Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:00

cercle laique programme 1

 

Spectacles de fin d'année 2010-2011  des troupes théâtrales du Cercle Laïque de Dreux. 

 

 

 

  

 

 

 -Jeudi 9 Juin, représentation par  la troupes Acting : FRIC FROC.

  cercle laique programme 1 fric froc 1a

 

cercle fric froc 1

cercle fric froc 2

cercle fric froc3

 

 

 cercle fric froc4

 

 

  cercle fric froc 5

cercle fric froc 6

cercle fric froc 6a

cercle fric froc 7

cercle fric froc 8

 

Programme des spectacles à venir, courez-y. 

cercle laique programme 2   cercle laique programme 1 fric froc 3

 

 

Je vous rappelle l'adresse du site du Cercle Laïque de Dreux (Vous découvrirez les nombreuses activités du Cercle Laîque de Dreux.

http://cerclelaiquededreux.asso.st/

et je vous invite à venir découvrir la fête des sections : 

cercle laique affiche sections 2011

Repost 0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 00:00

A DREUX COULE LA BLAISE
-2-La Blaise défensive.

-En entrant dans la ville de Dreux notre petite rivière la Blaise se divise en trois bras: - «naturel» (du stade aux Châtelets en passant par st Martin, St Denis et les Bléras). -«défensif» (entourant la vieille ville). -« utile». (Le ruisseau de la Commune, de  St Thibault au pont Louis Philippe en souterrain, puis canalisé jusqu’à l’Eure.)

Ce n’est pas la blaise que l’on voit serpenter au centre-ville de Dreux mais des fossés creusés par les Drouais, dans lesquels coule cependant de l’eau puisée dans  la Blaise.

blaise-carte.jpg 

-Dreux devenu depuis le X° Siècle forteresse du royaume de France face au Duché de Normandie s’entoura de murailles longées de profonds fossés. En cinq siècles, la ville et son château ne subirent pas moins de six sièges d’armées hostiles dont trois se terminèrent par pillages et destructions.

-En cas de danger, les fossés défensifs étaient remplis d’eau par déversement du ruisseau de la Commune au moyen d’une bonde se trouvant à la hauteur de la place du palais (la commune étant couverte à cet endroit). La place «de la bonde» (marché couvert) en garde le souvenir.

-Après l’assassinat en 1589 d’Henri III de France, roi sans postérité, le roi Henri III de henri-IV-1590_.jpgNavarre devint prétendant au trône de France. Or, de nombreux Français sympathisants de la Ligue ne voulaient pas d’un roi protestant. Les Drouais étaient de cet avis. C’est pour cette raison qu’en 1590, le futur Henri IV assiégea Dreux, ville verrou entre la Normandie et Paris. Mais au bout de quelques jours, les troupes du Navarrais levèrent le siège ne voulant pas être prises en tenaille par une armée de la Ligue supérieure en nombre, arrivant de Mantes. Le futur Henri IV marcha à sa rencontre et grâce à son panache blanc la mit en déroute à Ivry (la bataille).

-Les Drouais furent heureux de ce départ précipité, mais craignirent que ce prétendu  roi de France non couronné ne revienne se venger. Ils étaient très inquiétés par le grave incident apparu pendant le siège: Le ruisseau de la Commune, détourné par la bonde pour remplir les douves, n’arrivait plus à fournir en eau le canal creusé pour rendre la Blaise navigable jusqu’à l’Eure (bras utile). Afin de mettre les fossés défensifs en eau de façon permanente, les Drouais effectuérent en moins de quatre mois des travaux importants pour l’époque.

-Un canal de plus de 500 mètres fut creusé pour détourner une partie de l’eau de la Blaise «Naturelle» vers les fossés défensifs. Débutant derrière le stade (sous le pont Melsungen-Dablin), contournant la place Mésirard, cette blaise «artificielle» débouche dans les fossés à la hauteur de la bonde devenue inutile.

-Ces travaux furent inefficaces, car en Juin 1593 Henri IV revint à Dreux pour, après onze jours de siège, détruire la ville (dont le «Boug Clos») et raser le château. Pure vengeance, car moins de six semaines après la destruction inutile d’une belle forteresse du 12°siècle, le Navarrais abjurait la foi protestante et se faisait couronner à Chartres en février 1594 roi de France. Les murailles de la ville, n’ayant plus raison d’être, tombèrent peu à peu en ruine et disparurent complètement au 18°siècle. Les douves perdirent alors leur rôle défensif et devinrent l’un des ornements de la ville de Dreux en devenant un bras de la Blaise.

 blaise defensive

Dans 15 jours nous suivrons la Blaise «utile».

 A bientôt, si Dreux le veut bien.

Repost 0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 07:00

Lu dans le  "Dreux.com/" de Juin 2011.

gendarmerie-article.jpg

 

L'article est bien documenté sur l'histoire de la caserne de Dreux.

Dreux fut ville de Garnison pendant un peu plus d'un siècle, recueillant à tour de rôle de nombreux régiments, dont : le 101°Régiment de ligne, le 301°RI, le 29 Régiment territorial (Ces 3 régiments, ont participé à de sanglants combats pendant la guerre 14/18 qui ont donné des noms de rue à Dreux: Orfeuil, Bois Sabot, Bois des Fosses Eparges et Ethe-Virton) puis entre les deux guerres, des régiments "coloniaux" dont le 1er Régiment de spahis Algérien (1939) puis un des derniers régiment basé à la caserne de Billy, le 22° RIMA (1963). Il serait intéressant que des historiens patentés écrivent un jour l'histoire de la caserne de Billy et de ses régiments.

En attendant, quelques cartes du 101°R.I. et de la caserne de Billy :

101 eme de ligne pensée

  101 eme de ligne chateau

101 eme caserne- officiers

101 eme rentre au quartier

esc-gendarmes-mobiles-dreux-50-anniversaire-1.jpg

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 07:00

simplet

Vers 1960 dans l' "Action Républicaine"je lisais des petites chroniques humoristiques sur la vie quotidienne à Dreux.Ces petits billets signés "SIMPLET", un râleur impénitent, se terminaient souvent par une supplique à un mystérieux ami QUI DE DROIT. Permettez-moi, de temps en temps de faire mon SIMPLET en vous envoyant ces petits billets d'humeur et en invoquant notre ami QUI DE DROIT. En faisant attention à ne pas trop écouter le faux ami ASQUONMADIT.

==============================================================================================

Jeudi de l'Ascension, lors d'une promenade dans le centre-ville de Dreux j'ai eu l'occasion (malheureuse) en moins d'un quart d'heure de faire les clichés suivant (j'aurai pu en faire beaucoup d'autres, comme la grande bâche des Ets Esmery-Caron cachant le tas de cendres de l'ex Eurodif  A ce sujet, les promesses seront-elles tenues?).  

Commerces à vendre Carterie

Commerces-a-vendre-cuir.jpg

Commerces à vendre ptites folies 1Commerces à vendre ava affiche  Commerces à vendre ava mode 1Commerces à vendre assurancesCommerces-a-vendre-st-pierre.jpg Commerces à vendre action

Commerces à vendre coiffureCommerces-a-vendregde-rue.jpg  Commerces à vendre adia

Commerces à vendre guignolo  Commerces à vendre terrier

   

 Et Pourtant l'ami QUI DE DROIT fait tout ce qu'il peut.

(Dreux.com de Juin 2011):

commerce 2

  Permettez-moi pour une fois de ne faire aucun commentaire. 

Repost 0
Published by pierlouim - dans -BILLETS DE SIMPLET.
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 07:00

Normandie-happy-birthday-.jpgNos voisins normands nous invitent à fêter avec eux les 1100ans (911-2011) de leur duché.

Pour les Drouais l'enthousiasme est un peu plus modéré. C'est à partir de 911 que les ennuis avec leurs turbulents voisins ont commencé. Le pays laissé en 911 par le Roi Franc Charles le simple au chef viking Rollon par le traité de Saint Clair sur Epte, n'était qu'une bande côtière assez étroite (grosso modo entre Rouen et Caen). Tout le X° siècle les Normands ont grignoté peu à peu le territoire royal des Francs. Dreux en sut quelque chose. En 960, la ville fut rasée et le château en partie anéanti par les Normands. L'arrivée des capétiens après 987 va stopper cette extension. Peu à peu le château et la ville de Dreux vont se fortifier et devenir une véritable forteresse face aux Ducs de Normandie devenus après 1066 aussi Rois d’Angleterre. A nouveau assiégée et dévastée en 1186 par le Roi Henry V d’Angleterre et Duc de Normandie et son fiston Richard cœur de lion, Dreux pousse un ouf de soulagement quand le roi Philippe Auguste unit à nouveau la Normandie à la France en 1204. Dreux eut encore à souffrir des Anglo-normands pendant la guerre dite de «cent ans».

La ville de Dreux, reste toujours limitée au nord par l’Avre, le département de l’Eure et la région de haute Normandie. Mais la Normandie n’est plus l’adversaire séculaire des Drouais. Dreux s’associe donc aux fêtes normandes pour les mille cent ans de leur duché.

Renseignements et détails des nombreuses festivités à l'Office du Tourisme de Dreux Agglomération, ou sur le site : http://happybirthdaynormandie.com

 

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 07:00

La magnifique exposition sur la "belle époque" que l’on peut admirer actuellement au Musée Marcel Dessal à Dreux m'a rappelé que j'avais dans mes tiroirs un certain nombre d'objets et de photos datant du début du siècle dernier, témoins de cette période pour ma famille et pour Dreux.

Je me permets de vous en présenter les principaux exemplaires dans cette troisième exposition «virtuelle ».

Pour voir ou revoir le premier volet de cette expo perso :

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (1)

et le scond volet : 

MON EXPO PERSO DE LA "BELLE EPOQUE A DREUX" (2)  

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------

Ma famille paternelle à la "Belle époque".  

1-Mon arrière Grand-Père Théophile (1850-1931) un ancien combattant de la guerre franco prussienne de 1870.

-Photo prise aux Fenots, faubourg de Dreux, en 1911 .(gauche à droite :  Téophile, sa fille Marie (ma grand tante) assis, son fils Victor avec sur ses genoux Lucien (cousin de mon père) et sa femme Henriette (j'ai bien connu ces trois personnes) puis une inconnue. Ni mes grands parents ni mon père ne sont sur la photo.

 expo perso 1900-3- a gp les fenots 1910

  -Médaille du travail de 1900 de théophile. (comme souvent avec une faute d'orthographe dans le nom, c'est vrai que les noms propres n'en n'ont pas).

expo perso 1900-3- a gp médaille

-Théophile vers 1913, compagnon menuisier chez Bouvet à Dreux. De l'ancien (63ans) à l'apprenti (13 ans) .

expo perso 1900-3- a gp bouvet 10913

Théophile à travaillé jusque dans les années 1920 (à plus de 70 ans)

2-Mon grand père Louis.(1876, mort à verdun le jour de ses 40 ans)

-Service militaire (vers 1900). Premier rang, troisième à droite, rabot sous le bras.

expo perso 1900-3- mon Gpsoldat

-Avec son beau-frére, en 1905 , se roulant une cigarette.

expo perso 1900-3- mon Gp et son beau-frère vers 1905

3-Mon père à 4 ans en 1911:

expo perso 1900-3- papa 1910 3ans

 

Evantail 1910 et carte postale Eure et Loir 1906.

expo perso 1900-3-evantail et son étui

   expo perso 1900-3- a voeux 1906

  A SUIVRE.

je vous rappelle que l’exposition « Une si Belle époque" se tient au Musée Marcel Dessal jusqu’en Octobre. Ne la ratez pas.

Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 07:00

A Dreux, comme ailleurs, quand le bâtiment va, tout va (ou presque).

Au 23 de la rue d'Orfeuil, une pancarte indique une rénovation à venir patronné par la SCI au joli nom de "relais de poste".relais de la poste

Il est évident que la SCI ne pouvait pas prendre comme dénominantion ce qu'était ce bâtiment, il y a encore quelques dizaines d'années. Situé derrière le tribunal civil ce bâtiment a servi de "maison d'arrêt " de 1870 à 19560/70 (on peut en deviner la trace écrite trés effacée au dessus de la porte peinte en bleu).  Dans la cour de la prison (c'était bien sa fonction) derrière les grilles avaient lieu les exécutions capitales en public. La guillotine y a fonctionné pour la dernière fois en juin 1925 pour raccourcir l'assassin d'un cordonnier drouais aprés un larcin de trente francs.

 

orfeuil-prison-1.jpg

Mais le nom de "relais de poste" est tout à fait justifié.

Cet endroit recu le marché aux chevaux, puis en 1736 une caserne pour une brigade de gardes du corps du roi (Louis XV), puis  pendant peu de temps, un dépôts de mendiants et en enfin de 1768 à 1822 la poste aux chevaux .

Cet enplacement rue d'Orisson (future Orfeuil) coulait de source pour sortir de Dreux vers la Bretagne. Les chevaux pouvaient se désaltérer avec l'eau du ruisseau de la commune, bras de l Blaise , qui n'était pas couvert à l'époque. Le relais de poste fut transféré en 1822 rue st Jean à  l'emplacement des futurs Lycée Rotrou puis Collége Camus.(Où derrière coule la Blaise pour les chevaux). 

En 1824, le tribunal civil, la maison d'arrêt et la caserne de gendarmerie à pied et à cheval s'intallèrent à cet emplacement.

Les batiments ont été rénovés en 1870. (Ceux que l'on connait maintenant.)

L'histoire passe...... 

Repost 0
Published by pierlouim - dans -BREVES DROUAISES.
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 07:00

La soixante huitième Duroasserie de Pierlouim,

parue dans le "DROUAIS MAGAZINE". ===================================================================

    A DREUX COULE LA BLAISE.-1- 

La Blaise de sa source à Dreux. 

Que serait Paris sans la Seine, Chamonix sans le Mont Blanc, Marseille sans le vieux Port et Dreux sans la Blaise? Je vous invite en quatre Durocasseries à flâner et remonter le temps le long de notre petite rivière drouaise: la Blaise.

Deux rivières françaises portent le joli nom de Blaise. Toutes deux se baignent dans le bassin de la Seine, l’une se noie dans la Marne, l’autre dans l’Eure.

-La Blaise «marnaise» prend sa source à Gillancourt dans le département de la Haute-Marne. Longue de 85 Kilomètres elle se jette dans la Marne à Larzicourt. Sur ses rives, à Colombey les Deux Eglises a vécu et repose le Général de Gaulle. A Cirey sur Blaise le château fut la résidence de Voltaire.

-La Blaise «drouaise» prend sa source dans la Forêt de Senonches et se jette dans l’Eure en deux bras aux Osmeaux et à Fermaincourt, après 49 Kilomètres de déambulation. Sur ses rives à Dreux, repose Louis Philippe premier, dernier roi des Français. A Crécy Couvé la Marquise de Pompadour y avait son château.

-L’origine du nom «Blaise» découlerait peut être de «Bleiz», mot d’origine gauloise signifiant loup (en breton aussi, Bleiz = loup). Notre petite rivière, dans des temps pas si lointains aurait donc connu des meutes de loups sur ses rives. Est-ce hasard si elle pénètre dans la ville de Dreux par un endroit dénommé le «Louvet»?

-La Blaise nait dans la forêt de Senonches à l’altitude de 269 mètres à l’orée du Perche, ligne de partages des eaux. Dans un rayon d’à peine vingt kilomètres se trouvent  les sources de l’Eure, de l’Iton et de l’Avre (Bassin de la Seine), de la Sarthe (bassin de la Loire) et de l’Orne (fleuve se jetant dans la Manche).

-La Blaise représente l’épine dorsale du «Thymerais-Drouais», un pays unique, entouré de quatre régions très différentes: -à sa source, le Perche, le département de  l’Orne et la Basse Normandie. -au nord, limité par sa sœur jumelle, l’Avre, le département de l’Eure et la Haute Normandie. -à son affluent avec l’Eure, les Yvelines et l’Ile de France. -Enfin au sud, la plaine de la Beauce, l’Eure et Loir et la région Centre. Notre petite Blaise mérite bien son nom de «Drouaise» puisque son parcours reste dans un  seul arrondissement, celui de Dreux.

-Au bout de dix kilomètres, dévalant des hauteurs du Perche, la Blaise s’enfonce dans l’étang de Dampierre sur Blévy, le traverse et en ressort pour aller gambader vers Dreux. Les hommes ont profité de la force motrice de la chute d’eau tombant de l’étang. Au XVII siècle, des forges fabriquant les canons de la marine royale y furent installées par Colbert. (Les bâtiments des forges encore bien conservés peuvent être visités en été)

blaise dampierre 069

-Arrivée à Crécy Couvé, la Blaise fut à nouveau utilisée par les hommes, plus exactement par la maitresse du Roi Louis XV, Mme de Pompadour. Canalisée, domestiquée, la Blaise servit pour l’alimentation en eau du château et fit tourner plusieurs Moulins.

blaise dampierre 1 blaise

-A Vernouillet, la Blaise coule à côté de «l’abîme» endroit où est tirée l’eau du robinet des Drouais. Un bras, nommé «ruisseau de la Commune» se détache derrière le stade.

-La blaise, après être passée sous la ligne de chemin de fer Paris Granville, entre dans Dreux en deux bras: la «vieille» Blaise contournant le stade du vieux Pré et la Commune longeant le parc des expositions.  

Dans 15 jours nous suivrons la Blaise dans Dreux.

A bientôt, si Dreux le veut bien  

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:00

montule marchesini gillet affiche

 montule marchesini gillet 050 

 

 

-Scuptures de Pascale MARCHESNI-ARNAL (Vit et travaille à Quesnay-MERE)

-Dessins gravures de Catherine GILLET. (Habite à Dreux) www.catherine-gillet.com

 

  montule marchesini gillet 048

montule marchesini gillet 043 montule marchesini gillet 045

 montule marchesini gillet 049

montule marchesini gillet 051

 montule marchesini gillet tabe

 montule marchesini gillet 041

montule marchesini gillet 047 

 

 

 montule marchesini gillet 348

Exposition à découvrir à Montulé , Maison des arts jusqu'au 28 Juin..

Repost 0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 07:05

  J'aurai pu assister à l'élection de Miss Dreux Agglo, le vendredi 13 Mai, mais débourser 15 € pour voir les commerçants de l'UCAD se faire de la pub sur le dos de 5 ravissantes Drouaises.....

Mais j'ai eu tort de ne pas y aller, car c'était peut être  la seule occasion de voir Miss Agglo 2011.

A quoi sert Miss Agglo ?

C'est une question que l'on peut se poser.

Je n'ai jamais eu l'occasion d'admirer Mis Agglo 2010. Ni à la Saint Denis (pourtant organisé par l'Ucad) ni aux Flambarts, ni lors de remises de coupes sportives (Master de pétanque, Championnat de France de voitures à pédalier, rally cross, etc), ni pour les Naturalies, ni pour les 100 ans du théatre, bref de tous les événements médiatiques drouais. Pourtant c'est bien le rôle d'une Miss censée représenter la ville de Dreux...

Bon ne soyons pas grognons...

Voyons ce que dit l'Agglo de cette élection.

L’élection de Miss Dreux-agglo 2011 a vu le couronnement de Alvanie Héreau, une jeune rémoise de 21 ans. Julie Imbert transmet donc sa couronne à cette nouvelle miss qui compte bien représenter la région drouaise et se présenter à l’élection de miss Eure-et-Loir.

Trois photos de Dreux Vidéos Ville de dreux : miss dreux agglo 2011 dauphines concurrentes

miss dreux agglo 2011 dauphines---

miss dreux agglo 2011

Comme je n'ai pu voir Julie Imbert, Miss 2010, peut être, verrai-je Alvanie (quel joli prénom) Hérau lors de cérémonies drouaises en 2011 ?..et faire de jolies photos et articles sur le blog...Ce n'est peut être qu'un voeu pieux.

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt