Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 07:00

Pour vous faire patienter pendant l'absence de Pierlouim qui a déserté sa bonne ville de Dreux pour le soleil Narbonnais, je vous propose de vous promener chaque mercredi des mois de Juillet et d'Aout à travers les rue des Dreux.

Pour ces promenades je vous propose d'écouter l'émission que j'ai faite en son temps sur Radio Grand Ciel....

logo-radio-grand-ciel.jpg Pierlouim cause dans le poste une fois par mois au micro de Radio Grand Ciel 97.7. L'émission "HISTOIRE ET MEMOIRE DE LA REGION DROUAISE" propose une demi heure sur l'histoire de Dreux

LA RUE PARISIS. (Avec retour sur les Sénarmont)

===============================================

En écoutant l'émission "Histoire et Mémoire" vous pouvez aussi voir ou revoir les deux  notes que j'ai consacrée à la rue Parisis. ===============================================

LA RUE PARISIS.

Après avoir parcouru l’axe Porte Chartraine–Porte Neuve, visitons un autre axe, de porte à porte de la vieille ville de Dreux: Parisis-Orfeuil-Bois Sabots.

-La Porte Parisis. Une des entrées principales de la ville au Moyen-Age ouverte dans l’enceinte fortifiée, flanquée de deux tours avec pont-levis au-dessus du fossé mis en eau en 1591. Cette porte accueillait les voyageurs venant de Paris d’où le nom de Parisis. Fortement endommagée lors du siège de la ville par Henry IV en 1593 et non entretenue, elle fut détruite en 1757. Les pierres et matériaux servirent à la construction du pont actuel. En 1750, un arrêt du conseil d’Etat ordonna que la rue servant de passage à la route de Paris en Bretagne fût élargie dans toute sa longueur. Ceci entraîna  la destruction des vieilles maisons frappées d’alignement, suivi de la construction de beaux hôtels particuliers, faisant de la rue Parisis la partie résidentielle de Dreux.

parisis-carte 1900

Jusqu’en 1960, date de la mise en route de la «déviation» (actuel trajet de la Nationale 12), les camions et véhicules divers venant de Paris traversaient la ville par cet axe Parisis-Orfeuil-Bois sabot pour rejoindre Evreux et la Bretagne, cause de nombreux encombrements.

-En entrant dans la rue Parisis, au fronton d’un immeuble une enseigne:

«ECOLE D'HORLOGERIE D’ANET».

parisis-ecole horlogerie.

En 1871, le maître horloger A.BEILLARD fonde l’école pratique d’horlogerie à Anet. En 1925 l’école est transférée à Dreux par Gabriel MOREAU. Comprenant un externat et un internat, cet établissement fut réputé même hors de nos frontières pour former des horlogers de haut rang. L’école fut fermée en 1987, mais les bâtiments restent pour l’instant inoccupés. De 1696 à 1790, se trouvait à cet endroit un couvent de religieuses bénédictines venues elles aussi d’Anet.

-L’Hôtel SALVAT DU HALDE. Au numéro 49, un bel exemple des hôtels particuliers construits après 1750 et mis en conformité avec l’élargissement de la rue. Cet hôtel fut élevé en 1757 par le régisseur du château de Crécy, propriété de Madame de Pompadour. Ce bâtiment à la remarquable façade, entièrement rénové et transformé en appartements est inscrit au titre des monuments historiques depuis 2001.

parisis-salvat de halde

-La rue CHENEVOTTE: Son nom vient de la partie ligneuse du chanvre que l’on enlève pour conserver la matière textile, d’où l’existence supposée dans cette rue d’un atelier traitant le chanvre. Dreux était célèbre au Moyen Age pour ses manufactures de Draps. Au fond de cette rue, une belle porte cochère qui proviendrait du Palais du Luxembourg à Paris, et à côté, la trace de la nef d’une ancienne chapelle. A cet endroit se trouvait avant la Révolution, le collège où ont étudié de nombreux Drouais comme Rotrou, Godeau ou Métezeau. Entre autres affectations ce bâtiment fut Sous-préfecture de1803 à 1859.

-La rue LEVEILLARD: Famille de médecins drouais, dont le plus célèbre fut Louis Guillaume LEVEILLARD. Ami de FRANKLIN dont il écrivit un éloge historique, auteur de mémoires de chimie et maire de Passy, il s’opposa à la tuerie sanglante du 10 Aout 1792 et pour cette raison, fut guillotiné le 15 Juin 1794. C’est à l’angle de cette rue que la radio drouaise R.T.V. connut ses débuts en 1983.

 

RUE PARISIS (2).

 

parisis chaine bagnards-Restez bien sur les trottoirs car une étrange caravane arrive de Paris. Il s’agit de la «chaîne des forçats» venant de Bicêtre et se dirigeant vers le bagne de Brest. De 1792 à 1836, les condamnés aux travaux forcés au bagne de Brest ou en partance vers la Guyane, passaient par Dreux enchainés, à pied ou entassés dans des charrettes. Le voyage durait une vingtaine de jours. Cette longue caravane (plusieurs centaines d’hommes) s’arrêtait dans la rue Parisis. Les Drouais assistaient au passage de ces malheureux avec un mélange d’horreur et de compassion. Le futur chef de la police, François VIDOCQ a fait partie de cette chaîne des forçats en 1797. Une boite de nuit, très connue à Dreux vers 1970 prit le nom de VIDOCQ.

-Au numéro 35, une église Adventiste. A cet endroit fut ouvert en 1918  le premier cinéma de parisis cine idealDREUX, «L’IDEAL». Les spectateurs passaient le porche puis, pour atteindre la salle,  traversaient une petite passerelle en fer au-dessus du ruisseau de la commune, dont le débit était bien plus important qu’actuellement. Le cinéma vécut l’âge d’or des films muets qu’accompagnait au piano une organiste bien connue des Drouais. Après 1945 non loin de la rue Parisis, deux autres cinémas furent crées à Dreux: L’EDEN et Le CELTIC. L’IDEAL fut aussi le premier des cinémas drouais à disparaitre en 1972. A son emplacement, un parking que l’on atteint par la rue des caves

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt