Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 07:00

L'ECHO REPUBLICAIN du 11 Novembre 1970 titrait : 9 nov de gaulle 004

  Comme chaque année le 9 Novembre, Dreux célèbreen 2012  l'anniversaire du décès du Général de Gaulle.

-9 Novembre 2012 032

9-Novembre-2012-033.jpg

9-Novembre-2012-034.jpg

9-Novembre-2012-040.jpg

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 07:00

Aux Rochelles, le vieux bassin du square Alexandre de Yougoslavie perdait ses eaux en se fèlant doucement. Une rénovation énergique l'a rajeuni et transformé. 

Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 002Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 008Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 009 Un peu d'histoire :

Voici ce que j'écrivais Dans le feuilleton "An par An" Histoire d'une enfance drouaise pour l'année 1952 :  

 Devant l’école Communale de garçons Ferdinand Buisson se trouve un square, au nom d’Alexandre 1er  de Yougoslavie, roi assassiné en 1934 à Marseille avec le ministre des affaires étrangères Louis Barthou (qui a donné son nom à la rue longeant l’école).

-L’école «noire» Pendant la sombre période de l’occupation, l’armée allemande l’a réquisitionnée et badigeonnée en noir pour la dissimuler aux avions alliés. Instituteurs, institutrices et élèves ont du se replier dans différents refuges de fortune : hangars, ateliers ou granges aménagés de façon sommaire en salle de classe.

Le square Alexandre 1er comporte en son milieu un bassin de quinze mètres de diamètre et  profond d’à peine un mètre. Les jeunes soldats allemands s’y baignaient souvent, mais tout nus. Les mamans d’alentour, horrifiées, récupéraient par la peau des fesses leur progéniture jouant dans le square.  

Deux photos (1948) de votre blogueur préféré à 2 ans barbotant en barboteuse dans le bassin avec sa  maman e et ses cousines.

  Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 perso 002

Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 perso 003

 

A l'arrière, un certain vide. L'école Condorcet,  la citée des fleurs et l'immeuble des "14" ne seront construits qu'en 1960. Ces bâtiments seront détruitsen 2008 pour laisser place à de petits immeubles, maternelle, boulangerie, mosquée et une toute nouvelle mairie "Proximum" des Rochelles. Voir construire puis détruire des immeuble dans un laps de temps très court (moins long qu'une vie d'homme) est plus que troublant.

Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 perso 004

Photo d'époque 1950, ou l'on voit une des six statues de dames nues qui faisaient rêver les très jeunes boutonneux élèves de Ferdinand Buisson.  Ces statues seraient remisées depuis 1970 dans un lieu hors gel ou détruites, je ne sais. 

 Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 012 Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 011Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 010 

 

 

 

 

 

  

 

 La statue "victoire de Samothrace" est toujours fidèle au poste. Deux statues animalières d'origine, très détériorées feraient mieux d'être elles aussi remisées....  

Repost 0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 10:33

lievre d'or arbre art ombre bleue

lievre d'or . 10 2012 063

 

 

Deux artistes exposent au Centre Culturel du Lièvre d'Or. Un sculpteur, Serge Daniel  et un peintre Mélas.

 

 

 

 

 

 

Article Echos républicain du 04 novembre.

 

 lievre d'or . 10 2012 040

lievre d'or . 10 2012 050 lievre d'or . 10 2012 043

 lievre d'or . 10 2012 055

 lievre d'or . 10 2012 051

lievre d'or . 10 2012 061 lievre d'or . 10 2012 052

  

Dépéchez-vous l'expo se termine le 8 Novembre..

Repost 0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 07:00

montulé Prat oct 2012a Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 028 Une intéressante exposition à Montulé Maison des Art.

  Exposition conjointe d'un peintre paysager du temps qui passe, Etienne PRAT et d'un sculpteur de l'humain Robert BOUDINET.

Les deux artistes nous viennent du département voisin des Yvelines.

 

   

   

Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 017

Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 020 Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 02

Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 024

Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 0309

 Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 030

 Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 022

 Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 027

Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 025

 

 Montulé expo Prat Boudinet Oct 2012 023

 

  

 

Exceptionnelle exposition à visiter à Montulé Maison des Arts jusqu’au 26 Novembre.

 

 

Repost 0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 10:49

En ce jour du 1er Novembre, fêtes de tous les saints et du 02 Novembre jours des défunts je vous propose de voir ou de revoir la Durocasserie N° 30 du 1er Novembre 2009 :

=========================================================================

DEFUNTS DROUAIS.

   

Voici novembre, mois du souvenir et du recueillement. Tandis que la Toussaint fleurit les cimétières pourquoi ne pas retracer le destin d'outre-tombe des défunts enterrés à Dreux.


Aussi bien les Drouais anonyme que les têtes couronnées de la Chapelle royale.



CIMETIERES DROUAIS

.
 A Dreux, pendant des siècles, on enterra les morts autour des deux églises de la ville : A St Pierre,à l'emplacement de l'actuel monument aux morts et à St Jean, à  l'angle des rues  St Jean et des Capucins. 
Le voisinage des morts n'effrayait pas les vivants et la présence des cimetières au c
 coeur des villes semblait toute naturelle. C'et seulement au XVIII°siècle que les soucis d'hygiène et d'urbanisme poussèrent le roi Louis XVI à ordonner en 1776 de transporter hors des cités les cimetières qui pouvaient nuire à la salubrité publique.

.
Les édiles Drouais vont longtemps tergiverser pour trouver l'emplacement d'un cimetière.  Les bonnes âmes drouaises  arguaient « Notre brave curé qui pourtant vivait tout prés des tombes est mort à plus de 90 ans et encore d’une mauvaise chute. C’est la preuve qu’il n’est pas malsain de vivre prés des morts. »

Mais la Révolution va accélérer les choses. En 1796 L'église St jean et son cimetière sont vendus comme bien nationaux.
Vu l'urgence de trouver un terrain, la municipalité reçu en Avril 1797 de la ci-devant duchesse d'Orléans la jouissance d'un terrain formé en partie d'un vaste fossé longeant la muraille de l'ancien château. A cet endroit se trouvait l'ancien jeu de paume devenu le champ de Mars à la révolution et où la Fête de la Fédération eut lieu le 14 Juillet 1790.

Le cimetière St Pierre fut peu à peu transféré et transformé en lieu public

 L'actuel cimetière qui reçoit depuis plus de deux siècles les dépouilles des défunts drouais s'avère insuffisant. Un "nouveau " cimetière a été créé il y a quelques années, non loin de l'ancien  à la "sablonnière".


LES DEFUNTS DU ROI LOUIS PHILIPPE


Louis duc de Penthièvre (un petit fils de Louis XIV et de Mme de Montespan), hérita au décès du Comtes d' Eu  en 1775 des  châteaux de Dreux et d’Anet. Il devint ainsi le dernier Comte de Dreux. .

 En 1783, il du céder à Louis XVI son château familial de Rambouillet contre le château de la Ferté-Vidame.  Les revenus annuels  de ses nombreuses propriétés évalués à 17 millions d'Euros en faisaient l'un des hommes les plus riches d'Europe.


En quittant Rambouillet où il était né et qu'il avait tant aimé, le duc de Penthièvre emportait les neuf cercueils de ses parents et de six de ses enfants  qu'il alla déposer à Dreux. Il fut lui même inhumé dans l'abbatiale St Etienne à sa mort en 1793. Mort naturelle, car le duc de Penthièvre fut peu inquiété par la révolution étant apprécié par le peuple.  Mais il fut ébranlé par la mort de sa belle fille la duchesse de Lamballe et la mort de Louis XVI.

 
Huit mois après, les tombes furent profanées et les corps jetés dans une fosse commune. L'abbatiale St Étienne fut vendue comme bien public et rasée.


A la mort du Duc de Penthièvre, sa fille, Louise marie Adélaïde était  la seule survivante de ses   7 enfants. Elle   fut mariée à Philippe d’Orléans  "égalité" qui vota la mort de Louis XVI et fut lui même  guillotiné en 1793.

 
En 1816, après son retour d’exil, de la duchesse d’Orléans, étant la seule héritière, racheta les ruines du château de Dreux. Elle fit construire une chapelle pour recueillir les restes de ses aïeux. 
Après son décès, son fils devenu le roi Louis Philippe 1er, va décider d'agrandir la chapelle et de faire de Dreux la nécropole royale au lieu de la basilique de St Denis. 




Le 23 Avril 1844, le Roi Louis Philippe 1er ayant 71 ans décida lui même de placer les ossements de ses ancêtres dans le caveau "définitif". 

Victor HUGO a relaté cette scène dans "Choses vues" :


"Le roi fit apporter le cercueil et le fit ouvrir. Il était seul dans le caveau avec le chapelein et deux aides de camp. Un autre cercueil plus grand et plus solide avait été préparé. Le roi prit lui-même et de sa main les ossements de ses aïeux l'un après l'autre dans le cercueil brisé et les rangea avec soin dans le cercueil nouveau. Il ne souffrit pas que personne autre y touchât. De temps en temps il comptait les crânes et disait :"Ceci est Monsieur le duc de Penthièvre. Ceci est Monsieur le comte de Beaujolais. Puis il complétait de son mieux et comme il pouvait chaque groupe d'ossements.


Cette cérémonie dura de neuf heures du matin à sept heures du soir, sans que le roi prît de repos ni de nourriture.".

Le roi Louis Philippe est mort en exil en Angleterre en 1850. Sa dépouille reviendra à Dreux en 1876. La Chapelle St Louis de Dreux devint alors vraiment "royale".

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 10:50

Il y eut à Dreux vers 1990 le trou de la place Métezeau rempli d'eau en attente de parking.

Aujourd’hui, le trou d’Eurodif est en attente de logements et commerces.

eurodif-trou-oct-2012.jpg

Selon nos édiles l’immeuble dit des «Tanneurs» car sis dans cette rue devait être clos et couvert fin 2012. Encore une promesse qui part en sucette.

Pendant ces long mois d’attente on aurait pu et dû mettre en place des fouilles préventives ; Car à cet endroit se trouvait le «Grand Carrefour» point de jonction des routes de Paris en Bretagne et route venant de Chartres par la grande rue. Mais aussi la limite du «Bourg clos» ville ancestrale  et aussi une ancienne chapelle «Saint Jacques» (plan de 1725)…

Des fouilles furent organisées pour le creusement de l’Ilot Viollette recherches inutiles puisque l’endroit se trouvait hors les murs de Dreux et au moyen âge marécageux. Ce qui n’est pas le cas d’Eurodif… Mais les fonds manquent pour sonder le passé.

Voir ou revoir ma note : Paradis, enfer, purgatoire et résurrection.

EURODIF A DREUX - Paradis, Enfer, Purgatoire et Résurrection.

Repost 0
Published by pierlouim - dans -BREVES DROUAISES.
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 19:15

En Octobre 1962, il y a 50 ans, la toute nouvelle usine de la RADIOTECHNIQUE tenait une journée "Porte ouverte" pour faire connaitre aux drouais sa production et aussi pourquoi pas, pour embaucher.

Je me souviens avoir visité cette usine ce jour là (j'avais 16 ans,  au Lycée à Versailles). Je fus impressionné par la modernité d'alors, Des centaines  de postes de télé (noir et blanc pour une seule chaine en France) se balancaient à trois mêtres du sol entrainés automatiquement par une machine invisible. Des centaines d'ouvrières et ouvriers en blouse blanche s'affairaient autour de cette nouveauté : le poste de télévision. (Notre premier appareil de télé fit son apparition dans notre salle à manger en septembre 1961)

Articles de l'Action Républicaine de 1962.radiotechnique-juin-1962-postes-tele-jpg

 

Radiotechnique-Juin-1962-jpg

  radiotechnique-bagne-ou-paradis-juin-1962.jpg

     Articles du Bulletin Officiel de la ville de Dreux de 1966.

   radio-technique0002

   radio-technique0003

  radio-technique0006

 

    La Radiotechnique devint Philipps et aprés naufrage de la télé européenne face aux asiatiques, les batiments abandonnés sont devenus Parc d'entreprise La Radio..

radio-technique0001 

Repost 0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 07:00
Le Grand schow de mercredi dernier au Parc des Expositions de dreux.
De nouvelles photos et vidéos.
Semaine bleue Grand show 2012- 7
Semaine bleue Grand show 2012-20L'ami Jean ne m'a pas raté.  
 
 
  
La Semaine bleue de 2012 est terminée,
vive La semaine bleue de 2013
Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 07:00
Semaine bleue Grand show 2012-affiche   
 
 
Tous les ans en Octobre les Séniors drouais sont à l'honneur pendant la "Semaine Bleue".
 Le point d'orgue de cette semaine était mercredi 17 Octobre  le «Grand Show » de l’ODARPA, au Palais des expositions.
Je n’ai pu assister qu’à la première partie de ce Grand Show, mais en voici quelques échos en deux notes.
 
 
 
 
     
Semaine bleue Grand show 2012- 3Semaine bleue Grand show 2012- 3a
           
Le thème « les voyages. Les habituels animateurs Jean Pierre et Michel  avaient cette année revêtus leurs uniformes de pilotes d’avion.
 
     Semaine bleue Grand show 2012- 8
La fidèle du Grand Show : Murielle LAROSE.
Semaine bleue Grand show 2012- 2
Semaine bleue Grand show 2012- 2a
 
 
Participation intergénérationnelle.
 Semaine bleue Grand show 2012- 6
 Semaine bleue Grand show 2012- 7e
 Semaine-bleue-Grand-show-2012--5.jpg
 
 
Jeudi prochain: d'autres photos et vidéos de ce Grand Show.  
Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 07:00

L’Histoire des frères DOGUEREAU, tous deux généraux du premier Empire, illustre bien l’ambiguïté de la désignation de  «Drouais célèbre».

L’ainé, Jean Pierre est né le 11 Janvier 1774 à Orléans. Pour l’histoire, il est considéré comme un «Orléanais célèbre», mais il n’a vécu que ses trois premières années à Orléans.et le reste de son enfance et adolescence à Dreux avec Louis, son cadet.

Le père, Jean Pierre Parfait était employé aux fermes du Roi à Orléans et vint s’installer au Grand Carrefour à Dreux en tant que maitre perruquier en 1776.

Le cadet, Louis le «Drouais célèbre» naquit dans notre ville le 11 Juillet 1777.

Les deux frères ont connu dans leur enfance le futur général de Billy né en 1763 au grand carrefour, son père étant potier d’étain. C’est peut-être leur voisin, ce grand camarade qui incita les deux frères à devenir militaires. Il faut dire qu’avoir vingt ans pendant la période révolutionnaire incitait à partir en guerre.

-Jean Pierre DOGUEREAU- Vicomte, (l’Orléanais) à 19 ans entre à l'école d'artillerie de Chalons. Il est nommé lieutenant d’artillerie à l'Armée du Rhin où il fait campagne de 1794 à 1797.En mars 1798, il se rend à Toulon pour servir le, commandant de l'artillerie de BONAPARTE. A l'expédition d'Egypte, il se distingue à la bataille des Pyramides. doguereau-jean-pierre.jpgIl est promu capitaine et participe au siège de Saint Jean d'Acre. Après la mort du général KLEBER, l'Armée fut contrainte à la capitulation et Jean-Pierre DOGUEREAU fut fait prisonnier et rapatrié en décembre 1801.

Aide de camp du général de SONGIS commandant l’artillerie de la Garde consulaire, il est promu colonel le 9 mars 1806.

Il fait partie de la Grande Armée en 1805, 1806, 1807.

En décembre 1808, au lendemain de son mariage avec Alexandrine Berthelot de Baye, Jean Pierre DOGUEREAU prit la route de l'Espagne pour aller rejoindre son nouveau poste.

Pour la deuxième fois, il est fait prisonnier à Pampelune assiégée par les Anglo-espagnols en 1813. Et ne rentra en France qu'au mois de juin 1814. (A la 1ère restauration).

A son retour de captivité, Jean Pierre DOGUEREAU fut nommé directeur de l'artillerie à Paris et fut fait chevalier de Saint-Louis le 8 juillet 1814. Sous Le règne de Louis XVIII, en 1821, il obtint le grade de maréchal de camp et en 1822 il fut appelé au commandement de l'Ecole régimentaire d’artillerie à La Fère, emploi qu'il devait conserver jusqu'à sa mort, le 20 août 1826 à 52 ans. Son frère Louis lui survivra près de trente ans.

-Louis DOGUEREAU, Baron (le Drouais) eut une carrière assez similaire à son ainé Jean Pierre, (l’Orléanais) où l’on retrouve les mêmes campagnes (Egypte, Espagne) pendant l’Empire et les mêmes distinctions et emplois à la restauration de la royauté.

-Entré à l'École d'artillerie en 1794, lieutenant à l'armée du Rhin en 1795, capitaine en Égypte et blessé à Saint-Jean-D’acre, chef de bataillon en 1803, major dans la garde impériale en 1806, colonel en 1807 et envoyé en Espagne, comme chef d'état-major de l'artillerie du général SEBASTIANI. Il eut un cheval tué sous lui à la bataille de Talavera. Il fut nommé Baron doguereau-2a.jpgd'Empire.

En 1811, il donna sa démission et reprit du service quand l'ennemi menaça le territoire français. Colonel d'artillerie à cheval dans la garde impériale, il  se couvrit de gloire pendant la campagne de 1814.

Le roi Louis XVIII pendant le séjour de Napoléon à l’ile d’Elbe nomma Louis DOGUEREAU maréchal de camp, commandeur de la Légion d'honneur et chevalier de Saint-Louis.Pendant les Cent-Jours, il commanda l'artillerie du 3e corps à Mézières. Au second retour de Louis XVIII, Louis DOGUEREAU fut nommé directeur de l'Ecole d'application d'artillerie à Metz, puis sous le règne de LOUIS PHILIPPE, commandant de l'Ecole d'artillerie de Douai (1831). Lieutenant général le 30 septembre 1832.

Elu député en 1837, dans le Loir-et-Cher, à Blois puis réélu en 1839 et 1842, il fut  directeur de l'Ecole polytechnique en 1939 et pair de France en 1845. Mis à la retraite d'office, comme général de division, le 30 mai 1848 (chute de Louis Philippe) il obtint de rester dans le cadre de réserve. Grand officier de la Légion d'honneur.

Louis Doguereau mourut à 79 ans  le 19 août 1856 à Landes-le-Gaulois (Loir-et-Cher), Il connut donc le premier et le second empire.

========================================================================

Jean Pierre DOGUEREAU a écrit un ouvrage relatant la campagne d’Egypte de Bonaparte. Un témoignage qui fait autorité et que l’on peut consulter à la médiathèque de Dreux «Odyssée».

doguereau-livre-egypte.jpg

Dans quinze jours nous verrons la (courte) vie du voisin et amis des frères Doguereau : Jean Louis De BILLY.

A bientôt, si Dreux le veut bien. 

 

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt