Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 07:00

medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpg

Cette semaine paraît dans le 
"DROUAIS MAGAZINE"'
une vingt cinquième Durocasserie : 

.

 


 
R O T R O U   DU BRONZE A LA PIERRE.
  

 

 

Par les différentes manifestations et expositions du quatrième centenaire de la naissance de Jean de ROTROU,  vous connaissez tout sur la vie et les œuvres de notre poète et dramaturge Drouais.

C’est pourquoi je vais évoquer le grand homme au travers des aventures de la place qui porte son nom et de la statue qui y trône en son centre.

 

D’abord nommée « Place Lafayette», la place ne fut ouverte qu’en 1831 après destruction et transfert du tribunal et de la prison rue d’Orisson (actuelle rue d’Orfeuil). Sur cette place un arbre de la Liberté fut planté en 1848. Mais déjà beaucoup de Drouais rêvaient d’y ériger à la place une statue de Rotrou. Mais comme toujours les finances manquaient.


Louis–Eutrope LAMESANGE maire de Dreux de 1852 à  1855 débloqua la situation en mourrant en 1859. Dans son testament il demandait de vendre  le théâtre qu’il avait fait  construire  le long de la place (on en devine encore la rotonde de brique rouge). De la somme recueillie devait être prélevée une somme de 16 000  francs nécessaire pour ériger une statue à la gloire de Rotrou


Le Maire Jacques MESIRARD mis aussitôt le projet à exécution en lançant un concours pour une statue en bronze et son socle. Ce qui demanda pas mal de temps. Parmi plusieurs projets c’est celui d’ALLASSEUR qui fut choisi par l’Académie Impériale des beaux arts.  C’est en octobre 1866 que commença la fabrication de la statue. Comme cela arrive (presque) souvent, le budget préalable fut largement dépassé. Le coût total de l’érection fut de plus de 21000 F (35% de dépassement. Une subvention de l’Etat fut nécessaire pour boucler le projet.). La statue fut enfin inaugurée le 30 Juin 1867. Un an après, Paris donnait le nom de Rotrou à la rue située à droite du théâtre de l’Odéon. (L’autre rue étant réservée à Corneille)

Derrière Rotrou des couvreurs zingueurs se sont invités sur la carte postale (détail), Peut-être mon grand oncle qui avait cette profession. 

Rotrou dans son costume de bronze de Lieutenant particulier va ainsi veiller  pendant 73 ans sur ses concitoyens. La place recevait alors deux fois par semaine le marché alimentaire.

Le théâtre fut vendu et détruit en 1908.


Puis vint la deuxième guerre mondiale et l’occupation de Dreux par les troupes allemandes. Le bronze de toute première qualité de la statue intéressait bougrement l’occupant pour en faire des canons. André TRUBERT le maire désigné par le gouvernement de Vichy à la place de Maurice VIOLLETTE proscrit, fit tout pour sauver la statue de Rotrou. Il proposa même de garder Rotrou en échange du bronze des trois marmousets de la place Métézeau et du paysan retroussant ses manches du square St Martin (actuellement grande rue et devant la maison de retraite du Prieuré). Mais le bronze de Rotrou étant d’une masse plus lourde et de meilleur qualité, la statue fut emportée le 4 Mars 1942, et payée au vil prix de 30F le kilo de Bronze.

Des soldats de la Luftwaffe , basés au camp d'aviation de Dreux Vernouillet posent pour la postérité devant le socle vide de la statue de Rotrou.

Heureusement un moulage fut réalisé, ce qui permit au sculpteur DELANDRE de réaliser une parfaite copie en Pierre. André TRUBERT étant décédé entre-temps, c’est le nouveau maire MOREAU qui réceptionna la nouvelle statue en Juillet 1943.


Notre héros local  est toujours là,en pierre, tenant dans sa main droite un rouleau allusion à son statut d’auteur et dans la gauche la lettre adressée à son frère qui témoigne de son sens élevé du devoir et de son dévouement envers sa ville natale et ses concitoyens.


Pour le quatrième centenaire, la statue a été nettoyée et passée au Karcher. Sur le socle, en regardant bien, on peut deviner des traces vertes laissées sur la pierre blanche par le bronze de l’ancienne statue.


Dans quinze jours nous verrons les 9 merveilles drouaises.

A bientôt, si Dreux le veut bien. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt