Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 07:00

Florilege loiseleur couvetureA l'occasion de l'Assemblée Générale de l'Association "FLORA GALLICA", son Président d'honneur, Xavier LOISELEUR des LONGCHAMPS" a présenté un ouvrage écrit en hommage à son aïeul drouais le grand botaniste drouais Jean-Louis Auguste LOISELEUR des LONGCHAMPS (1774-1849). 

Ce livre présente un « Florilège » des plantes décrites par  J.L Auguste dans ses nombreux ouvrages de botaniques,  dont  le volumineux  et  nécessaire « FLORA GALLICA ». L’association qui gère l’Ecomusée des Vignerons et Artisans Drouais a pris le nom de  FLORA GALLICA en hommage  à ce grand botaniste drouais du XIX° siècle.

J.L. Auguste utilise dans ses ouvrages la taxonomie, terme inventé en 1813 il y aura bientôt 200 ans par le botaniste Suisse Auguste Pyrame de Gandole. Le travail de J.L. Auguste a  pour but de découvrir toutes les plantes de France (Flora Gallica en latin) de les classer et de leur donner un nom (un taxon) souvent en latin pour les personnifier. JL Auguste serait l’ "Auteur" (Terme officiel pour découvreur de nouvelles plantes, pas encore répertoriées) de plus de 400 taxons. Ces noms de plantes sont souvent accompagnés du nom de leur «auteur»  Loisel (pour Loiseleur  Des longschamps).

Pour vous faire mieux connaitre ce beau livre en voici quelques extraits :

-Le portrait et une notice biographique de JL Auguste LOISELEUR des LONGSCHAMPS.

Florilege loiseleur gravures portrait

Florilege loiseleur notice 1

Florilege loiseleur notice 2

Florilege loiseleur notice 3

 

-Quelques images de plantes décrites dans le Livre  "Flora Gallica" autour de 1806 accompagnées de leurs images actuelles en photos.

Florilege loiseleur Ondotite de corse.

Florilege loiseleur Orchidée de Robert

Florilege loiseleur thymus heba-barona 1

-Une très belle illustration de 1838 de Lucie de LENS. Bru de J.L Auguste, épouse de son fils Jean Joseph et qui signe Lucie DEVILLE.

Florilege loiseleur gravures de LENS

-Séance de dédicace par Xavier LOISELEUR des LONGSCHAMPS.

FLORilege signature

-Si vous désirez acquérir ce très beau numéro spécial du Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest conctez l'adresse suivante :

Florilege loiseleur commande ============================================================================================

Si vous voulez retrouver la note que j'avais consacrée à J.L. Auguste LOISELEUR des LONGSCHAMPS, cliquez sur :

DUROCASSERIE 36-LOISELEUR DESLONGCHAMPS

Repost 0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 07:00

L'Assemblée Générale de l'association "Flora Gallica " pour 2012 s'est réunie samedi dernier à l'Ecomusée des Vignerons et Artisans Drouais. L'association fête cette année son 25 ème anniversaire.

FLORA GALLICA AG 2012- 001

-Cheese pour le petit oiseau de l'Echo Républicain

FLORA GALLICA AG 2012- 006FLORA GALLICA AG 2012- 004 

-Activité de l'Ecomusée de 2011 présentée par le président François Fillon : Un peu moins de visiteurs qu'en 2010, surtout moins de groupes. Quatre animateurs plus 7 stagiares pour les visites du musée (pour des périodes de 3 à 6 semaines). Tois expositions tenues en 2011(Sur les Papillons, sculptures, et Land'Art) - De nombreuses participations à des manifestations locales (Foire expo Dreux, Ivry la bataille, Les Naturalies, Fêtes des associations et vendanges , fête de la moission à Abondant, St Denis, marché de Noël, etc.)-Manifestations au Musée (Repas : Bautzen, de la St jean, des vendanges, beaujolais nouveau, cidre...)

-Production 2011 : A cause de la maladie de la vigne esca, 114 ceps ont été remplacés en début d'année. Mais les mois de Mai et Juin ayant été trop secs, 75% de ces plans ont dépéri. Il faudra donc replanter dans les semaines qui viennent. La production des vendanges 2011 a donné 1 tonne de raisin, mais à cause de peau épaisses ne donnera qu'environ 540 litres de vin.

Une belle récolte de pommes dans les environs de la région drouaise a  permis la production de 1800 litres de cidre et 200litres de pommeau. En 2011 ont été vendues 1000 bouteilles de vin et 40 litres de ratafia. Le vin, le cidre, et differents produits de l'économusée sont remis gratuitement contre des bons de soutiens.

L'arrosage du Jardin médiéval se fera bientôt de manière écologique par récupération de l'eau des toitures du musée.

FLORA GALLICA AG 2012- MONTULE 018

FLORA GALLICA AG 2012- 019

  -Les costumes d'apparat qui commençaient à s'effilocher ont été remplacés par d'autres aussi seyants que les anciens.

Bernard HUSSON et Joël BOURGEOIS sont fiers de leur nouvelle tenue.

FLORA GALLICA AG 2012- 025

Se souvenir de l'ancien costume de Flora Gallica.

FLORA-GALLICA-AG-2012---026.jpg

    Le président d'honneur Xavier Loiseleur Deslongchamps a présenté un ouvrage sur son aïeul, Le grand botaniste drouais, dont l'ouvrage essentiel "Flora Gallica" a donné le nom de l'association. (je vous présente ce livre dans la prochaine note). FLORA GALLICA AG 2012- 014

 

  A voir et revoir le reportage de FR3 sur l'Ecomusée des Vignerons et Artisans Drouais de 2010.

 
Repost 0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 10:21

logo-radio-grand-ciel.jpg Pierlouim cause dans le poste une fois par mois au micro de Radio Grand Ciel 97.7. L'émission "HISTOIRE ET MEMOIRE DE LA REGION DROUAISE" propose une demi heure sur l'histoire de Dreux.

-Un mardi sur quatre à 10h30 (les autres mardis étant consacrés à Chartres, Chateaudun et Nogent le Rotrou). Rediffusion le Dimanche à 16h. Prochaine émission "Histoire et Mémoire de la région drouaise" :

 Mardi 24 et Dimanche 29 Janvier.

 Je reprends à l'occasion  la diffusion de ces émissions "audio" sur mon blog.

==============================================================================================

Cette semaine l'émission est consacrée à la Place Métézeau- Heurs et malheurs. :

Elle correspond à l'article précédent sur la durocasserie parrue dans le "Drouais Magazine".

En voici le podcast à écouter:

 

=======================================================================
Je voudrais répondre au commentaire posté sur ma dernière note "Durocasserie83- Place Métézeau-3", par Alain Marie:
Je me souviens aussi sur cette place des cars Citroën et Renault qui prenaient leurs passagers devant le café de l'époque... Il y avait beaucoup d'étudiants qui prenaient ces transports pour les villages environnants.
Je me souviens aussi des "pissotières" comme on les appelait à cette époque... Il y en avait au pied du beffroi et de l'église... Une chose m'a toujours étonné : elles n'étaient réservées qu'aux hommes, les femmes devaient certainement se "débrouiller" autrement... Elles ont été heureusement supprimées.
Souvenirs... souvenirs!
Voici deux anciennes vues des urinoirs sur l'église et le Beffroi (autour de la rotonde, à gauche).
urinoir beffroi
urinoirs église 1896 urinoirs
 
CURIOSITES-DROUAISES-3693-copie-1.JPG CURIOSITES-DROUAISES-3692.JPGIl y a quelques années, un individu à été appréhendé par nos pandores municipaux. Il urinait peu discrétement sur le Beffroi. Ne voulant pas obtempérer pour payer l'amende, il discuta en arguant le fait qu'en centre ville il n'y avait plus d'endroit pour soulager ses besoins naturels. A cours d'arguments, la municipalité a convenu l'absence d'endroits de commodités Place Métézeau. Des toilettes ont donc été installées à l'intérieur du parking. Pas facile d'accés et souvent fermées, mais en réservant cependant un endroit pour les dames. En ce qui me concerne, en cas d'urgence prostatique, je me rend, le matin au marché couvert, l'aprés-midi à la médiathèque. Etant claustrophobe, j'évite les sanisettes de la gare ou du quai aux arbre. Mais je connais des endroits secrets et discrets le long de la Blaise.
Repost 0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 07:00

HEURS ET MALHEURS DE LA PLACE METEZEAU.

 

Après la disparition du cimetière, de la rue aux changes et des maisons de la cour Prissou, la Place Métezeau prit son aspect actuel en 1858, avec la création du pont sur la Blaise et du Bd de la Gare.

-En 1895, la Caisse d’Epargne fit construire l’immeuble actuel et s’installa au rez-de-chaussée en louant les étages à la mairie qui se trouvait depuis des siècles dans le Beffroi. La mairie y restera jusqu’en 1950, et la banque jusqu’en 2010. Mes grands-parents en 1901, mes parents en 1930, se marièrent dans la somptueuse salle des mariages décorée de fresques peintes par Edouard Michon. Le maire, du balcon, haranguait la foule, annonçant l’armistice du 11 Novembre 1918 ou présentant aux Drouais la rosière de l’année.

-Foule devant la mairie applaudissant la rosière de 1906

métezeau présentation rosière 1906

Le bâtiment, inscrit comme le Beffroi et l’église St pierre à la liste des monuments historiques, reste pour l’instant inoccupé.

-Le 29 Octobre 1899 est inaugurée sur le pont de la Blaise une statue à la gloire de Louis Terrier, né en 1854 à Annecy, député, ministre du commerce et maire de Dreux de 1854 à 1895. Lors de cette inauguration, un tout jeune secrétaire politique nommé Maurice Viollette, représentant le ministre du commerce et de l’industrie Millerand, se fit remarquer par son éloquence. Il deviendra député et maire de Dreux peu d’années après.

-Monument à Louis Terrier à son emplacement d'origine.  metezeau l terrier

-14 Juillet 1921- Inauguration du monument aux morts qui rappelle sur son socle, le nom des 600 soldats du canton de Dreux morts pendant la première guerre mondiale. La ville de Dreux est symbolisée par une femme soutenant un de ses citoyens blessé.

-La place Métezeau recevait la partie textile du marché traditionnel du Lundi. La circulation automobile étant autorisée, la place avait en son milieu un petit monument qui changea plusieurs fois d’aspect: un bassin en fonte avec un jet d’eau, un candélabre à cinq réverbères, puis en 1932 une colonne avec trois plots surmontée de trois amours, appelés aussi «marmousets» (ils se trouvent actuellement en Grande Rue).

-Marché du lundi.

metezeau marche eglise

-La colonne et les marmousets.

metezeau 3 amours1

La caisse d'épargne et les marmousets.

metezeau caisse epargne 7

metezeau lanterne

metezeau amours beffroi vue de la caisse epargne 

-L'église vue de la caisse d'épargne, avec en gros plan, un des candélabres disparus depuis peu.

 

La place et le Beffroi vus de l'intérieur de la Caisse d'Epargne.   

 

  

 

 

-En 1965 deux candidats à l’élection présidentielle vinrent place Métezeau: Président sortant, le Général de Gaulle, le 19 Juin,  fit un discours sur une estrade au milieu de la place, et fit chanter la Marseillaise à la foule drouaise.

metezeau-1965-de-gaulle.jpg

François Mitterrand, le prétendant, le 1er novembre déposa une gerbe au monument aux morts et tint un meeting à la salle des conférences.

-Les encombrements automobiles de la place Métezeau en 1981. Ce qui incita les autorités à rendre piétonne la Grande Rue et la Place Métezeau et de projeter la construction d'un parking souterrain sous la place Métezeau.

metezeau encombrements 1981

-1989-Le conseil Municipal décida de faire creuser un parking sous la place. Ce qui devait arriver arriva: Le trou prévu pour trois étages de parking creva la nappe phréatique et fragilisa le beffroi qui se fissura. Les ingénieurs de 1990 avaient ignoré l’expérience des anciens Drouais qui avaient soutenu le Beffroi, en enfonçant des pieux en chêne dans le sol sableux. Des recherches archéologiques permirent de trouver de nombreux vestiges du Dreux ancien. La cave de la Maison des Aides disparut définitivement dans le parking, mais la porte élargie pour le passage des tonneaux a été reconstruite à l’Ecomusée des Vignerons et Artisans drouais.

 -Le chantier de la construction du parking avec les recherches archéologiques.

  metezeau fouilles 1

-La place actuelle: Le Bd Louis Terrier se termine en s’enfonçant dans le parking qui finalement ne comporte que deux étages. Le Monument de Louis Terrier a été déplacé devant la gare. A la place, trône un endroit pour «pipi-caca canin». Une fontaine Wallace, indique l’emplacement de la maison des aides. La place, percée des accès au parking, surmontée de quelques marches et bordée de dangereuses boules en fer vertes, sert d’esplanade aux restaurants et café, aux chalets des journées des associations et du marché de Noël. Bordée de ses trois monuments historiques, la place Métezeau reste la plus belle des places drouaises.

-Fontaine Wallace et Monuments aux morts.

metezeau fontaine wallace

-La place, un jour de St Denis, 

metezeau Saint Denis 2011 046  

 

Revoir ma durocasserie sur les fissures du Beffroi (Construction du Parking Métézeau) :

LES VINGT ANS DE FISSURES DU BEFFROI DE DREUX.

Et les notes du camarade Jack sur son blog "Clochemerle les dreux" sur le feuilleton du parking de la place Métézeau :

http://dreuxexmachina.hautetfort.com/archive/2011/07/29/le-parking-et-le-beffroi-4-5.html

  

A bientôt, si Dreux le veut bien

============================================================================================

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 07:00

  Dreux possède un lieu touristique beaucoup plus connu des internautes que la chapelle royale, notre beffroi ou l'église St Pierre.

Il s'agit des ruines du sanatorium-clinique Laennec aux Bas Buissons.de Dreux .

bas buissons - ruines sanatorium clinique laennec

Tagueurs photographes, paintballeurs, pompiers et membres de la Sécurité Civile en exercice et curieux de tous poils, s'y donnent à cœur joie.

Voici un panel (non exhaustif) de vidéos et de galeries photos trouvés sur le web, célébrant ces ruines de la région drouaise plus connues que celles de la Robertière ou de Fort Harrouard . 

-Visites Guidée des ruines:

   

De trés nombreux sites de photographes consacrent des diaporamas sur les ruines drouaises.(Un choix de quelques unes de ces adresses web ) :

Pour voir un diaporama de 129 images des graffitis de la clinique Laénnec de Dreux. Une vrai galerie d'art: http://www.chrisillusion.org/10-album-1995080.html

Une autre galerie d'art :

 http://photos-jpdeleeck.fr/SITE2/SANATORIUM%20DE%20DREUX/slides/Clinique%20Laennec%20Dreux%201%20-%20Autrefois.html  

D'autres sites sur les ruines de la clinique Laennec :

http://www.sylvainmary.net/lieu/cliniqueDreux/index.php

http://blog.romaingautier.com/?p=180

http://www.panoramio.com/photo/55593972. (Photos de Laennec mais aussi de la région drouaise. Intéressant.)

 Grandes manoeuvres de paintball à l'intérieur du site. HALLUCINANT !! 

 

=========================================================================

Trouvé dans mes archives, un article fort instructif de feue l'"Action Républicaine" du 10 Juillet 2008 :

bas buissons sanatorium lemare promesse 2008.

Aprés ce Parc de loisirs tombé dans l'eau de sa piscine, fut aussi projeté en 2009 un centre d'entraînement pour athlètes de haut niveau.....

Actuellement, ce site en friche, acheté un Euro symbolique à l'Hôpital de Dreux par la Ville de Dreux est recouvert d'un silence radio assourdissant par nos QUIDEDROIT locaux.

Encore de vaines promesses non tenues ... Actuellement pour ce cas désespéré, plus aucun projet ambitieux  n'est en cours.......

========================================================================

Nostalgie Nostalgie...  

La rue de la Muette (non prédestiné) aux Bas Buissons à Dreux desservait un important ensemble de médecine spécialisée, un des plus moderne pour son époque: Cet ensemble fut réalisé à l'instigation de Maurice VIOLLETTE, maire de Dreux de 1908 à 1959.

Installé dans les bois achetés par la ville pendant la guerre de 1914-18, il comprenait un préventorium (Maurice Viollette) terminé en 1928, un sanatorium (clinique Laennec) qui ouvrit en 1932 et une maison de convalescence pour jeunes filles et jeunes femmes (Térèse Viollette) mise en service en 1935.  Vers 1960, le sanatorium fut transformé en un Centre cardiologique, d'autres bâtiment en maison de retraite. Les batiments furent peu à peu abandonnés à partir des années 1970 et définivement en 1995.

Quelques photos anciennesdu temps de la splendeur du complexe hospitalier des Bas Buissons:

bas buissons - carte postale 2

bas buissons - clinique laennec vue aeriennebas buissons sanatorium pavillon femmes curebas buissons - sanatorium clinique laennecbas buissons sanatorium pavillon salle gymbas buissons sanatorium homme 

  Ces ruines devenues inutiles me  donnent une impression d'un inénarrable gâchis. 

Repost 0
Published by pierlouim - dans -BILLETS DE SIMPLET.
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 07:00

aff dreux ancien

 

 

 

 Actuellement une exposition se tient au Centre Culturel des Bâtes. "DREUX ANCIEN"

De rares photos anciennes sur Dreux.

Des objets drouais.

 

  

  

 

-Article paru dans l'"Echo Républicain".

bates dreux ancien article echo

-Assiettes décoratives.

bates dreux ancien asiettes.

-Calendrier publicitaire de 1914. Confiseur PETAS. 

bates dreux ancien c alendrier 14

-Serviteur avec image de Dreux.

bates dreux ancien serviteur

-Album de contes "Pour les gosses". Textes de Xavier Privas. Illustrations de Malassis. Vue de Dreux. circa 1900.

bates dreux ancien livre enfants

-Intérieur de la tente du bal Druidique GRUGET. Bal installé Place Mésirard lors de la foire St Denis.

bates dreux ancien bal druidique gruget

-Vue de la fête foraine de la St Denis 1961, Place Mésirard.

bates dreux ancien st denis

-Eglise St Pierre vue de la rue de Sénarmont vers 1900. bates dreux ancien église senarmont

  Je vous rappelle les 5 notes dans lesquelles je vous présentais ma collection personnelle et familiale d'objets du dreux anciens (vers 1900), cliquez sur:

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (1)

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (2)

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (3)

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (4)

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (5)  

L'exposition "DREUX ANCIEN" au Centre Culturel des Bâtes est visible jusqu'au 19 Janvier.

Repost 0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 07:00

 Pierlouim cause dans le poste une fois par mois au micro de Radio Grand Ciel 97.7.L'émission "HISTOIRE ET MEMOIRE DE LA REGION DROUAISE" propose une demi heure sur l'histoire de Dreux

.-Un mardi sur quatre à 10h30 (les autres mardi étant consacré à Chartres, Chateaudun et Nogent le Rotrou). Rediffusionle Dimanche à 16h. Prochaine émission d'Histoire et Mémoire de la région drouaise :

 Mardi 24 et Dimanche 29 Janvier.

 Je reprends à l'occasion  la diffusion de ces émissions "audio" sur mon blog.

==============================================================================================

  Mes deux dernières notes dans le blog, reprises des rubriques parues dans le journal gratuit "Drouais Magazine" étaient  consacrées à la Place Métézeau. J'ai aussi consacré "oralement" une émission à radio Grand Ciel sur la place Métézeau "Avant la place". Je vous propose d'écouter le podcast de cette émission: 

 

    Si vous voulez entendre ou réentendre les précédentes émissions d'HISTOIRE ET MEMOIRE" mises sur le blog,  cliquez sur :

-PIERLOUIM raconte.Dreux
========================================================================

Article paru dans le Drouais magazine de décembre dernier :

Radio-grand-ciel-jpg

Voir le site web de Radio Grand Ciel :

 http://www.grandciel.fr/

 

============================================================================================

 Si Radio Grand Ciel est une radio "Eurélienne" couvrant l'Eure et Loir en émettant à Chartres, Chateaudun, Dreux et Nogent le Rotrou, RTV est la seule radio purement drouaise.

numérisation0005

Vous pouvez sur le site de RTV écouter la radio en direct et réecouter des émission en podcast. Cela me permet, par exemple, étant souvent à Paris, d'avoir des nouvelles de Dreux.(Ce qui, malheureusement n'est pas encore le cas pour Radio Grand Ciel). 

 

 http://www.rtv-dreux.fr/  

Repost 0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 07:00

   

La quatre-vingtième durocasserie de Pierlouim,

parue dans le "DROUAIS MAGAZINE".

 

========================================================================

PLACE METEZEAU-2.

Avant la place, se trouvait un ensemble de maisons accessible par deux passages sur les côtés du Beffroi:

-A droite, en venant de la Grande Rue, la rue des Changes dessinait déjà le pourtour de la future place, en se terminant devant l’actuelle Caisse d’Epargne par un tourniquet pour interdire aux chevaux l’accès au cimetière.

- A gauche du Beffroi, une impasse menait à une grande cour intérieure munie d’un puits, appelée la cour Morpain. La plus importante des maisons bordant cette cour vit se succéder comme propriétaires, Eustache Rotrou (cousin du poète), lieutenant général du baillage de Dreux et Claude Dorat de Chameulles, Grand Bailly d’épée qui écrivirent au 18° siècle des ouvrages essentiels sur l’Histoire de la ville de Dreux.

-De l’autre côté, devant l’église, la petite place St Pierre permettait de rejoindre le cimetière, mais aussi la Maison des Aides adossée à la cour Morpain. Cette maison, édifiée avec les matériaux non utilisés après l’abandon de  la construction de la deuxième tour de l’église, logeait les bureaux de la perception des impôts indirects. Les taxes concernaient principalement les activités des vignerons drouais.

Avec six jours de retard sur les Parisiens, le 20 juillet 1789, les Drouais prirent leur Bastille en attaquant et incendiant la Maison des Aides.

maison des aides incendie 1789

 Pierre Nicolas Pressou qui venait d’acheter la cour Morpain en Janvier 1789 n’en profita pas longtemps car elle fut en partie brûlée avec la Maison des Aides.

-Au début du XIX° siècle,ce qui sera la place se dessine peu à peu. L’ancien cimetière se débarrasse de ses tombes et devient un endroit dégagé, lieu de fête, hébergeant le marché à la volaille, puis la halle aux veaux. Après l’incendie de 1789, il ne reste de la Maison des Aides que quatre arcades de pierre en plein cintres.

Metezeau-arcades de la maison des aides.

La destruction de ces vestiges et des bâtiments Pressou en 1830 créa, jusqu’au puits central, un embryon de place. Mais l’endroit est encore enclos par la Blaise, en l’absence de pont rejoignant le faubourg St Denis. Une sente (actuelle rue Marquis) donnait accès à un lavoir public sur la rivière, éventuellement traversable à gué.

-Le 26 Janvier 1832, le Conseil Municipal donne à cette place en formation le nom de METEZEAU, dynastie d’architectes sur quatre générations, tous nés à Dreux (16° et début 17° siècles). Les deux frères Clément et Louis, derniers des METEZEAU connus, ont conçu des places prestigieuses qui ne portent pas leur nom: la Place des Vosges à Paris et la Place Ducale à Charleville Mézières. La Place Drouaise n’a pas été réalisée par les Métezeau, mais elle est bordée par deux monuments en partie construits et restaurés par la première génération de la dynastie: Le Beffroi et l’Eglise St Pierre.

-En 1858, par la suppression du côté gauche de la rue des Changes et la construction d’un pont sur la Blaise, la place acquiert sa surface actuelle. En 1864, la création du Boulevard Louis Terrier, tracé en ligne directe vers la gare, ouvre complétement la place Métezeau vers les faubourgs et quartiers nouveaux. Les contours de la place se façonnent peu à peu pour arriver à son aspect actuel. Un ancien bâtiment servit quelque temps de commissariat de police avant la création du magasin «A l’Hôtel de ville», actuellement «Marionnaud».

Photo avec le commissariat visible avec un policier en faction.

metezeau commissariat

 En 1897, la Caisse d’Epargne construisit l’élégant bâtiment dont les étages reçurent les locaux de la Mairie de Dreux jusqu’en 1950.

 caisse épargne mairie 2

Dessin en vue aérienne de la place Métezeau de 1981 pour un projet qui n'a pas abouti. (avant le projet du parking.

 

Metezeau-Action Janvier 1981

 

 Dans 15 jours, je vous conterai les heurs et malheurs de l'actuelle place METEZEAU.

 A bientôt, si Dreux le veut bien.

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 07:00

AVANT LA PLACE.  

 La place Métezeau est de création récente (milieu du XIX° siècle). Il n’y eut pendant des siècles entre le beffroi, les murs de la ville et leurs fossés, l’église et son cimetière, qu’un enchevêtrement de maisons, de cours intérieures et de puits.

métézeau avant la place XVII siecleLa Rue aux Changes, partant de la Grande Rue, donnait accès à ce quartier en longeant le Beffroi et entourait les maisons pour rejoindre le cimetière et l’église St Pierre. Le parcours de cette rue est encore visible dans la forme de la place actuelle. Dans cette rue, les voyageurs venant de la Porte Chartraine pouvaient changer leurs monnaies en monnaie locale. Dreux eut sa propre monnaie aux XII-XIV° siècles sous les règnes des Comtes «Capétiens», descendants directs du roi Louis VI le Gros.

Le Beffroi, construit entre 1512 et 1537, présente sa belle façade ouvragée et ornée de grandes fenêtres à vitraux ainsi que son entrée principale vers la Grande Rue. Surplombant les maisons qui s’agglutinent contre elle, la façade sud du beffroi est austère, sans sculpture. Au troisième étage, une petite avancée contenait un treuil  permettant de monter et d’entreposer des vivres en prévision d’épidémies ou de sièges par une armée hostile. Sur la face est, un mur aveugle, une trace profonde de pignon d’une habitation témoigne de la proximité des maisons avec le beffroi.

Le cimetière-La rue des changes en longeant la muraille, se termine au cimetière auprès de l’église St Pierre. Au moyen âge, il était  d’usage d’enterrer les morts à l’intérieur des villes.

Apposée sur le transept sud de l’église St Pierre, près de la porte des morts, accès direct des  défunts au cimetière, une plaque indique:

rotrou cimetiere eglise«28 Juin 1650, JEAN ROTROU a été inhumé au pied de cette Eglise, dans un cimetière désaffecté lors de la Révolution. L’os d’une cuisse ou d’une main traînera dans un cimetière (Pensées du religieux)». Certains contestent la véracité de cette plaque posée au XIX° siècle. Les victimes d’épidémie étaient enterrées hors les murs dans un cimetière «spécialisé» aux Bléras. Le dramaturge qui, en tant que remplaçant du maire décédé, s’est sacrifié en restant auprès de ses concitoyens et mort de la peste, n’aurait pas dérogé à la règle, en étant enterré dans le cimetière de St Pierre. Ce n’est qu’au XVIII° que l’on s’inquiéta des problèmes d’hygiène, de salubrité publique et d’urbanisme posés par les cimetières intra-muros. Une ordonnance de Louis XVI en 1776 ordonna de transporter hors des cités les cimetières. Mais les Drouais étaient favorables au maintien des cimetières dans la ville. Dans un mémoire, il est rappelé que les curés de St Pierre, pourtant logés tout près du cimetière, font preuve d’une remarquable longévité (95 ans pour l’un d’eux). Le voisinage des morts n’avait donc rien de malsain. A partir de 1797 il fut cependant interdit d’enterrer dans le cimetière St Pierre, les défunts étant dorénavant enterrés dans l’actuel «ancien» cimetière.

L’Eglise St Pierre  du XIII°siècle, en grande partie détruite durant les guerres de «cent ans» fut reconstruite et agrandie au XVI siècle. Pour des raisons financières et aussi dues aux guerres de religions, la deuxième tour dédiée à Sainte Anne n’a pas été terminée. Les pierres prévues pour cette élévation ont longtemps patienté près de l’église. Finalement ces matériaux furent utilisés à la construction (face au monument aux mort actuel) de la «maison des Aides» perception des impôts indirects, notamment sur le vin produit à Dreux.

Calque retrouvé dans les papiers de ma mère.J'ignore cependant de quel document ou livre est  tiré ce plan passionnant car il donne une bonne idée de la place Mésirard au début du XIX°siècle

     métézeau calque mémé 1804         

Dans 15 jours: Création de la place Métezeau.

A BIENTOT, SI DREUX LE VEUT BIEN.   

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 07:00

J'ai choisi très arbitrairement quelques événements drouais de l'année écoulée.

J'en ai réunis quelques photos dans ce diaporama : Vous pouvez retrouver ces évenements en feuilletant sur le blog les archives de 2011.

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt