Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 18:03

Il y a bien longtemps j'ai fait mon service militaire en Allemagne à Trèves (Trier en Allemand).

Avec les camarades nous allions boire du vin de Moselle dans un petit village dans le vignoble et dans la banlieue de Trier nommé TRIERWEILER......

Souvenirs souvenirs

Images de Trierweiler (dont le feu d'artifice pour le 800°anniversaire de la création de ce petit village de 1500 habitants).e Images de Trierweiler (dont le feu d'artifice pour le 800°anniversaire de la création de ce petit village de 1500 habitants).e
Images de Trierweiler (dont le feu d'artifice pour le 800°anniversaire de la création de ce petit village de 1500 habitants).e Images de Trierweiler (dont le feu d'artifice pour le 800°anniversaire de la création de ce petit village de 1500 habitants).e

Images de Trierweiler (dont le feu d'artifice pour le 800°anniversaire de la création de ce petit village de 1500 habitants).e

Il est évident que toute analogie avec une affaire politicopeoplemédiatique ne serait que pure coïncidence.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -BILLETS DE SIMPLET.
commenter cet article
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 23:34

Article de l'Echo Républicain du 15 Août dernier.

Ne pas oublier de cliquer sur les vignettes pour pouvoir lire les articles......

Ne pas oublier de cliquer sur les vignettes pour pouvoir lire les articles......

L'échotier de l'Echo Républicain a omis d'écrire qu'Anna Srpek avait pendant plusieurs années (vers 2007/09) tenu une chronique  dans feu "l'action Républicaine" sous le pseudo nom de "Mamie".

J'ai conservé une bonne partie de ces chroniques drouaises.. Ne pouvant y accéder pour l’instant je vous présente  le seul que j’ai actuellement entre les mains.

Une mémoire drouaise vient de s'effacer- Anna SRPEK

Je vous présenterai à l’occasion un florilège des chroniques de Mamie.

C’est en partie grâce à cette mémoire éditée par l’Action Républicaine que je me suis décidé à écrire mes propres chroniques (et blog) sur l’histoire drouaise

;

;

ADIEU "MAMIE".

Repost 0
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 23:07

A Dreux, une plaque de rue anonyme ; Rue d'ETHE-VIRTON. Que signifie ce nom ?

Celui d'un Drouais célèbre, d'un lieu dit de la région drouaise ???.

Centenaire 14/18-22Aout 1914-Bataille entre Ethe et Virton.

Cette rue devrait s'appeler Ethe et Virton (deux localités Belges ) ou plutôt Rue de la bataille entre les villages d'Ethe et de Virton.

Cette rue rappelle le sacrifice des soldats du 101° régiment de ligne basé à Dreux pendant la journée la plus meurtrière pour l'armée Française pendant cette terrible guerre de 14/18.

Centenaire 14/18-22Aout 1914-Bataille entre Ethe et Virton.

 Ethe et Virton, noms de deux petites localités des Ardennes Belges autour desquelles se déroula une rude bataille le 22 Août 1914, soit 18 jours après la déclaration de guerre: une bataille de «rencontre» avant l’enlisement des tranchées. Les soldats français portaient encore les pantalons rouges garance visibles de très loin .Les uniformes «bleu horizon» n’apparurent qu’au début de 1915.

Des combats terribles dans lesquels le 101ème RI de Dreux fauché par des tirs de mitrailleuses perdit le tiers de ses effectifs.

Centenaire 14/18-22Aout 1914-Bataille entre Ethe et Virton.
Centenaire 14/18-22Aout 1914-Bataille entre Ethe et Virton.

======================================

Le 22 août 1914, jour le plus sanglant

de l'histoire de France

 

Moins de trois semaines aprèsla déclaration de guerre de l'Allemagne à la France, le 3 août 1914, les deux armées passent à l'offensive. Des centaines de milliers de soldats s'alignent de la frontière suisse au Brabant belge, dans la chaleur de l'été. Du 20 au 24 août, la bataille des Frontières fait rage. La France en sort perdante. Seule la bataille de la Marne, du 06 au 11 septembre permettra de mettre un terme à l'avancée allemande.

Une de ces journées fut particulièrement meurtrière : le 22 août 1914. Entre l'aube et la tombée de la nuit, pas moins de 27 000 soldats français sont tués, soit deux fois plus que du côté allemand. C'est le jour le plus sanglant de l'histoire de l'armée française, toutes guerres confondues.

La bataille de Rossignol, un massacre

Le 22 août 1914, des centaines de milliers d'hommes s'engagent sur une quinzaine de terrains majeurs. Les batailles portent les noms de Virton, Bellefontaine, Neufchâteau, Ochamps, Bertrix, Maissin ou encore Ethe. Dans cette dernière localité, on recense aujourd'hui 2 056 tombes françaises, dans un cimetière spécifique. La plus meurtrière restera celle de Rossignol, village du sud-est de la Belgique, avec 7 000 morts français, contre 800 à 1 000 morts allemands.

Comment expliquer une telle hécatombe ? Pourquoi, paradoxalement, cet événement tragique est-il si peu connu ?

Centenaire 14/18-22Aout 1914-Bataille entre Ethe et Virton.

:J'ose juste une comparaison que certains vont juger inappropriée ;

La bataille de la Moskowa (réputée être une victoire) par le « grand « Napoléon » a vu en une seule journée (07 septembre 1812) mourir 27 600 soldats français (Wagram et Waterloo dépassent les 30 000 français tués en une seule journée) mais c’était le glorieux Napoléon……. etpourtant  il n'y avait pas de mitrailleuses à cette époque........

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018........

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 22:01

Un semaine à peine après la déclaration de guerre, le régiment drouais du 101° de ligne se trouve engagé dans un combat faisant Partie des batailles dites des frontières.

Mangiennes (dans la Meuse) est le cadre d'un des tout premiers combats de la Première Guerre mondiale, le 10 août 1914. Il s'agit d'un combat de rencontre entre les unités allemandes en reconnaissances et les unités françaises encore en concentration .

Une des craintes des généraux français avant et pendant la mobilisation était de subir une attaque brusquée allemande alors que le gros de l'armée française était encore en pleine concentration le long de la frontière .

Le 10 août vers 9 h 30, des unités de la cavalerie allemande se rapprochent, des tirailleurs soutenus par des mitrailleuses s'installent aux lisières des bois sur la rive droite, tandis que l'artillerie allemande envoie des obus ; les hussards français envoyés en éclaireurs repassent la rivière pour être placés en réserve, tandis que le 1er bataillon du 130e RI prend position sur la cote 222 au sud-est de Mangiennes. Des combats assez violents vont s'ensuivent ... .

 

Centenaire 14/18- 10 Août 1914- Première bataille à Mangiennes du 101° R.I de Dreux.Centenaire 14/18- 10 Août 1914- Première bataille à Mangiennes du 101° R.I de Dreux.

Le soir du 10 août, l'état-major du 4e corps français annonce par erreur à celui de la 3e armée qu'une division allemande s'est emparée de Mangiennes ; à 23 h 5, la 3e armée rend compte par télégramme au GQG: « Dans l'après-midi avant-postes du 130e Mangiennes attaqués par forces importantes estimées à une division avec six ou sept batteries. Ces deux bataillons bien que soutenus efficacement par un groupe d'artillerie qui aurait eu la supériorité du feu se sont retirés à la nuit sans être poursuivis. 130e aurait subi pertes sérieuses. »[ d'où l'ordre envoyé du GQG à 2 h 45 de monter une attaque conjointe des 4e et 2e corps pour le lendemain 11 août. Cette ordre est annulé au matin]. Les officiers d'état-major français en concluent la supériorité de l'artillerie française sur celle allemande et qu'« il y a lieu de prendre des précautions contre le tir des mitrailleuses qui est très meurtrier, surtout lorsque l'objectif se présente de flanc ou d'écharpe ».

Au cours de cette journée du 10 août , plusieurs actions distinctes se sont développées sans aucune liaison entre elles sur un front de +- 20 km entre Billy (sud) et le plateau de Marville (nord).
entre autre par la 7e Division d'infanterie  dont faisait partie le 101° Régiment de ligne de Dreux.....

Centenaire 14/18- 10 Août 1914- Première bataille à Mangiennes du 101° R.I de Dreux.Centenaire 14/18- 10 Août 1914- Première bataille à Mangiennes du 101° R.I de Dreux.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018........

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 15:08

Lors d'un récent voyage en Belgique, à Dinant sur la Meuse à quelques kilomètres de la frontière avec la France, j'ai découvert cette plaque sur le pont traversant la Meuse.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en leur totalité.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en leur totalité.

Nous sommes dans les premiers jours de la guerre, une semaine avant les terribles massacres qui vont ensanglanter Dinant. L’armée française s’est portée en Belgique depuis le 4 Août appelée comme les Anglais à défendre la neutralité belge violée par l’Allemagne. Pour la France bloquer l’ennemi le plus au nord est vital, car le plan Schlieffen appliqué par les l’état-major du Kaiser prévoit une attaque massive vers Paris à travers la Belgique. Le pont de Dinant est alors un endroit stratégique, il faut empêcher les Allemands de franchir la Meuse.

La bataille de Dinant.

Charles de Gaulle a 24 ans, c’est un jeune lieutenant diplômé de la prestigieuse école militaire de Saint Cyr. Au matin du 15 août les allemands attaquent la ville et veulent déloger les français de la citadelle, de Gaulle doit couvrir la retraite des siens, mais un feu nourri de mitrailleuses tombe sur ses hommes, il est sérieusement blessé à la jambe ( fracture du péroné par balles avec éclats dans l’articulation ) la légende veut qu’il ait été blessé au milieu du pont. En fait il a plutôt été touché à l’entrée de celui-ci coté Saint Médard. Dans sa biographie « De Gaulle » ( tome 1 le rebelle ) Jean Lacouture raconte que le lieutenant s’est alors trainé à l’abri d’une maison, où il va passer plusieurs heures assis sur une chaise. Vers 16 heures une contre-offensive française permet de dégager le pont et De Gaulle organise alors un convoi de blessé, il monte lui-même à bord d’une charrette pour être évacuée. Le soir il recevra les premiers soins et dormira à Charleroi chez sa sœur Marie Agnès qui a épousé un ingénieur belge. En effet de Gaulle est né à Lille et comme beaucoup de gens du Nord, il possède de la famille en Belgique. Il avait lui-même été pendant trois ans, de 1901 à 1904, pensionnaire chez les jésuites à Antoing…

Centenaire 14/18. 15 Août 1914 - Bataille de DINANT.
Centenaire 14/18. 15 Août 1914 - Bataille de DINANT.

Le massacre de Dinant (23 août)

Dinant est parmi les villes les plus durement touchées par les Attrocités allemandes en 1914.Dans la nuit du 21 au 22 août, des cavaliers allemands soutenus par des automitrailleuses s’engagent dans la rue Saint-Jacques non-défendue et mettent le feu aux habitations. Dans la journée du 22 août, 2 500 civils tentent de fuir derrière les lignes françaises et sont accueillis par les troupes françaises. Le quartier-général donne bientôt l'ordre de battre en retraite.
Le 23 août, les Allemands, suspectant de compter dans la population dinantaise des francs-tireurs, rassemblent un grand nombre d'habitants qu'ils fusillent. On recense 674 hommes, femmes et enfants passés par les armes lors de ce massacre et plus d'un millier d'habitations incendiées. Quelques compagnies françaises tentent encore sans répit de défendre Dinant[3].

Les nombreux massacres et pillages perpétrés par les Allemands donna l'avantage moral aux Alliés. En effet, le concept de « guerre du droit » joua un rôle central dans l'engagement desEtats-Unis en 1917. 

Un cimetière militaire a été inauguré sur la citadelle en 1923, où reposent les 1 200 soldats français tombés pendant les combats d'août 1914.

Un Oradour-sur-Glane belge-674 civil assassinés le 23 août 1914..

Un Oradour-sur-Glane belge-674 civil assassinés le 23 août 1914..

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018........

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 17:43
Centenaire 14-18. 01/04 Août 1914- L'ENTREE EN GUERRE.

Aujourd'hui il y a 100 ans débutait un drame absolu de 4 années sanglantes: le suicide de l'Europe.

Tout en suivant les événements au jour le jour au niveau national  nous essayerons de relater cette première guerre mondiale sous le prisme drouais : La vie des habitants de Dreux pendant cette période douloureuse, mais aussi les batailles subies par les régiments ayant leur quartiers à la caserne de Billy; les 101°(Jeunes soldats)  et 301° (réservistes) régiments d'infanterie ainsi que le 29° régiments térritorial (en principe non combattants de plus de 37 ans).

Centenaire 14-18. 01/04 Août 1914- L'ENTREE EN GUERRE.
Centenaire 14-18. 01/04 Août 1914- L'ENTREE EN GUERRE.
Centenaire 14-18. 01/04 Août 1914- L'ENTREE EN GUERRE.

ESCALADE VERS LA GUERRE.

Si elle débute réellement pendant l'été 1914, la Première guerre mondiale fermente depuis de nombreuses années et principalement depuis la défaite de la France en 1871 et la perte de l'Alsace-Lorraine. Les rivalités franco-allemandes ainsi que la course à l'armement des deux côtés du Rhin et en Angleterre n'apaisent pas les tensions. Mais un événement, a priori sans conséquence et éloigné, va mettre l'Europe à feu et à sang. Le 28 juin 1914, un nationaliste serbe assassine l'archiduc François-Ferdinand, héritier d'Autriche-Hongrie, et son épouse. L'Autriche, qui veut annexer la Serbie, se sert de l'événement et obtient le soutien de l'Allemagne. Dès lors, l'escalade à la guerre démarre. L'alliance Allemagne-Autriche-Hongrie s'oppose à celle de la France-Russie-Angleterre. Le 1er août, le Reich déclare la guerre à la Russie qui soutient les Serbes puis le 3 à la France qui se range du côté de son allié russe. Le Royaume-Uni entre lui-aussi en guerre contre les Allemands le 4 après la violation de la neutralité de la Belgique. Les déclarations de guerre se succèdent entre pays européens jusqu'aux pays du Commonwealth et le Japon le 23 août contre l'Allemagne : la guerre mondiale commence.

Cliquer sur les vignettes pour lire les articles en entier.
Cliquer sur les vignettes pour lire les articles en entier.Cliquer sur les vignettes pour lire les articles en entier.Cliquer sur les vignettes pour lire les articles en entier.

Cliquer sur les vignettes pour lire les articles en entier.

A Dreux comme ailleurs l'ordre de mobilisation générale est placardé dans toute la ville.

Mobilisation à Dreux-(Place St Thibault- Vieux pavé)
Mobilisation à Dreux-(Place St Thibault- Vieux pavé)Mobilisation à Dreux-(Place St Thibault- Vieux pavé)

Mobilisation à Dreux-(Place St Thibault- Vieux pavé)

Et il partirent la fleur au fusil pour quatre ans de misére.

Centenaire 14-18. 01/04 Août 1914- L'ENTREE EN GUERRE.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018........

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 21:00

La socièté Esmery-Caron, probablement la plus ancienne entreprise installée à Dreux, devrait mettre la clé sous la porte.

Voir l'article de l'Echo d'Aujourd'hui :

http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/pays-drouais/2014/07/24/liquidation-d-esmery-caron-un-veritable-gachis-pour-ce-fleuron-de-leconomie-de-dreux_11091342.html

"Réclame" pour les sacs Esmery-Caron dans le Rotrou almanach drouais de 1901.

"Réclame" pour les sacs Esmery-Caron dans le Rotrou almanach drouais de 1901.

Un des articles que j'avais consacré à Esmery Caron..

.(28 février 2013.)

==================================================

 

Le site «Tout un monde-S’implanter à Dreux», le pôle économique de Dreux Agglomération, consacre un article sur le partenariat artistique de Kekli avec Esmery Caron

kekli2-dec2012.jpg

« Quand l’art et l’architecture textile se rencontrent, c’est le début d’une belle collaboration avec Kekli, artiste – graphiste originaire de Dreux, installé à Paris, diplômé de l’ESAG Met de Penninghen. »

Le concept était simple : réaliser une oeuvre en s’appuyant sur la structure de notre logo institutionnel. Défi aussitôt relevé par Kekli, avec la création de cette première pièce de 4 x 90 x 90 cm, qui puise son inspiration dans les cultures urbaines (Hip-hop, musique, art, mode et sports extrêmes) et les valeurs d’Esmery Caron.

ESMERY CARON.

Julien ESMERY dès 1870 fabriquait et louait des sacs aux producteurs de grains de la région. En épousant une demoiselle Caron il créa en 1893 une société ESMERY-CARON qui est toujours en activité en 2013 et fabrique des bâches plastifiées, de la toile pour stores et conserve à Dreux un entrepôt et un service administratif.

On peut considérer que cette société demeure l’une des plus anciennes entreprises implantées à Dreux. Tout dernièrement Esmery-Caron s’est « délocalisée » de la rue Pastre au Parc d’entreprise la Radio, pour y trouver des locaux plus accessibles et plus adaptés à son activité.

Voir le site de la société Esmery Caron :

http://www.esmery-caron.com/fr/

Apparemment actuellement ce site ne répond plus.....

Quelques photos d'Esmery Caron

Anciens batiments Esmery-Caron rue Pastre ---- Bache Esmery-Caron ayant couvert les anciens bâtiments d'Eurodif après l'incendie et avant reconstruction.
Anciens batiments Esmery-Caron rue Pastre ---- Bache Esmery-Caron ayant couvert les anciens bâtiments d'Eurodif après l'incendie et avant reconstruction.
Anciens batiments Esmery-Caron rue Pastre ---- Bache Esmery-Caron ayant couvert les anciens bâtiments d'Eurodif après l'incendie et avant reconstruction.

Anciens batiments Esmery-Caron rue Pastre ---- Bache Esmery-Caron ayant couvert les anciens bâtiments d'Eurodif après l'incendie et avant reconstruction.

Encore une page qui se tourne sur

l'histoire industrielle de Dreux.

Repost 0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 09:16

~La bataille de Bouvines se déroula le dimanche 27 juillet 1214 (un dimanche comme aujourd'hui) , dans le comté de Flandres (actuellement dans le département du Nord), en France, et opposant les troupes royales françaises de Philippe Auguste, renforcées par quelques milices communales et soutenues par Frédéric II de Hohenstaufen, à une coalition constituée de princes et seigneurs français, menée par Jean sans Terre, duc d'Aquitaine, de Normandie et roi d'Angleterre, et soutenue par l'empereur du Saint-Empire Otton IV. La victoire est emportée par le roi de France et marque le début du déclin de la prédominance seigneuriale.

J'ai dernièrement consacré une chronique sur la participation de la famille des comtes de Dreux à cette grande victoire française.

IL Y A 800 ANS - BATAILLE DE BOUVINE-(Victoire drouaise?)

 

mtaville 1  Dans le numéro 26 du journal «Dreux MtaVille»    du 26 décembre 2013, paraissait la vingtquatrième chronique de PIERLOUIM.

 

==================================================

FIN DU DUCHE DE NORMANDIE 

-N’ayant plus devant lui le belliqueux Richard Cœur de Lion, le roi de France Philippe II Auguste profita de la faiblesse de Jean, le frère de Richard, devenu roi d’Angleterre pour annexer des possessions anglaises au royaume de France.

-Toujours accompagné de son fidèle cousin Robert II, comte de Dreux, Philippe Auguste assiégea et détruisit le Château Gaillard sur la Seine, censé protéger Rouen des armées françaises. Cette forteresse pourtant réputée imprenable avait été construite cinq ans auparavant par Richard Cœur de Lion, en un temps record d’à peine deux ans. C’est ainsi que le Duché de Normandie fut rattaché au royaume de France en 1204.

-Dreux respira. Après trois siècles de conflit avec son encombrant voisin Anglo-Normand, la position de forteresse frontière n’avait plus lieu d’être. Une ère de paix et de prospérité de près de 150 ans commença alors pour Dreux.

Le royaume de France à l'époque de Bouvines;
Le royaume de France à l'époque de Bouvines;

Le royaume de France à l'époque de Bouvines;

-10 ans après l’annexion de la Normandie, le 27 juillet 1214, à Bouvines à 12 km de Lille, Les Français affrontèrent une armée coalisée d’Anglais, d’Allemands et de Flamands, car le roi Jean d’Angleterre voulait devenir roi de France. Les forces françaises étaient composées de chevaliers, de leurs troupes et de nombreuses milices de communes françaises dont celle de Dreux. L’ensemble formait une armée unie de nobles et de forces populaires: un début de sentiment national français, face à une coalition étrangère. Pour la première fois dans l’histoire des Capétiens, la fleur de lys servit d’emblème sur un champ de bataille

-Autour du roi Philippe Auguste, trois membres de la famille de Dreux combattirent à Bouvines:

-D’abord, le fidèle cousin, le comte Robert II qui, à 62 ans, commandait l’aile gauche de l’armée française. Son action fut décisive, en particulier dans la défense du pont de Bouvines.

 -Puis le frère de Robert, Philippe, 56 ans, évêque de Beauvais. Comme beaucoup de frères cadets, le bouillant Philippe contraint de devenir ecclésiastique n’avait de cesse que de combattre. Il alla deux fois guerroyer en Terre Sainte. Il combattit les Anglais en se mesurant à Richard Cœur de Lion. Il prit part à la croisade contre les Albigeois. Interprétant à sa façon les lois canoniques qui défendaient aux prêtres de verser le sang, il ne passait pas ses ennemis au fil de l’épée, mais les assommait à la masse d’arme. Pas de sang, pas vu, pas pris…

-Enfin, le fils cadet de Robert II, Pierre, que l’on surnommera «Mauclerc», 23 ans et jeune marié de la duchesse Alix de Bretagne. Il est présent pour montrer sa bravoure à son souverain, car Philippe lui a confié la difficile mission de protéger la Bretagne.et de la conserver dans le royaume de France.

-Il manquait cependant à Bouvines, un quatrième membre de la famille de Dreux: le fils aîné de Robert II, le futur Robert III. Fait prisonnier quelques temps auparavant par les Anglais, il sera libéré en échange d’un noble anglais pris à Bouvines.

-Bouvines fut une immense victoire française qui revint en grande partie à la famille de Dreux. Les possessions en France du roi d’Angleterre furent réduites à peau de chagrin. Ce roi méritait bien alors le surnom de «Jean sans terre». A la fin du long règne de Philippe Auguste en 1223, le domaine royal est quatre fois plus étendu qu’à son avènement, quarante ans auparavant. C’est grâce à Philippe Auguste que le royaume de France, dépassant la principauté d’Ile de France, devint une puissance de premier plan en Europe

Illustration d'un livre d'histoire de 1890.

Illustration d'un livre d'histoire de 1890.

Il y a cent ans , quelque jours avant la déclaration de la première guerre mondiale, le 700° anniversaire de la bataille de Bouvines était fété avec fastes.

Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.
Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.
Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.

Le souvenir de la bataiile est aussi célébré pour ce 800° anniversaire à Bouvine sen ce 27 Juillet 2014.

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 12:24

Quelques photos des célébrations du 14 Juillet à Dreux.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).
Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).
Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les photos en entier. Les officiels: Qui est le maire qui est le député ? (Echarpe couleur rouge prés de l'oreille pour le député, et couleur bleu pour le maire). Cherchez le sous-préfet de Dreux. Il est en civil n'ayant pas le droit de porter l'uniforme devant son "patron" le préfet de Chartres. (à droite avant-dernière photo).

bal "populaire"- Le bal des pompiers, n'exite (plus) à Dreux. Dommage......bal "populaire"- Le bal des pompiers, n'exite (plus) à Dreux. Dommage......bal "populaire"- Le bal des pompiers, n'exite (plus) à Dreux. Dommage......

bal "populaire"- Le bal des pompiers, n'exite (plus) à Dreux. Dommage......

Repost 0
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 07:00

Lors de la promenade Dreux en 1900 j'ai présenté (de loin) l' hôpital construit en 1913 rue Saint Denis.

De cet hôpital transféré en 1974 avenue Kennedy ne restent des bâtiments construits en 1913 que celui de l'administration, la loge du concierge et les grilles rénovées tout récemment.

La loge du concierge est actuellement à vendre.

Belle maison et dépendance. Ce bâtiment typique de la belle époque n'est pas classé "Monument Historique". J'espére cependant que les futurs propriètaire en garderont le caractère particulier.
Belle maison et dépendance. Ce bâtiment typique de la belle époque n'est pas classé "Monument Historique". J'espére cependant que les futurs propriètaire en garderont le caractère particulier.

Belle maison et dépendance. Ce bâtiment typique de la belle époque n'est pas classé "Monument Historique". J'espére cependant que les futurs propriètaire en garderont le caractère particulier.

Voir ou revoir mon article sur les grilles de l'Hopital ancien ainsi que les notes sur l'histoire de l'hopital à Dreux.

http://dreux-par-pierlouim.over-blog.com/les-grilles-de-l-ancien-hopital-de-dreux

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt