Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 07:00

concert chapelle royale

  

 « Paris m’ayant pris dans ses bras », la capitale m’accapare souvent et me fait rater des événements sur Dreux.

Ainsi je n’ai pas pu assister au concert « Chant et cordes » donné à la Chapelle Royale de Dreux dimanche dernier 13 Juin. 

 

Curieusement et tout à fait par hasard j’ai trouvé sur «YouTube » une vidéo qui peut remplacer avantageusement le petit reportage que j’aurai pu commettre :  

 

laclapefilms — 12 septembre 2009 — Anne CHEW, soprano, professeur de chant à Dreux, accompagnée par l'ensemble STAJIKc nous donne un aperçu de sa voix à travers ce Exsultate Jubilate de MOZART dans l'église Saint Pierre de Dreux le 20 Octobre 1990.

 

 

Voici donc cette superbe vidéo qui date d'hier :  

Repost 0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 07:00

AN PAR AN, Chronique d'une jeunesse drouaise.
J'ai fait le pari de raconter une vie, annèe par année. La chronique d'une vie drouaise, ou plutôt d'une jeunesse drouaise :de 1946 à 1967. Chaque semaine, une année....J'y raconte mon enfance à Dreux, mais je m'attache surtout à décrire tout ce que j'ai pu observer dans la vie drouaise de l'époque. Les personnes, les lieux, l'histoire et les petites histoires drouaises, des portraits, des atmosphéres, des anecdotes. , bref, tout ce qui fait le sel d'une vie et fournit la mémoire en souvenirs de toutes sortes..et que peut être certains Drouais reconnaîtront.. Pour vous permettre de lire ou relire  le feuilleton depuis le début :cliquez sur :
 
http://dreux-par-pierlouim.over-blog.com/categorie-10834511.html
--------------------------------------------------------------------------

1 9 6 2- (Première partie.)

 

L’année de mes seize ans.

Une année qui sera peu visible dans mon avenir personnel. Une de celles qui s’impriment  peu dans la mémoire, ses souvenirs mélangés à ceux des années environnantes. Une année routine sans aspérité sans grande joie ni grande douleur. Mais cependant en 1962, autour de moi, beaucoup de chamboulements en France et dans le monde. Mais cela pour l’instant ne me touche guère. Je n’en serai conscient que dans bien plus tard.

 

Ma troisième année d’internat. Je termine la classe de seconde commerciale. Depuis la rentrée dernière le jeudi après midi est libre. Je peux sortir maintenant, avec autorisation parentale et tout et tout, pointage minutieux par les pions à la sortie et à la rentrée. Départ à 14 heures, retour à 19 heures avant le repas. . La plupart de mes camarades, s’ils ne disputent pas  un match, de foot ou de rugby au stade Porchefontaine ou Montbauron, passent  leur temps libre au dehors du collège, au café. Ils  jouent  aux cartes, aux baby foot, au flipper, ils discutent, s’engueulent, boivent, même si la protection des mineurs veille.

Moi, je n’aime pas du tout cette façon de dépenser  son temps libre. Le jeu a toujours été pour moi d’un ennui mortel. Je vais donc, seul, me promener. La solitude ne me pèse pas, au contraire. Je vais au cinéma, traîne dans Versailles son parc et ses beaux hôtels , ou marche à travers le bois des fosses jusqu’à Buc faire la bise à ma Tante et surtout manger de son succulent gâteau au chocolat.

1962-casile.jpgJe prends aussi  le train à la gare rive gauche pour Paris. Je visite des musées, des expositions. Il m’arrive d’aller à la comédie Française en matinée à une de ces places  au poulailler délivrées en dernière minute et à petit prix.

J’’y vois entre autre : Jacques Charon,  François Chaumette, jean Piat, la belle Claude Winter, mais aussi et surtout celle dont la voix cristalline et la beauté me donne le frisson, la toute jeune pensionnaire Geneviève Casile. On la voit d'ailleurs souvent à la télèvision...

Je suis un grand utilisateur des livres de la bibliothèque du collège. J’en ai toujours un sur moi pendant ces virades du jeudi après midi.  

Tout cela me passionne plus que de taper sur un flipper  et faire tilt…..

Le vendredi matin, parmi les rugbymans du lycée qui ont disputé des matchs la veille ,beaucoup sont éclopés. Les absences sont nombreuses et les profs râlent.

 

Parmi mes professeurs un seul me laissera un souvenir indélébile, il s’agit de Monsieur Boiné, 1962-dessin-boine-IMG_8440.jpgMaurice son prénom comme celui de mon père. Il faut dire  que je suis ses cours depuis la classe de troisième, et,  je ne le sais pas encore, il sera pour cinq années consécutives mon professeur de Français. C’est cette longévité, peut être, mais surtout la personnalité même de Monsieur Boiné qui me marquera.

C’est un homme en fin de quarantaine, long, maigre, raide dans un éternel costume gris, cravaté de rouge. Un long visage émacié, un nez épaté ; une bouche au rictus permanent. Une voie éraillée et sèche. Il ressort de ce personnage, une raideur ascétique un calme sévère et maîtrisé. Une présence forte.

Je ne serais jamais témoin pendant ses cours du moindre début de chahut. Une autorité naturelle émane de lui. Il lui suffit de redresser sa tête et de regarder la classe de son noir regard perçant pour que cesse toute velléité de turbulence. Il n’est pas craint mais respecté. Ses cours ne sont pas dirigistes. Chacun de nous peut s’exprimer, mais à bon escient et dans le bon ordre. Il est apprécié de tous autant des élèves que des autres professeurs, même s’il reste un peu à l’écart, secret, un peu hautain. Il sert de référence, tenu par ses confrères comme étant un de ces vieux enseignants de gauche encore à cheval sur les principes sacrés de l’enseignement laïc. Monsieur Boiné vit avec sa femme et sa mère, dans une petite maison à deux pas du collège. Il m’est arrivé plusieurs fois d’aller chez lui pour rendre ou chercher un livre, un exposé.

J’ai l’impression que malgré sons sens aigu de l’équité, Monsieur Boiné m’aime bien. Je suis parmi ses bons élèves, en permanence dans les cinq meilleurs et de temps en temps le premier et tout au moins l’un de ses plus assidus.

 

========================================================================
A SUIVRE : Jeudi prochain : 1962 (seconde partie ).
  
  
Je vous rappelle que vous pouvez réagir à cette note en déposant un commentaire en cliquant sur "Déposer un commentaire" ou par mail
Pierlouim@cegetel.net 

 =============================================================================================

Repost 0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 07:00


Paraîssait dans le "DrouaisMagazine" de la semaine dernière , 
le dix huitième numéro de  la Chronique :
DREUX PRIS DANS LA TOILE
 :
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

SITES WEB D’ECOLES DROUAISES.   

 

Certains établissements scolaires drouais possèdent  leur site sur le Web.

 

-L’ECOLE ST MARTIN

« Ecole publique de Dreux ». :

http://stmartindreux.blogspot.com/

 

Il s’agit d’un blog et non d’un site Web. Un blog offre une grande souplesse contrairement à un site Web plus contraignant et plus Onéreux mais par contre plus interactif.

Magnifique Blog crée en 2006  très complet, convivial et constamment mis à jour.

Un blog intéressant à visiter même si on n’a pas de gamins scolarisés dans l’établissement. ..

 

-L’ECOLE MATERNELLE VICTOR HUGO. (Parents d’élèves)

http://apevictorhugo.canalblog.com/

Un autre blog d’école, tenu cette fois ci par l’APE. «Blog collectif des parents d’élèves de l’école Victor Hugo». 

Blog récent crée le 15 mars 2010, mais déjà bien fourni, qui reprend bien toutes les activités autour de l’école Victor Hugo. .

 

-L’ECOLE PRIMAIRE SAINT EXUPERY.  

http://ecl.ac-orleans-tours.fr/ec-st-exupery2-dreux/

 

« Un site beau » comme il est écrit sur la page d’accueil. Apparemment le site plus ancien : ouvert depuis 2000.

Site intéressant, très ludique,  qui incite à la promenade de clic en clic au travers de rubriques nombreuses et variées. La plupart des articles sont confectionné directement par les enfants.

 

Trois sites Web très différents d’approche et de conception, mais tous trois reflétant bien la vie scolaire dans un établissement drouais.

Il y a probablement d’autres sites d’écoles primaires de Dreux ou de la région drouaise que je n’ai pas repérés sur la toile. Me les signaler SVP pour en parler dans le Drouais Magazine

 

Nous verrons la prochaine fois les sites des collèges et lycées drouais.

 

N’hésitez pas chers amis Drouais à me proposer les sites de notre région que je pourrais oublier. A bientôt sur la toile

 

Repost 0
Published by pierlouim - dans -DREUX DANS LA TOILE
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 07:00


 Paraît cette semaine  dans le 
"DROUAIS MAGAZINE"'
la quarante sixième DUROCASSERIE: 

===========================================================================================

LIEUX D'HISTOIRE DROUAISE :

 Le tunnel de Sant Denis (2).

 

 

Un certain nombre d’endroits à Dreux ont connu par le passé des évènements importants ou spécifiques de le la vie quotidienne drouaise. Pour que ce passé revienne, il suffit d’oublier le présent, de fermer les yeux et se laisser aller à l’histoire.  

  

Continuons à visiter le passé du tunnel Saint Denis, ses rails de chemins de fer, sa gare et sa coopérative beauceronne en ruine.

La chapelle St Denis, sa maison moniale et son champ de foire profiteront peu du calme champêtre de leur environnement.

Proche de la place forte que constitue la ville et son château fort, cet endroit bucolique n’est pas protégé et dominant la ville permet à d’éventuels ennemis de l’observer et d’organiser son siège. A plusieurs reprises la chapelle St Denis eut donc à souffrir de mouvements de troupes ennemies dévastateurs.

 

1421: Une année difficile, au temps de l’une des guerres dites « guerre de cent ans ». Il y a six ans en 1415 les Anglais ont débarqué  sur le sol français. A la bataille d’Azincourt, malgré une grande infériorité numérique ils ont mis la pâtée aux cavaliers français, empêtrés dans la boue et leurs armures en les arrosant de leurs flèches meurtrières. Le chef de l’armée française, le connétable d’Albret, Comte de Dreux, est parmi les morts. Son fils fait prisonnier est emmené en Angleterre où il restera 15 ans. Les Anglais en ravageant le reste du pays ont hésité longtemps avant d’affronter la forteresse de Dreux.

 

Mais le 15 juin 1421, ils sont là : Le Roi Henry V d’Angleterre en personne les commande. Il s’installe à Moronval. Le comte de Tillières qui remplace le jeune Comte de Dreux en prison a demandé du secours au  Dauphin de France,  réfugié à Bourges. Mais celui-ci ne réponds pas. Il faut dire que la pucelle de Domrémy n’a que 9 ans et les voix divines ne l’ont pas encore visitée. Il ne se trouve donc personne pour bouter les Anglais hors de Dreux.

Voyez-vous les batteries d’artillerie qui prennent position devant la croix «buisée» en ce haut de saint Denis d’où l’on découvre toute la ville ? Les perfides Anglois bombardent Dreux de leurs boulets de pierre ravageurs.

 Une bonne partie de la ville est fracassée, notamment le chœur et le clocher du XIIème siècle de l’église Saint Pierre.

 

1241-siege_bordeaux_wavrin.gif

(Il ne s'agit bien sùr pas du siège de Dreux. Mais cela y ressemble).

 

Une autre batterie au-dessus de St Thibault bombarde le donjon et l’enceinte du château fortifié par le Comte Robert.

Au bout de six semaines de siège, la ville de Dreux capitule.

Malgré leurs promesses de clémence, en entrant dans Dreux les Anglais se livrent aux pires exactions : pillages et tueries. L’infortuné Comte de Tillières est pendu.

Dreux subit l’occupation des Anglais  pendant seize ans

 1437. Le Roi Charles VII que Jeanne d’Arc avait fait couronner avant d’être brûlée à Rouen en 1431, délivre enfin Dreux de ses occupants d’outre Manche.  

La Chapelle saint Denis est comme la ville de Dreux, en ruine. Les frères hospitaliers ont fui depuis longtemps.

 

Pendant la période de paix (130 années avant les guerres de religion) la ville va reconstruire les quartiers démolis par les Anglais et entre autres monuments, l’Eglise St Pierre.

La chapelle St Denis ne sera pas reconstruite. Ce qui reste de la chapelle et du monastère n’a plus de vocation religieuse et servira de remise et de réserve à vin pour les vignerons d’alentour.

 

Dans 15 jours : Le tunnel de St Denis-3- : Guerres de religion. 

 

A bientôt, si Dreux le veut bien. 

Repost 0
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 07:00

      AN PAR AN, Chronique d'une jeunesse drouaise.
J'ai fait le pari de raconter une vie, annèe par année. La chronique d'une vie drouaise, ou plutôt d'une jeunesse drouaise :de 1946 à 1967. Chaque semaine, une année....J'y raconte mon enfance à Dreux, mais je m'attache surtout à décrire tout ce que j'ai pu observer dans la vie drouaise de l'époque. Les personnes, les lieux, l'histoire et les petites histoires drouaises, des portraits, des atmosphéres, des anecdotes. , bref, tout ce qui fait le sel d'une vie et fournit la mémoire en souvenirs de toutes sortes..et que peut être certains Drouais reconnaîtront.. Pour vous permettre de lire ou relire  le feuilleton depuis le début :cliquez sur :
 
http://dreux-par-pierlouim.over-blog.com/categorie-10834511.html
--------------------------------------------------------------------------

 

1 9 61- (Quatrième partie.)

 

 Les vacances enfin arrivent.

Je parcours l’Alsace avec mes parents.

 Papa y a séjourné en 1939, pendant la « drôle de guerre ». Il y a été fait prisonnier au col de Gemaingoutte entre St Dié et Ste marie aux Mines. C’est pour lui un peu un pèlerinage. Moi j’admire la beauté de la terre alsacienne. Je découvre aussi par petite gorgée; le Riesling le Sylvaner mais surtout le Gewürztraminer qui sera un des nombreux péchés mignons de mon âge adulte.

Un matin, un peu avant le quinze Août, à l’Hôtel de Sélestat ou nous étions logé, en descendant de 1961 murdeberlin planma chambre j’aperçois papa en grande conversation avec le gérant de l’établissement.

J’apprends très vite qu’ils étaient l’un l’autre prisonnier pendant la guerre. Mais ils ont l’air inquiets.

 La radio vent d’annoncer que les Allemands de l’Est, certainement  poussé par leurs occupants Russes, sont en train de construire un mur infranchissable entre Berlin Est et Berlin Ouest, secteur contrôlé par les alliés. Papa connaît bien Berlin pour y avoir été retenu pendant 5 ans et subi plus de 250 bombardements des Américains. Il peut ainsi à l’écoute de la radio, suivre  mentalement le tracé de ce mur à  travers la ville qu’il a si souvent arpenté.   Pour ces deux anciens prisonniers de guerre cette tension entre les deux blocs est très dangereuse.

-« Aura-t-on la guerre ? »

Les Berlinois commencent sans le savoir 28 ans de séparation arbitraire car ce mur est très particulier et restera unique dans son genre.  Contrairement aux autres murs, comme celui de la muraille de chine ou le mur d’Adrien en Angleterre, il  n’est pas construit pour contenir une invasion venue de l’extérieur mais pour empêcher les habitants de l’Est de fuir leur pays. Preuve que le paradis soviétique prôné par l’occupant Russe ne tient pas tout à fait ses promesses.

 Un jour le mur tombera et l’Allemagne sera réunifiée. Mais d’autres « murs de la honte » seront construits plus tard, uniquement des murs anti- invasion de l’extérieur : entre Israéliens et Palestiniens, entre Américains et émigrants mexicains, entre Grecs et Turcs à Chypres et d’autres moins connus.

Quand tous ces murs tomberont peut être que tout ira mieux dans ce bas monde….

 

La rentrée scolaire 1961. Cela commence à devenir sérieux. Je rentre en classe de seconde commerciale.

Une grande surprise m’attend à la fin de la première semaine de travail, en arrivant le samedi 1961 telémidi à Dreux. Mon père paraît bien mystérieux quand il vient me chercher à la gare. Il ne me dit rien. Mais en montant la rue de Rieuville, tout de suite la clé du mystère s’offre à moi. Sur le toit de notre maison monte au ciel une antenne de télévision en râteau. Je n’en crois pas mes yeux. Et j’embrasse papa de joie. Mes parents ont acheté et fait installer un poste de télévision. Mon rêve depuis des années…

En arrivant dans la salle à manger je le reconnais immédiatement. C’est bien lui,  le poste Ducretet Thomson que je reluque depuis des mois dans la vitrine de  Mr Vallet, Boulevard Louis Terrier en face du Photographe Francis.

Il trône sur une table qui papa a confectionné spécialement pour lui. La configuration de la pièce en est complètement chamboulée. La table est reculée dans un coin. Les chaises alignées. Tout est fait pour regarder l’écran. Mais mon impatience est exacerbée. La seule chaîne existante, la chaîne d’Etat de l’O.R.T.F. en noir et blanc n’émet pas avant 18h30. 

Avant cette heure tant désirée, Mr Vallet  vient à la maison faire les derniers réglages et nous montrer comment ça marche.

Ce premier soir, j’ai dégusté tout le programme jusqu’à la fin des émissions, un peu avant minuit, 1961-papa-a-raison.-fatherknows.jpgterminé par la diffusion de la Marseillaise.

Le lendemain après midi j’ai suivi mon premier feuilleton « Papa a raison ». C’est une série américaine avec dans le rôle titre Robert Young. Je crois qu’il fait partie par son mariage de la famille Kennedy.

 John Kennedy est 1961 kennedy 1président des USA depuis la fin de l’année dernière. Il est marié à une femme d’origine Française. Lors de la visite officielle au début de l’année à Paris, il aurait dit aux journalistes français « Je suis le type qui voyage avec Jackie ». C’est vrai qu’elle est jeune et jolie Jackie, ça nous change de Tante Yvonne, l’épouse du Général...

 

Chaque week-end à la maison sera donc, maintenant, agrémenté d’émissions de télévision. J’aime particulièrement le feuilleton Français « le temps des 1961-tisot-auto-circulation-a.jpgcopains ».

Dedans, joue Henri Tisot, celui qui imite le général De Gaulle dans les cabarets. Quel culot. Mais qu’est ce qu’il l’imite bien…

C'est le tout début d'une nouvelle catégorie de "comiques" qui va peu à peu remplacer les "Chansonniers".

 

Mais Maman veille. Elle ne veut pas que je m’abrutisse devant la télévision. Elle s’assure que j’ai bien fini mes devoirs du week-end avant de regarder le petit écran.

 

Pleins de choses encore en cette année 1961 : Les Américains et les soviétiques jouent 1961IMG 3267au chat et à  la souris dans l’espace : Youri Gagarine, le Russe,  est le premier humain à voyager dans l’espace, le 12 Avril. Il coiffe ainsi sur le poteau l’Américain Alan Shepard qui ne fera ce voyage que le 5 Mai.

 Mortifié le Président étatsunien, John Kennedy annonce qu’avant la fin de la décennie un homme, Américain bien sûr, marchera sur la lune. Vous y croyez vous, qu’un homme ira dans la Lune avant 1970 comme Tintin dans « On a marché sur la lune » ? 

 

1961 J Halliday 2Personnellement je n’y crois pas.

 

Une petite inconnue, une certaine Diana Spencer est née le 1er juillet.  Cette « Lady Di » aura un destin exceptionnel et tragique.

Un Jeune chanteur dénommé Johny Halliday l'idole des 1961 voeux pieux 1jeunes, petit frère des "Yéyés entame une carrière prometteuse..  

 

 

Certains avancent une utopie pleine de bon sens et d'égalité républicaines

Mais je doute qu'elle ne soit jamais réalité, même da'ici cinquante années.

 

 Combien de ministres et de réformes  confuses et inefficaces d'ici là ?..

  

 

Et pour moi la vie avance….

  

========================================================================
A SUIVRE : Jeudi prochain : 1962.
  
  
Je vous rappelle que vous pouvez réagir à cette note en déposant un commentaire en cliquant sur "Déposer un commentaire" ou par mail
Pierlouim@cegetel.net 

 =============================================================================================

Pour le plaisir.:

La première imitation d'un homme politiquue. Henri Tissot le précurseur  de Laurent Gerra, Nicolas  Canteloup et beaucoup d'autres... 

Vous remarquerez l'actualité évidente de cette "Autocirculation."

Tous les tics et mots du général sont là en situation....... 

 

 

Repost 0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 07:10

 

nautisme fêteLe Centre Nautique Drouais fêtait ses 40 années d'existence samedi et dimanche derniers  5 et 6 Juin .

 Le défi  de faire naviguer 100 bateaux sur le plan d'eau de Mézière-Ecluzelle a été (presque) tenu. 

(Malheureusement je n'étais pas présent pour l'exploit). 

 Une jolie fête que l'orage de dimanche matin n'a pas perturbé.

 

 

 nautisme repas soir IMG 6120

nautisme repas IMG 6118 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 -Repas du samedi soir avant le feu d'artifice.

  nautisme plan eau

     nautisme promenade IMG 6188

nautisme promenade 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   -Baptêmes gratuit à la voile. Une réussite. Plusieurs centaines de baptisés en deux jours. 

 

 nautisme arcnautisme g tell

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 -Démonstration de tir à l'arc.

  Un futur Guillaume Tell. 

 nautisme gamin

 nautisme IMG 6171

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  -Faut pas laisser porter tous les gilets au petit  moussaillon.  -Baignade interdite on a dit !

 

nautisme IMG 6168

nautisme pagaye 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nautisme roues IMG 6177    -"Maman les p'tits bateaux ont-ils des jambes?.

- Mais oui gros bêta!, ils ont même des roues.".

  nautisme dolmen

-Le Dolmen lui aussi, dans son île, était à la fête.

 

nautisme v 

A l'année prochaine pour une nouvelle fête du nautisme.

 

N'oublez pas que le Centre Nautique Drouais est ouvert toute l'année.

Voir son site :  

 www.centrenautiquedrouais.fr/ 

 

=============================================================================================

Pour visionner le reportage photos complet du 40 ° anniversaire du Centre nautique cliquer :

 

http://www.centrenautiquedrouais.fr/40ANS/index.html

Repost 0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 07:00

Pierlouim cause dans le poste chaque troisième lundi du mois au micro de Radio Grand Ciel 97.7
L'émission "HISTOIRE ET MEMOIRE"  propose chaque Lundi  (à 14 heures, rediffusion mardi à 17 heures) une demi heure sur l'histoire de l'Eure et loir. Une semaine sur Chartres, puis Nogent le Rotrou , Châteaudun et Dreux.  

================================================================================================


 
Dans le  cycle d'émissions "Histoire de Dreux, miroir de l'Histoire de France" :

La guerre de 1870 (2) à DREUX.

- Les , 8, 9 et 10 Octobre -Incendie de Chérisy.

- 18 Octobre : Accident mortel du Commandant Beaurepaire.

- 24 Octobre : Mortelle méprise. 

- 17 Novembre : "Bataille de Dreux". 

- 18 Novembre : Début de l'occupation allemande à Dreux. 

 

  

Si vous voulez entendre ou réentendre les précédentes émissions d'HISTOIRE ET MEMOIRE", cliquez sur :
-PIERLOUIM A LA RADIO. 

 

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 07:00

cercle laique le seminaire affiche

  

  

Jeudi dernier avait lieu un séminaire un peu particulier au Cercle laïque de Dreux:

 

Le groupe théatral du "Jeudi"  les ADDIKTS présentait 11 courtes pièces sur le couples commentées par un un sezzologue déjanté.

 

Pas pour les oreilles chastes. (si cela existe toujours).

 

  

Ambiance.

 cercle seminaire IMG 6025

cercle seminaire IMG 6002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cercle seminaire IMG 6038cercle seminaire IMG 6031

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  cercle seminaire IMG 6049

cercle seminaire IMG 6058 cercle seminaire IMG 6054

 cercle seminaire IMG 6053cercle seminaire IMG 6069

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  cercle seminaire IMG 6019

 cercle seminaire IMG 6078cercle seminaire IMG 6066

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 cercle seminaire IMG 6083

 cercle-le-seminaire-IMG_6088-copie-1.jpg

 cercle seminaire IMG 6093

 

 Deux Vidéos :

 

 

 

 

Dépéchez vous, deuxième et dernier "Séminaire" ce soir samedi  5 Juin 20h30.  

Repost 0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 07:00

              AN PAR AN, Chronique d'une jeunesse drouaise.
J'ai fait le pari de raconter une vie, annèe par année. La chronique d'une vie drouaise, ou plutôt d'une jeunesse drouaise :de 1946 à 1967. Chaque semaine, une année....J'y raconte mon enfance à Dreux, mais je m'attache surtout à décrire tout ce que j'ai pu observer dans la vie drouaise de l'époque. Les personnes, les lieux, l'histoire et les petites histoires drouaises, des portraits, des atmosphéres, des anecdotes. , bref, tout ce qui fait le sel d'une vie et fournit la mémoire en souvenirs de toutes sortes..et que peut être certains Drouais reconnaîtront.. Pour vous permettre de lire ou relire  le feuilleton depuis le début :cliquez sur :
 
http://dreux-par-pierlouim.over-blog.com/categorie-10834511.html
--------------------------------------------------------------------------

  

1 9 61- (Troisième partie.)

 

  Cette année 1961 voit intervenir dans ma vie peu à peu des événements qui plus tard feront partie de l’Histoire et de mon histoire.

 

Un dimanche soir, le 23 Avril en arrivant au collège les conversations entre internes et pions sont agitées. Depuis vendredi dernier une partie de l’armée, surtout un régiment de parachutistes, commandée par  trois généraux, contrôle l’Algérie. C’est une révolte, une prise de pouvoir, un coup d’Etat, un « putsch. » comme disent certains.

 

1961 alger 2 de gaulleLe Président De gaulle à 20 heures, vêtu de son ancien uniforme de général, est apparu à la télévision et a prononcé un discours appelant les soldats d'Algérie, les Français, d'Algérie ou de métropole, à refuser le coup d'État ; il informe également des mesures qu'il prend :

-« Un pouvoir insurrectionnel s'est établi en Algérie  Ce pouvoir a une apparence : un « quarteron » de généraux en retraite. Il a une réalité : un groupe d'officiers, partisans, ambitieux et fanatiques. Voici l'État bafoué, la Nation défiée, notre puissance ébranlée, notre prestige international abaissé, notre place et notre rôle en Afrique compromis. Et par qui ? « Hélas ! » « Hélas ! » « Hélas ! ». Par des hommes dont c'était le devoir, l'honneur, la raison d'être, de servir et d'obéir. A partir d'aujourd'hui, je prendrai, au besoin directement, les mesures qui me paraîtront exigées par les circonstances. Françaises, Français ! Aidez- moi! ».

 

1961 alger 2 quarteronCe mot, « hélas! » répété trois fois ainsi que le terme discuté par les linguistes de « quarteron » resteront dans les anales gaulliennes.

Je n’ai pas entendu le discours, j’étais dans le train venant de Dreux.

Le brouhaha dans l’étude avant d’aller se coucher est total :

-«Ils veulent renverser le général ».  Crient les uns.

-«Il a  menti, Il trahit ceux qui battent depuis 7 ans, il veut céder devant le F.L.N et donner l’indépendance à l’Algérie » hurlent les autres.

-« Tous les anciens pays de l’A.E.F. et de l’A.O.F (Afrique équatoriale et L’Afrique occidentale Française) ont leur indépendance depuis l’an dernier. Pourquoi pas l’Algérie ? ».

-« La France ne doit plus avoir de colonies »  

-« Mais l’Algérie n’est pas une colonie ».

-« Mon grand frère a été tué par les fellagas, pour rien alors ?.. »

Cela aurait pu se terminer en pugila général mais le surgé est intervenu. Le surgé est un « pied noir » venant d’Oran. On lui a demandé ce qu’il en pense, il n’a pas voulu nous répondre…

-« Tout le monde au lit et en silence. »

 

Le dortoir a longtemps bourdonné de conversations à voix basse, puis le silence s’est peu à peu installé dans l’internat.

 

Vers une heure du matin, brusquement, tout s’est mis à trembler : les vitres des fenêtres, nos lits en fer, les tables de nuits, les chaises, les portes. Un bruit assourdissant, vrombissant dans l’avenue Joffre. Des lumières fulgurantes perçantes s’infiltrent dans nos dortoirs.

 -" Les tanks" Hurle une voix stridente.

Aussitôt, une galopade, une bousculade effrénée vers les baies vitrées. Nous ouvrons les fenêtres et les plus courageux en pyjama s’entassent sur les minis balcons. Il fait froid, nous sommes en Février.
En effet, nous voyons une bonne dizaine de chars d’assaut descendre lentement, au pas, l’Avenue Joffre dans un boucan assourdissant de moteurs, de cliquetis de chenilles et de crissements sur le bitume. D’énormes bouffées de fumée noire s’échappent de ces mastodontes. Le spectacle et impressionnant.

1961 putsch 1 Mais les pions nous font rentrer au chaud. L’un d’eux nous dit avoir écouté la radio. Le premier ministre Michel Debré a  appelé la population à se rendre sur les aéroports « à pied, à cheval ou en voiture », « dès que les sirènes retentiront », pour « convaincre les soldats engagés trompés de leur lourde erreur » et repousser les putschistes.  

On s'attend en effet à des parachutages ou des atterrissages de troupes factieuses sur les aéroports de métropole..

Les chars qui continuent à faire frémir les fenêtres du collège descendent du camp militaire de Satory à deux Kilomètres à peine. Ils se dirigent donc vers Paris pour empêcher que n’atterrissent sur Paris les parachutistes venus d’Alger.

Les pions arrivent difficilement à nous faire remettre au lit. Nous dormons peu car pendant une bonne partie de la nuit, par intermittence, les lourds engins vont perturber la nuit Versaillaise.

 Le lendemain, nous apercevons les dégâts provoqués par ces pachydermes chenillés. L’asphalte de l’Avenue Joffre est labouré, les trottoirs complètements défoncés par endroits.

Le putsch au bout de trois jours, le mercredi 26 Avril, va faire pschitt….Les généraux réfractaires à De Gaulle se sont rendus ou se sont échappés. Mais une autre menace apparaît. : L’O.A.S.

Les chars d’assaut, à part démolir les rues, n’ont donc servi à rien.

Ils sont rentrés dans leurs casernes mais certainement pas par le même chemin, car on ne les a pas revus.

 

========================================================================
A SUIVRE : Jeudi prochain : 1961 (quatrième partie).
  
  
Je vous rappelle que vous pouvez réagir à cette note en déposant un commentaire en cliquant sur "Déposer un commentaire" ou par mail
Pierlouim@cegetel.net 

 

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 07:20

Avant 1960 entre Mézières et Ecluzelles les vaches paissaient, les blés poussaient. Puis arrivèrent de grosses machines qui se mirent à creuser dans  les prés et les champs. Des foreuses à godets retirèrent des tonnes  de graviers que de gros camions  transportaient vers la région parisienne.  Là où poussaient de nouvelles villes gourmandes en béton, comme  Sarcelles ou Saint Quentin.

Puis les machines s’arrêtèrent de  creuser. A la place des champs et des prairies apparut  un immense trou rempli d’eau de plus d’un kilomètre carré, nommé par les Drouais  les «ballastières». Peu à peu la vie s’organisa autour de ce plan d’eau. De beaux projets  échouèrent  comme la construction d’un hôtel ou «L‘ AQUAPARC» un  restaurant qui ne fonctionna que peu de temps

 

 Un centre nautique s’installa et, petit à petit, devint avec les promenades autour du plan d’eau un élément incontournable dans les loisirs drouais.

centre-nautique-du-pays-drouais-evasion-28-mezieres-en-drou

 

   

Des étudiants de Sciences politiques  de Paris viennent de plancher pendant plus d’un an pour concevoir un avenir radieux à ce magnifique plan d’eau.  Affaire à suivre.

 

Cet historique fait, je vous  présente un très beau site Web :

 

 

 

CENTRE NAUTIQUE DROUAIS.

http://www.centrenautiquedrouais.fr/

 

Site très complet sur les stages de voiles, les permis bateau, les descentes de rivières en Kayak, etc. De nombreuses photos et vidéos font partager les activités de la base nautique.

Une rareté dans le paysage  Web drouais : Une webcam. 

Le plan d’eau est visible en direct et montre son humeur du moment, soleil, vent ou  mauvais temps.

 

Le 5 et 6 juin prochain,  fete du nautisme

 - 40ème anniversaire du Centre Nautique Drouais.

Ne ratez pas l'occasion de (re) découvrir le plan d'eau d'e Mézières Ecluzelles. 

 cnd fete nautisme 2010

  

 

Le même jour (6 Juin) au (presque) même endroit Le Rallye vélo "développemment " durable et énergies"

 

 rallye velo

 

 

 

 

Vous pourrez aussi aussi suivre le sentier "nature" autour du plan d'eau  avec ses panneaux nouvellement inaugurés.

 

 

Tous ,dimanche 6 juin  autour du plan d'eau, Mézière Ecluzelles ,  à vélo en VTT, en Kayak à voile ou tout simplement à pied.

 Moi, j'y serai....

 

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt