont l'entrée se trouve Bd L. Terrier. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt