Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 07:00
«Quand le bâtiment va, tout va»  dit la chanson. A Dreux centre, actuellement cela se bâtit à tout va. Donc, tout va bien à Dreux. Enfin presque…
     
 
Quelques exemples de bâtiments en construction à Dreux. Mais comme on remplace du vieux par du neuf, un peu d’histoire en même temps.
-Réhabilitation de l’ancien Arsenal de Dreux en Centre départemental d’Art Contemporain.
bâtiments construction arsenal
Arsenal de pompiers construit en 1902.
bat arsenal et les pompiers
-Construction rue des Teinturiers de nouveaux logements.
bâtiments construction ernest Renand
Cet endroit avant de servir à une station-service garage vers 1950, était celui d’un des hôtels de Dreux avec ceux du Paradis et de France, l’Hôtel du Grand Cerf ».
bat grand cerf
-Construction rue Ernest Renan de nouveaux logements.
bâtiments construction teinturiers 
A cette emplacement, ex rue des Ecoles, se trouvait une fabrique de chaussure vers 1900/192 (L’industrie de la chaussure était importante à Dreux) puis une usine fabriquant des voitures de courses sous la marque «La Perle»
-Réhabilitation d’un immeuble au bas de la Rue du Bois Sabot.
bâtiments construction bois sabot-copie-1
Cet immeuble abritait l’Hôtellerie Ste Barbe. Voir l’article paru dans l’Echo Républicain par le camarade Eric Lenud.
bâtiments construction bois sabot-2
Pour moi ce bâtiment me rappelle un souvenir plus cuisant. A cette adresse, vers 1950 exerçait un médecin O.R.L. (Pouzet ?).  J’y ai perdu à 3 ans mes premières végétations. Aïe, mon nez en saigne encore. Pendant toute mon enfance je ne passais devant cette maison qu’avec beaucoup de crainte.
-Réhabilitation et transformation en logements rue du palais de l’ancienne prison. Heureusement la SCI propriétaire du lieu a pris le soin de prendre pour nom de « relais de poste ». Car effectivement avant la prison se trouvait un relais de poste, avec chevaux diligences et postillons.
bâtiments construction Orfeuil palais
-Destruction des ruines de l’immeuble Eurodif pour construire de nouveaux appartements.
bâtiments construction eurodif 1
 Cet endroit a hébergé l’hôtel du Paradis puis un magasin Monoprix.
 (Cour de l'hôtel Paradis, même angle que la photo actuelle.) bat hotel paradis interieur
Voir ma note à ce sujet.
Sont en attente, (entre beaucoup d’autres) la destruction et construction nouveaux immeubles à la place de: l’ancienne coopérative beauceronne, des bâtiments de l’usine Grosdemouge. La réhabilitation des bâtiments de la Banque de France, de l’école d’Horlogerie, du cinéma Delta, de l’ancienne gendarmerie, de l’ancienne usine de casserole ex auto-école Vigeon etc., etc.
 Affaires à suivre...
Repost 0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 07:00

LES MONUMENTS DE LA GRANDE RUE.

Continuons notre promenade en Grande Rue. Autour de cette rue, la plus grande et surtout la plus large à l’intérieur de la vieille ville, se concentre depuis des siècles la vie communale drouaise.

beffroi-1825.jpg-Le Beffroi.    

Hôtel de Ville jusqu’en 1893, il est le symbole du «droit de Commune» accordé  à Dreux vers 1135 par le roi capétien Louis VI le gros. Le bâtiment que l’on connait, a été construit de 1512 à 1537 sous le règne de François Ier en partie par Clément I Métezeau. Il a très probablement remplacé une ancienne maison de ville, située au même endroit. La cloche du Beffroi sonnait pour avertir les Drouais des réunions du conseil municipal mais aussi de dangers: approche de troupes ennemies, incendies que des guetteurs pouvaient apercevoir du haut du Beffroi. Cette cloche «municipale» répondait, par-delà la ligne droite de la Grande Rue à la cloche «seigneuriale» de la collégiale St Etienne représentant l’autorité royale en la personne du Comte de Dreux. Elle s’opposait aussi à la cloche «religieuse» de l’église St Pierre. Le Beffroi représentait par sa stature imposante la fierté (et la richesse) des bourgeois drouais, face aux pouvoirs royal et religieux..

   beffroi halle -La Halle.    

La halle conservant les grains et permettant les échanges de produits alimentaires était traditionnellement le premier bâtiment construit, quand une bourgade se développait, avant même la maison de ville. Dreux eut dès l’an mil une halle, remplacée en 1457 par un bâtiment plus important. Cette halle fut abattue en 1824 pour laisser place à une autre qui disparut à son tour en 1883. On aménagea sur son emplacement une plate-forme asphaltée qui, pour les Drouais, devint le «Bitume». Après de nombreuses modifications cette plate-forme accueille terrasses de café et foules drouaises lors de manifestations comme «l’été sous les charmes». La halle aux draps se trouvait aussi en Grande Rue. On peut encore en apercevoir des traces dans une arrière-cour, vers la rue Rotrou.

-L’Hôtel Dieu.

hotel-dieu-dreux.jpgLe Comte Robert fit édifier au 12°siècle l’Hôtel Dieu, hôpital «civil» pour les malades drouais non contagieux. Des maisons religieuses recevaient hors les murs de Dreux, les pèlerins à la maison hospitalière de St Denis, les lépreux à St Gilles et les victimes d’épidémies aux Bléras. Ruinés par la vétusté et un incendie, les bâtiments furent reconstruits à la fin du XVI° siècle. L’hôpital fonctionna jusqu’en 1913 avant d’être transféré rue St Denis, puis en 1973 avenue Kennedy. Une «Ecole pratique» puis le collège de filles s’installèrent dans des bâtiments construits en 1920, et détruits en 2000. Il ne reste plus de l’Hôtel Dieu que la chapelle et le bâtiment dit «Louis XIII» occupé par l’Office de Tourisme. Pour accéder directement à la chapelle transformée en 1960 en salle d’exposition, le portail du collège fut reculé de quelques mètres. Le tour d’abandon qui reçut de 1811 à 1837 quelques 500 bébés déposés par leurs mamans indigentes, est toujours visible dans le pilier du portail qui ouvre maintenant le cour dit de l’Hôtel Dieu

-Les vitrines.

vitrine-devantures-imprimerie-3-jpg

Si le Beffroi et la Chapellede l’Hôtel Dieu sont inscrits au titre des monuments historiques, un troisième bâtiment de la Grande Rue a aussi obtenu cette protection: Les vitrines, inégalables témoins de l’architecture du début XX° siècle, qui après une imprimerie, des magasins et un grand café, abritent aujourd’hui un «Ristorante». Je tiens beaucoup à ces vitrines car deux de mes arrières grands-pères ont participé en 1903 à leur réalisation.

Dans 15 jours nous terminerons notre promenade dans la «Grand Rue».

A bientôt, si dreux le veut bien.

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 07:15

Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.0001Le Druide 1921 Calendrier sur la crise de 21.La crise, la crise......

En feuilletant le Grand Annuaire et Almanach de l'Arrondissement de Dreux "LE DRUIDE" de 1921, j'ai pu constaté que la "CRISE" était déjà à l'ordre du jour, avant la "grande dépression" de 1929 et la crise pétrolière de 1973. Au fait, pouvez-vous me citer une période sans crise ?.  Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.1 janvier

Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.2 fevrier

 CALENDRIER DE CRISE.

 

 -JANVIER-FEVRIER.

Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.4 Avril Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.3 Mars

    

 

 

 

 

 

 

 

 

        

        

       

 

               

    le"Druide" de 1921, 80 ans en avance nous parle des crises de 2011.   

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 07:00

Suite du calendrier de crise de 1921 - Le Druide.Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.5 MaiLe Druide 1921 Calendrier sur la crise.6 Juin

Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.7 Juillet

 Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.8 Aout

Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.9 SeptembreLe Druide 1921 Calendrier sur la crise.10 OctobreLe Druide 1921 Calendrier sur la crise.11 Novembre

 Le Druide 1921 Calendrier sur la crise.12 Décembre

 

Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 07:00

Le musée Marcel Dessal a sorti de ses tiroirs des merveilles de curiosité. Des objets hétéroclites chargés d’histoire(s).

Voici quelques-uns de ces curieux objets sortis des réserves du Musée.  

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 baleine

-Côte de baleine. Le plus ancien des objets exposés. Ex-voto récupéré après la destruction à la révolution de l’église Notre Dame de la Ronde de Dreux (prés de Cocherelle au-dessus de l’Avre).  Philippe de Commynes (1447-1511) chroniqueur, mémorialiste au service de Louis XI  fut aussi  engagiste (usufruitier) du Comté de Dreux. Cette côte de baleine supportait les chaînes (exposées dans l'église Notre dame de la Ronde) que Philippe de Commynes portait lors de son incarcération au château de Loches dù à sa participation à un complot pendant de la régence d’Anne de Beaujeu.

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 bastille

-Une pierre "souvenir"récupérée lors de la destruction de la Bastille en 1789. Certains ont ainsi chez eux des morceaux du mur de Berlin.

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 cadran solaire

-Cadran solaire en marbre blanc daté 1797, trouvé en 1957 lors de la destruction d’une vieille maison.

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 cadran crecy

-Cadran d’une horloge extérieure provenant du château de Crécy où a vécu Mme de Pompadour. (Circa 1750).

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 sceaux st pierrecuriosités musee dessal Saint Denis 2011 christ-Sceau de l’église St Pierre.

 

    

-Christ en croix. (XVI° siècle). Débris de décor sculpté provenant du portail principal de l’église St Pierre de Dreux recueilli lors de la profanation de l’église pendant la révolution.

   

    

 

 

    curiosités musee dessal Saint Denis 2011 garde champêtre

-Buste de Prunet, garde champêtre de Maillebois, 1853. Nez caractéristique dù à une maladie de peau, la rhinophyma.

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 sac chinois svasi

-Bourse à parfum, Chine XIX° siècle, portée à la ceintures et remplie d’herbes aromatiques médicinales, ornées de swastikas signes cabalistiques repris par les nazis (en sens inverse) pour une signification beaucoup moins pacifique.

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 masque

 curiosités musee dessal Saint Denis 2011tete

    curiosites-musee-dessal--ecritoire-copie-1.jpgcuriosités musee dessal Saint Denis 2011 oiseau

-Ecritoires oiseau et chinois.

 

 

 

     

 

 

 

 

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 photocuriosités musee dessal Saint Denis 2011 photo carton

 

-Le plus petit appareil photo du monde 1936.

 

 

 

    

 

 

    

 

curiosités musee dessal Saint Denis 2011 photo perso 2curiosités musee dessal Saint Denis 2011 photo perso-En fouillant dans mon cabinet perso de Curiosités, j’ai trouvé un appareil aussi petit, voire plus petit. Acheté en 1964 en Allemagne je n’ai pu l’utiliser que deux ou trois fois,ne trouvant pas de pellicules en France.

 

-Un jour je vous montrerai les objets bizarres autant qu’étranges que j’ai entassé dans ma caverne d’Ali Baba.

 

L’ exposition express "Cabinet de Curiosités» est visible au Musée Marcel dessal jusqu’au 10 Novembre prochain. A ne pas rater.

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 07:00

La soixante seizième durocasserie de Pierlouim,

parue dans le "DROUAIS MAGAZINE".

========================================================================

     LA GRANDE RUE DE DREUX-1. 

 Dans la première moitié du siècle dernier, le vingtième, «Faire la grande rue» était une tradition drouaise. L’ouvrier et le bourgeois drouais après l’turbin aimaient se promener dans la plus grande des rues de Dreux, pour y faire des rencontres et entreprendre le tour des bistrots (6 débits de boissons en grande rue, pour une soixantaine dans une ville de 12000 habitants). Je vous invite à «faire la Grande Rue» sobrement, dans une promenade chargée d’art et d’histoire.  

-Au Moyen Age, la ville de Dreux blottie à l’intérieur de ses remparts, était traversée par deux axes allant d’une porte fortifiée à l’autre. Venant de Chartres et du Mans les voyageurs entraient par la Porte Chartraine et bifurquaient par ce qui était déjà la principale rue de Dreux pour rejoindre le «Grand Carrefour», lieu stratégique qui permettait de prendre la route vers Paris (porte Parisis) ou vers la Bretagne, (porte d’Orisson (Orfeuil). En dehors de ces routes traversant la ville et des rues St Pierre, Porte Neuve (Sénarmont) longeant l’église et le cimetière, la cité de Dreux n’était constituée que de petites rues, ruelles et passages serpentant à travers maisons et cours intérieures. Les places Rotrou et Métezeau ne furent percées qu’au 19ème siècle. Il existe encore de nombreux témoignages de ces passages reliant la Grande rue (côté numéros pairs) au reste de la ville par la rue au lait, (rue Rotrou). De l’autre côté (numéros impairs), l’arrière des maisons ou de petites impasses donnaient accès aux fortifications et douves où coule l’eau de la Blaise.

    GRANDE RUE VUE AERIENNE 2

-Les façades des maisons anciennes de la Grande Rue, (hormis celles encadrant l’entrée de la rue Illiers), ont été reconstruites ou recouvertes au 19ème siècle, en particulier après la disparition de la halle en 1876. Les travaux de réfection de magasins font réapparaitre des éléments de façades antérieurs au 18ème siècle. La Grande Rue était jusque vers 1850 le seul endroit possible de rassemblement et de rencontre des habitants de la ville. 

 -C’est devant le Beffroi, hôtel de ville, qu’étaient lu par le maire les proclamations aux habitants de Dreux.

grande rue proclamationmaire clément maire mort de Louis X

Devant l'hôtel de ville, le maire Clément lit lui-même sa proclamation aux habitants sur la mort de Louis XVI (1793)-Dessin du Lt Cl Le Ménestrel.

Le marché se tenait traditionnellement chaque lundi autour de la halle. Depuis toujours et cela reste d’actualité, c’est dans la Grande Rue que se déroulent les grands événements drouais: Les «Flambarts» au Moyen Age, remis au gout du jour depuis peu, les processions religieuses jusqu’en 1905, la Foire de la St Denis, les cérémonies diverses et variées (Jumelage, fêtes des vendanges, Eté sous les Charmes) etc.

grande rue meuniers à la halle -Les encombrements de la circulation apparurent très tôt en Grande rue. En 1674, il fut interdit aux meuniers venus acheter leurs grains et apporter leur farine à la halle aux blés, d’attacher leurs chevaux, ânes ou mulets plus d’une heure aux poteaux de la halle: Une «zone bleue» avant l’heure. En 1671 une ordonnance royale décide: «Les étaux, établis ou étalages placés au-devant des boutiques de la principale rue de Dreux où passe la route de Chartres et du Mans, entre l’auberge du Paradis (ex Eurodif) et la halle doivent être réduits pour donner à la voie publique une largeur proportionnée au nombre et à la qualité des voitures destinées à l’approvisionnement de la capitale.».

 La Grande rue devint piétonne en 1983.

     

Dans 15 jours nous visiterons les monuments de la «Grand Rue».

  A bientôt, si Dreux le veut bien.   

          

Repost 0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 07:00
theatre-ile-tulipatan-30-sept-2011-009.jpg   
  Vendredi 30 septembre au "Théâtre" de Dreux, dans le cadre des XXIIIes journées lyriques de Chartres et d'Eure et Loir, présenté par Eve Ruggiéri, les plaisirs défendus d'Offenbach :
 L'Ile de Tulipatan.
Une histoire loufoque d'une fille qui est un garçon et d'un garçon qui est une fille.
 theatre-ile-tulipatan-30-sept-2011-010.jpg
 
theatre-ile-tulipatan-30-sept-2011-005.jpg
 theatre-ile-tulipatan-30-sept-2011-012.jpg
    .
 
théâtre ile tulipatan 30 sept 2011 015A la sortie du théâtre aprés le spectacle, j'ai rencontré un amateur éclairé d'Opéra.
Il m'a dit :"J'ai préféré assister ce soir à la représentation filmée de Don Giovanni au Ciné-Centre. Car je me méfie des spectacle d'Eve Ruggiéri. Un piano seul, au lieu d'un orchestre, peu de costumes et de décors, répétitions bâclées pour une seule représentation. C'est peut-être le cachet d'Eve Ruggiéri qui fait exploser le budget"
 Cet ami, sans avoir assisté au spectacle, résumait bien l'impression désagréable que j'ai ressenti ce soir là au théâtre de Dreux. 
A titre de comparaison : Le même opéra bouffe, interprété par l'Opéra de Rouen.  
 
 Le 18 avril prochain, une autre opérette d'Offenbach "Les bavards" sera aussi seulement accompagnée d'un seul piano. Offenbach ne se contente pas d'un piano seul...
 Je me souvient il ya a deux ans d'un "Rossini" au théâtre de Dreux,  avec un orchestre de 6 musiciens  : Revoir ma note à ce sujet : UN OPERA AU THEATRE (DE DREUX).
et l'an dernier d'un opéra berlinois avec orchestre.:
 Un opéra à Dreux avec orchestre en "live" cela est possible et souhaitable.....
Repost 0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 07:00

Suite de notre promenade à Dreux lors de la foire de la St Denis 2011.

DIMANCHE 02 OCTOBRE.

-Repas autour du marché couvert.

Saint Denis 2011 1l

-Jeux place Métézeau :

Saint-Denis-2011-1u.jpg

-Le vide grenier. Place d'Evesham et jardins de l'Odyssée.

Saint-Denis-2011-1uv.jpg Saint-Denis-2011-1vma.jpg

Saint Denis 2011 1m

Saint Denis 2011 1n

-Championnat de France de voitures à pédaliers-Préparations de la course.(Je n'ai malheureusement pas pu assiter à la course).

 Saint Denis 2011 1tSaint Denis 2011 1o

Saint Denis 2011 1p

Saint Denis 2011 1rSaint Denis 2011 1s

La St Denis 2011 est terminée, vive la 320ème St Denis de 2012!  

Repost 0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 07:00

Saint Denis 2011 1d-En 1179- Robert 1er, Comte de Dreux édifie entre les chemins de Rieuville et de Nogent une chapelle dédiée à St Denis, ainsi qu’une maison hospitalière tenue par les frères hospitaliers de St Jean de Jérusalem (Proches des Templiers). Robert crée une foire annuelle de trois jours permettant aux Drouais, les vendanges terminées d’effectuer leurs achats pour l’hiver, et par prélèvement de taxes, aux frères hospitaliers d’entretenir leur monastère pour accueillir voyageurs et pèlerins dans leur monastère. La foire, dite de St Denis avait lieu sur le plateau des Rochelles..-Après sept siècles d’existence paisible, la foire fut délogée en 1860 par le progrès technique. L’installation des voix de chemin de fer et de la gare obligea la municipalité à trouver un autre endroit pour la foire séculaire. Ce fut la création de la place St Gilles, future place Mésirard.  -Dans les années 1950/60 La Saint Denis était un événement Drouais important. Elle avait lieu le lundi le plus proche du 9 Octobre, fête du saint. Les instituteurs libéraient l’après-midi du lundi pour permettre aux jeunes Drouais, comme moi, d’aller à la foire. La braderie des commerçants, le bagout des camelots, les différents stands des commerces non sédentaires et l’animation exceptionnelle tout autour de la grand-rue me captivaient.

Saint Denis 2011 1a

-Au fil des ans, la foire de la St Denis a changé, malmenée par la concurrence de nombreuses manifestations commerciales : les soldes, la foire de Dreux, l’installation de « plein sud » et des « Coralines » etc. Mais elle est toujours là, en partie excentrée vers le champ de foire et le parc des expositions.-Une tradition Drouaise : Beaucoup de couples se seraient rencontrés à la St Denis, prélude à de nombreux mariages. La Foire de la St Denis se renouvelle. Quelques images des nombreuses manifestations de la Foire de la St Denis 20011, Le Comte Robert aurait certainement apprécié cette 329ème foire de la St Denis.

SAMEDI 01 OCTOBRE:

Saint Denis 1-a

Saint Denis 2011 1b

 Saint Denis 2011 1e

 Saint Denis 2011 1g

 Saint Denis 2011 1fSaint Denis 2011 1h

 Folklore(s) portugais.

Saint Denis 2011 1k

Saint Denis 2011 1i

Tiens un confrère.. Si vous voulez admirer le reportage de Yovanof dans le Forum "Sorties drouaises" http://sortiesdrouaises.forumpro.fr/

 Saint Denis 2011 1j

 -Une jeune artiste au talent prometteur  à la maison d'art Montulé.

    Mardi prochain des images de la St Denis du dimanche 02 Octobre. 

Repost 0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 07:00

Samedi dernier 1er Octobre 2011 devant le Beffroi les maires de Dreux et de Melsungen ont fété les 45 ans de jumelage de leurs deux villes.

(Article précédent: DREUX-MELSUNGEN. Noces de vermeil  )

J'ai retrouvé dans le Bulletin Municipal de 1967, photos et textes du pacte de jumelage du 20 Août 1966.

Jumelage Melsungen bulletin Signature 1966 1- 1967Jumelage-Melsungen-bulletin-Signature-1966-1--1967-b.jpg

Jumelage Melsungen bulletin Signature 1966 1- 1967 a

 -Pour les trente ans du jumelage en 1996 un totem a été dressé dans le parc de la mairie.

jumelage melsugen totem 1

jumelage melsugen totem 2

jumelage melsugen totem 3

-Pour les trente-cinq ans du jumelage, il y a dix ans, une plaque commémorative a été fixée Avenue de Melsungen.

jumelage melsungen dreux

Cette année, pour le quarante cinquième anniversaire du jumelage, un arbre a été planté dans le parc de la Sablonnière.

Affaire à suivre..

Prochaine étape: dans cinq ans pour les noces d’or (50 ans) du couple Dreux-Melsungen.

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt