Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 15:41

Petite rétrospective des événements drouais de l'année 2013 écoulée.

Par Dreux vidéo.

Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 17:32

Vendredi dernier au théâtre de Dreux nous avons assisté à un très bon spectacle «de 14à 18», d’après des lettres  écrites par des poilus et leur famille originaires de Dreux.

DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.

Une mise en scène impeccable d’un metteur en scène talentueux peu au fait de l’histoire drouaise en 14/18.

Une première scène déroutante comparant les guerres civiles contemporaines à l’affrontement frontal de la première guerre dite « mondiale ».

Un monologue surréaliste d’un colonel prenant la guerre pour lui comme une partie de plaisir (lettre d’un Drouais?, j’en doute !).

Des lettres émouvantes lues avec tac par les collégiens drouais. L’atmosphère des tranchées assez bien rendue soutenue par des photos et films d’époque.

Evocation de la vie hors des tranchées (Le sport, la vie qui continue dans les villes et les champs sans les hommes.) et aussi des fusillés pour l’exemple...

Bref une intéressante évocation sans pathos inutile de cette guerre immonde.

 L’accompagnement musical était de grande tenue. Trois interprètes de haut niveau au palmarès impressionnant (payés?). Trois élèves du conservatoire auraient certainement eut le plaisir et le talent pour accompagner les jeunes acteurs. Je doute que les «poilus» écoutaient ou jouaient du Ravel ou du Stravinsky dans l’enfer des tranchées. Ils chantaient plutôt pour se donner du courage au cœur «la Madelon» ou «Rosalie la mitrailleuse» ou pour se révolter la «chanson de Craonne».

Comme je n’ai pu ni photographier ni filmer, voici des images « officielles »

DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.
DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.
DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.
DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.DE 14 A 18 AU THEATRE DE DREUX.

Vidéo-Dreux Culture-Ville de dreux.

A la fin de ce superbe spectacle, il a été souhaité qu’il puisse être à nouveau représenté. Ce spectacle n’ayant que peu de spécificités drouaises peut facilement être apprécié en dehors de notre région. (Presque rien sur la vie à Dreux, sur les régiments drouais 101°RI, 301°RI et 49°RT sur leurs batailles dont oms sont portées par des rues drouaises Ethe-Virton, les Eparges, Bois Sabot, Bois des Fosses et Orfeuil...tout ce qui aurait pour faire un véritable spectacle drouais).

Comme le metteur en scène n’a pas cru bon de faire lire les lettres concernant mon grand-père, je les reproduis ici..... Mais je n’en veux pas à cet artiste car le choix fut certainement difficile entre ces lettres plus émouvantes les unes que les autres....... Mais au moins le nom et la photo de Louis Fressonnet soldat drouais apparaissent sur le programme...son souvenir est respecté.

 1-Lettre annonçant à ma grand mère les circonstance du décés de son mari. 2-Deux lettres de Louis adressées à son épouse Aimée,et son fils Maurice, mon père,. La dernière lettre envoyée par Louis dans laquelle il est heureux de quitter bientôt le front pour participer en temps qu'ébéniste à la fabrication des avions (en bois). Il est mort 12 jours après.  -3-Article dans lequel le colonel du 101° annonce à une de mes grandes tantes le décés de son frère......
 1-Lettre annonçant à ma grand mère les circonstance du décés de son mari. 2-Deux lettres de Louis adressées à son épouse Aimée,et son fils Maurice, mon père,. La dernière lettre envoyée par Louis dans laquelle il est heureux de quitter bientôt le front pour participer en temps qu'ébéniste à la fabrication des avions (en bois). Il est mort 12 jours après.  -3-Article dans lequel le colonel du 101° annonce à une de mes grandes tantes le décés de son frère......
 1-Lettre annonçant à ma grand mère les circonstance du décés de son mari. 2-Deux lettres de Louis adressées à son épouse Aimée,et son fils Maurice, mon père,. La dernière lettre envoyée par Louis dans laquelle il est heureux de quitter bientôt le front pour participer en temps qu'ébéniste à la fabrication des avions (en bois). Il est mort 12 jours après.  -3-Article dans lequel le colonel du 101° annonce à une de mes grandes tantes le décés de son frère......
 1-Lettre annonçant à ma grand mère les circonstance du décés de son mari. 2-Deux lettres de Louis adressées à son épouse Aimée,et son fils Maurice, mon père,. La dernière lettre envoyée par Louis dans laquelle il est heureux de quitter bientôt le front pour participer en temps qu'ébéniste à la fabrication des avions (en bois). Il est mort 12 jours après.  -3-Article dans lequel le colonel du 101° annonce à une de mes grandes tantes le décés de son frère......
 1-Lettre annonçant à ma grand mère les circonstance du décés de son mari. 2-Deux lettres de Louis adressées à son épouse Aimée,et son fils Maurice, mon père,. La dernière lettre envoyée par Louis dans laquelle il est heureux de quitter bientôt le front pour participer en temps qu'ébéniste à la fabrication des avions (en bois). Il est mort 12 jours après.  -3-Article dans lequel le colonel du 101° annonce à une de mes grandes tantes le décés de son frère......

1-Lettre annonçant à ma grand mère les circonstance du décés de son mari. 2-Deux lettres de Louis adressées à son épouse Aimée,et son fils Maurice, mon père,. La dernière lettre envoyée par Louis dans laquelle il est heureux de quitter bientôt le front pour participer en temps qu'ébéniste à la fabrication des avions (en bois). Il est mort 12 jours après. -3-Article dans lequel le colonel du 101° annonce à une de mes grandes tantes le décés de son frère......

Encore bravo à ces artistes en herbes et ces musiciens confirmés..

Un trop rare spectacle à voir ou à revoir.

Une vidéo « officielle» sera peut être disponible dans l’avenir.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 07:00

mtaville 1  Dans le numéro 17 du journal «Dreux Mta Ville»

du 30 Aout 2013 parassait la quinzième chronique de PIERLOUIM

MtaVille-Chronique de Pierlouim-15. Duc de Normandie et roi d'Angleterre.

Le duc de Normandie, Roi d’Angleterre.

-Peu après l’an mil, le duché de Normandie a fini de s’étendre et son territoire ressemble pratiquement à la région normande actuelle. C’est une période faste pour ce duché qui s’enrichit et voit sa population augmenter considérablement.

-Les Vikings ne possédaient pas une tradition de bâtisseurs, mais leurs successeurs, les Normands construisirent de beaux édifices religieux qui sont autant de réussites de l’art roman, de solides forteresses et créèrent de nombreuses villes.. La conquête de la Sicile et du sud de l’Italie par des chevaliers du Cotentin élargit le rayonnement de la civilisation normande jusqu’en Méditerranée

-En 1066, le roi d’Angleterre, Édouard le Confesseur, meurt.
Le chef de l’aristocratie anglo-saxonne, Harold, lui succède. Or, le feu roi aurait considéré le duc de Normandie Guillaume, comme son héritier -Guillaume s’estime floué. Parti de Saint Valéry sur Somme sur 600 navires une armée de 7000 hommes commandée par Guillaume débarque dans le sud de l’Angleterre. Harold vient à sa rencontre à Hastings mais perd la bataille et meurt d’une flèche fichée dans l’œil.  Guillaume duc de Normandie était surnommé «le bâtard» car fils illégitime du duc Robert «le diable ».

-Le 25 décembre 1066, Guillaume le bâtard devient Guillaume II le Conquérant en recevant la couronne d’Angleterre. La puissance du duc prend alors une autre dimension. La Normandie n’est plus une simple puissance régionale et s’installe pour un siècle et demi sur l’échiquier international. Les conflits entre Anglo-Normands et Français seront continuels. Ce seront dorénavant deux rois qui s’affronteront pour la possession de la Normandie. Et pourtant, en théorie, le roi d’Angleterre, duc de Normandie reste le vassal du roi de France.

 

MtaVille-Chronique de Pierlouim-15. Duc de Normandie et roi d'Angleterre.MtaVille-Chronique de Pierlouim-15. Duc de Normandie et roi d'Angleterre.

 -Dreux se retrouve alors aux avant-postes du royaume de France, face aux Normands. La forteresse drouaise devient plus que jamais une pièce maîtresse de la sécurité du royaume des Francs.

-Les pourtours du duché, du côté normand comme du côté français, se couvrent de châteaux qui se regardent «en chiens de fayence». En face du château de Dreux, se dressent ceux de Nonancourt de Tillieres et de Verneuil dont les villes fortifiées sont construites de toute pièce vers 1130, dans un esprit de peuplement mais aussi en protection face au royaume de France.

-Mais, fait peu connu, les Normands vont en plus des châteaux forts, protéger leur territoire d’une défense continue sur la majorité de leur frontière ouest. Le duc-roi Henri II Plantagenet, entre 1158-1169 fait entourer la Normandie non pas de murailles mais d’un système de fossés profonds. Ce que l’on a appelé les «fossés royaux »: des fossés creusés de 10 m de large, 4m de profondeur et surmontés de talus de 4 m de haut. Les fossés étaient «à sec» c’est-à-dire non alimentés d’eau, le tout sur près de cent kilomètres, à l’ouest du duché, face au royaume de France. Près de Dreux, longeant l’Avre, les fossés formaient une seconde frontière, car la rivière était facile à traverser.

-Ces fossés royaux constituèrent pour l’époque des travaux gigantesques dont il ne reste actuellement que peu de traces, la nature ayant majoritairement repris ses droits. Ces fossés ne protégèrent le duché qu’une quarantaine d’années et furent peu efficaces lors de la reprise de la Normandie par le roi de France Philippe II Auguste en 1204

Ecoutez ou réécouter la chronique "Si Dreux m'était conté" la chronique de Pierlouim sur RTV 95.7 chaque vendredi vers 11 h 20 sur les ondes de RTV 95.7

MtaVille-Chronique de Pierlouim-14.
Repost 0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 16:06

Vendredi 31 Janvier prochain au Théâtre de Dreux, une émouvante soirée sur la guerre de 4-18 vécue par des soldats drouais.

Bientôt "De 14 à 18" au Théâtre de Dreux
Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.
Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.
Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.
Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir le programme de ce spetacle en entier.

Spectacle à voir de toute urgence.......

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 07:00
Article paru dans l'Echo Républicain.

Article paru dans l'Echo Républicain.

Une Expositon de trois artistes de talent en deux endroits:

Au Centre Culturel du Lièvre d'Or et au Centre Culturel des Bâtes: Marie-Paule Gerbault-Petillon, Wilfrid Durand, Bruno Lemoine

-1ère partie: l'exposition du lièvre d'Or.

TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.
TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.
TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.
TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.
Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...
Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...
Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...
Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les tableaux dans leur intégralité...

TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.
TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.
TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.TROIS ARTISTES DE L'UNISSON AU LIEVRE D'OR.

Exposition à visiter au Centre Culturel du Lièvres-d'Or

jusqu'au 20 Février.

Dans une prochaine note, je vous présenterai les oeuvres

de "L'UNISSON" exposées au Centre Culturel des Bâtes

(aussi à voir jusqu'au 20 Février).

Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 07:00

Le quatrième samedi du mois (sauf vacances scolaires) Marcel MAS dans les locaux du musée d'Art et d'Histoire de Dreux propose une discussion sur des sujets variès relevant des préoccupations contemporaines.

Samedi 21 décembre de l'an dernier le sujet était : qu'entend-on par "humanité"?

MUSEE-PHILO. Qu'entend-on par "humanité"?.

Début de la discussion avec Marcel Mas sur "Qu'entend-on par humanité?."

Prochaine séance du Musée-Philo dès samedi prochain

(25 janvier) de 17h à 19h au musée d'Art et d'Histoire de Dreux.

Un captivant sujet : "Sexe et morale: quelle relation?"

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 07:00

mtaville 1     Dans le numéro 16 du journal «Dreux Mta Ville»

le 26 Juillet dernier parassait la quatorzième chronique de PIERLOUIM.

LE DUCHE DE NORMANDIE.

MtaVille-Chronique de Pierlouim-14.

-Le duché de Normandie.

-En 911, le roi Carolingien Charles III le «simple» conclut avec le chef viking Rollon un traité à Saint-Clair-sur-Epte. Le roi remit le comté de Rouen aux Vikings, en échange d’un serment de vassalité et de l’engagement à se faire baptiser. Rollon devait également protéger des incursions scandinaves l’estuaire de la Seine et Rouen, la nouvelle capitale normande, Les Normands pourtant vassaux du roi de France ne pensent qu’à agrandir leur territoire et s’opposer en permanence au roi.

-Les Normands se sentent par trop à l’étroit dans cette bande de 50 km de large, le long de la côte entre Cherbourg et Rouen. Ils vont peu à peu grignoter dans le territoire des rois francs et agrandir à la suite de conquêtes, leur territoire «sous souveraineté normande». Car malgré leur promesse, l’immigration viking continue de se déverser dans le territoire. Les anciens scandinaves s’implantent définitivement dans la région normande. La paix et la sécurité revenues dans la région, les évêques retournent dans leur cité épiscopale et les moines dans les abbayes.

Les Normands commencent à établir un état solide, économiquement et militairement, construisant de nombreux monuments civils, religieux ou militaires. -En 962, les Normands se trouvent devant la forteresse drouaise pour en découdre. Ils sont commandés par Richard II comte et futur duc de Normandie. Le duc Eudes de Blois, à qui appartient le comté de Dreux est à la tête des défenseurs de la forteresse.

-Dreux subit alors le premier des six sièges répertoriés de son histoire. La forteresse résista longtemps aux traits et aux engins des assiégeants, qui, la jugeant imprenable, levèrent le siège. En réaction à cet échec Richard II va bâtir le château de Tillieres en défense de la forteresse de Dreux. Les châteaux forts construits en grande partie en bois se transformèrent peu à peu en solides murailles et donjons de pierres.

Chateau de l'an 1000. Robert II roi des Francs. (cliquer sur l'image pour la découvrir en entier.Chateau de l'an 1000. Robert II roi des Francs. (cliquer sur l'image pour la découvrir en entier.

Chateau de l'an 1000. Robert II roi des Francs. (cliquer sur l'image pour la découvrir en entier.

Le Comté de Dreux propriété des rois de France. 

Le comté et la forteresse de Dreux passent de main en main, dont celles des comtes de Chartres. Dreux adopta quelques temps la loi normande pour revenir définitivement aux us et coutumes du royaume des Francs. -D’abord comté, la Normandie devint duché vers l’an Mil, en ayant constitué un territoire peu différent de la Normandie actuelle.

-En 1026, le roi Robert II, fils d’Hugues Capet récupère le comté de Dreux pour le royaume de France. Le comté de Dreux restera propriété des rois de France jusqu’à la Révolution.

-Le roi des Francs ne veut pas que le duché de Normandie prenne plus d’ampleur, car Dreux est distant d’à peine 80 km de Paris, la capitale franque. Dreux devint, pour près de deux cent cinquante ans une forteresse stratégique, verrou garant du royaume de France. C’est pourquoi les premiers rois capétiens furent très présents à Dreux pour renforcer sa forteresse et surveiller le duché de Normandie, leur ennemi de l’Ouest. Il faut aussi signaler que malgré cette frontière fermée à sa partie Est, le duché de Normandie agrandit son territoire pendant près de cent vingt ans, de 911 à 1035, date de la dernière annexion, celle du Mont St Michel.

-Les guerres furent continuelles entre les ducs de Normandie et les rois de France. -La conquête de l’Angleterre en 1066 par Guillaume le Conquérant va changer la donne, car le duc de Normandie devient aussi roi d’Angleterre. Dreux se trouve alors coincé entre le royaume des Francs qu’il doit défendre et un duché dont le duc est aussi roi.

-Un duc roi ou un roi duc? Telle est la question. Une ambiguïté qui sera lourde de conséquences, c’est ce que nous verrons la prochaine fois

Ecoutez ou réécouter la chronique "Si Dreux m'était conté" la chronique de Pierlouim sur RTV 95.7 chaque vendredi vers 11 h 20 sur les ondes de RTV 95.7

MtaVille-Chronique de Pierlouim-14.
Repost 0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 07:00

La Ville de Dreux présente en partenariat avec le Conservatoire classé à rayonnement intercommunal de Dreux Agglomération,

dans le cadre du centenaire de la Première Guerre Mondiale

De Quatorze à Dix-huit

Mise en scène Karim Hammiche/Compagnie de l'Oeil Brun

le vendredi 31 janvier 2014 à 20h45 au Théâtre de Dreux.

Ce spectacle, qui a obtenu le Label du Centenaire, a été écrit notamment à partir de journaux et de lettres de Poilus de Dreux et de sa région (Joseph Boitard, Raymond Husson, Marcel Lahaye, Louis Fressonnet, Alfred Mabon) et met en scène des jeunes en âge d'être à l'époque mobilisés.

Avec : Aude Béars Juliette Gicquel, Nicole Gicquel, Angélique Hallier, Stéphane Radic, Jean-François Vialle, Arthur Grauby, Jérémy Bienfait, Grégoire Niang, Sinan Yildiz et Mana Fukui, piano Mathieu Van Belen, violon Lionel Wartelle, clarinette .

Prix des places : de 8,50€ à 21€. Chèques CLARC acceptés. Tarifs réduits Conservatoires et Ecoles de musique Ouverture du foyer et du bar 1h avant le spectacle. Réservation : 02.37.46.03.01 - theatre@ville-dreux.fr

Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 07:00

1-feves Dreux.

Dans une vie antérieure je fus "Fabophile" c'est à dire un hurluberlu qui collectionne les fêves que l'on trouve dans les galettes des rois... Mais attention je n'ai collectionné que les anciennes d'avant 1970, pas les séries importées souvent de Chine par les minotiers que l'on trouve actuellement.

Si vour désirez voir ou revoir mes notes  au sujet de ma collection de fèves cliquez sur : 

http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/tag/fabophilie

Des fêves, si elles ne sont pas si anciennes que cela deviennent cependant des fèves "collector" :

2 Féves Dreux.

3 feves leloup.

 
 
Repost 0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 18:50
Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -VIE DU BLOG
commenter cet article

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt