Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 07:00


Cette semaine paraît dans le 
"DROUAIS MAGAZINE"'
la vingt neuvieme Durocasserie : 

.

 
LES DEUX CENT ANS DE
 "BARRE DE FER".

 

 

DREUX n'échappe pas à la mode des célébrations :
4°centenaire de la naissance de Jean  Rotrou, centenaire du Cercle Laïque et du Théâtre, 40 ans du jumelage Todi et de l'association "Amis du Théâtre". Etc.

 Mais la célébration du bicentenaire d'un Drouais présent dans l'histoire de notre pays paraît complètement oubliée par les instances commémoratives drouaises.


Une avenue aux Rochelles porte le nom de DELESCLUZE. Sur la plaque de rue, deux dates 1809-1871 et une profession : «homme politique».

Or cet enfant de Dreux fut bien plus qu'un simple politicard : Journaliste, républicain intransigeant, il s’opposa à la royauté et à l'empire. Il passa une grande partie de sa vie en prison, au bagne ou en exil.
 Ses contemporains lui donnèrent le surnom de "Barre de fer" tant il fut rigide dans ses convictions.

 

Louis Charles DELESCLUZE est né à Dreux le 2 Octobre 1809. Son père, commissaire de police à Dreux  sous le premier empire, mais ancien volontaire de 1792, lui inculque dès le plus jeune âge l’amour de la république.
Après des études de Droit à Paris, DELESCLUZE revient à Dreux pour travailler comme clerc d’avoué. Suite à la destitution du commissaire de police, la famille quitte définitivement Dreux en 1832 pour Paris.


DELESCLUZE participe à la révolution de 1830 et milite dans les sociétés secrètes républicaines et connaît bientôt la prison. Réfugié en Belgique, il devient journaliste politique en créant «Journal de Charleroi», puis à Valenciennes «l’Impartial du Nord».

La deuxième république, issue de la révolution de 1848, le nomme commissaire du gouvernement dans le département du Nord , mais sa rigueur politique lui vaut encore prison et exil.
Opposé à Napoléon III, il est envoyé au bagne de Cayenne où prisonnier privilégié il devient précepteur du fils du gouverneur.(qui sera député de la Guyanne pendant de nombreuses années).
 Revenu en France après l’amnistie de1859, il fonde le journal «Le Réveil».

Il écrit un livre sur son emprisonnement en Guyanne : "De Paris à Cayenne, journal d'un transporté".


Après la chute de l’empire, la république proclamée
, DELESCLUZE est élu Maire du XIXème arrondissement de Paris, puis député.
Engagé à contre cœur dans le gouvernement insurrectionnel de la Commune de Paris en mars 1871, DELESCLUZE combat jusqu’au bout pour défendre ses idées.
Nommé Délégué à la guerre il fait le sacrifice de sa vie en se faisant tuer volontairement sur la barricade du Bd Voltaire le 25 Mai 1871.
 Son corps fut jeté dans une fosse commune. Ses amis plantèrent à l’emplacement de son cadavre  un acacia.


 

 

 

 

 

Bien que sa mort fût de notoriété publique, il fut condamné à mort par contumace en 1874. GAMBETTA s’écriera alors : «Voilà donc un homme qui même mort fait encore peur !».

En 1883, son corps retrouvé grâce à l’acacia rejoindra au père Lachaise, non loin du mur des fédérés, le seul amour de sa vie, sa sœur Louise Azémia. 
 
Les fusils «Chassepots» des Versaillais firent parmi la population ouvrière de Paris beaucoup plus de victimes pendant la « semaine sanglante » de Mai 1871, que la guillotine coupa de têtes nobles pendant la « terreur » de 1793.

La mémoire collective est souvent sélective.






Marcel DESSAL, fondateur du musée qui porte son nom à Dreux , a consacré à DELESCLUZE une remarquable thèse éditée en 1952: un des rares ouvrages consacré à ce révolutionnaire Drouais avec le livre de Charles PROLES écrit peu de temps aprés la Commune.(Ces deux ouvrages sont consultables à la médiathéque ODYSSEE de Dreux.).

 

Dans quinze jours je vous raconterai pour la Toussaint : "Cimetières drouais  et défunts de Louis Philippe 1er."

 

A bientôt si Dreux le veut bien.
Pierlouim.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt