Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 10:44

Samedi dernier le Drouais Maurice Ravanne dédicaçait à la "Rose des vents" son livre "La souris". Sur des souvenirs de son père, Maurice Ravanne raconte les pérégrinations pendant la «débâcle» de Juin 1940 dans la région drouaise d’une locomotive à vapeur «la souris» et de ses deux coéquipiers.

L'ENFANT QUI VOULAIT DEVENIR CHEMINOT.
L'ENFANT QUI VOULAIT DEVENIR CHEMINOT.L'ENFANT QUI VOULAIT DEVENIR CHEMINOT.

Maurice raconte son désir d'enfant de devenir cheminot , mais le destin en a décidé autrement ou plutôt ses connaissances en latin plutôt qu'en physique chimie....Il deviendra instituteur....ce qui sera aussi une grande passion.

Le livre de Maurice Ravanne "LA SOURIS"

est édité chez "Hella éditions"

et bien sùr disponible à la librairie "La Rose des Vents" à Dreux.

Repost 0
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 17:35

Au mois de Janvier dernier, la "Société des Amis du Musée, de la Bibliothèque et des Archives de Dreux" avait organisé pour ses membres plusieurs visites des Archives Municipale. Arnaud RITEAU présentait le service des archives municipales en sortant de leurs réserves les plus anciennes et emblématiques pièces de l'histoire et de la mémoire drouaise.

Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).
Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).
Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).
Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).

Arnaud avait mis ses gants blancs pour présenter les trésors des archives drouaises. Dernier livre édité par la Société des Amis du Musée: Mise au clair des registres des délibérations de la ville de Dreux .... (Photo Pierlouim et Arnaud Rouyer, Ville de Dreux).

Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.
Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.
Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.

Charte de 1136 donnant à Dreux le droit de commune. Où l’on voit que le roi Louis VI « Le Gros » ne devait guère savoir écrire. Sa signature est dessinée (comme l’était celle de Charlemagne). Charte de 1180 de son fils le comte de Dreux Robert 1er confirmant le droit de communes. Registres des XVI° et XVII° siècles. (Photo Pierlouim) Cliquer sur les vignettes pour pouvoir découvrir les photos en entier.

Mémoire de la ville, les archives municipales de Dreux collectent, conservent, classent et communiquent tous les documents produits ou reçus par la collectivité. Issu principalement des services municipaux, le fonds archivistique de Dreux, gratuitement accessible au public, permet également de consulter des affiches, des cartes postales, des ouvrages spécialisés, des fonds d’origine privée ou associative … Retracer l’histoire d’une famille, retrouver les origines d’un quartier, écrire sur la ville, garder la mémoire d’un évènement, lire les délibérations du Conseil municipal, que ce soit à des fins administratives, culturelles ou pédagogiques, autant de besoins d’accéder aux fonds archivistiques

Pour plus de renseignements:

www.dreux.com/archives-municipales

 

 

Repost 0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 15:41

Petite rétrospective des événements drouais de l'année 2013 écoulée.

Par Dreux vidéo.

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 07:00

Petit éphéméride absolument pas exhaustive des événements "culturels " pendant l'année 2013 à Dreux.

1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier
1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier
1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier

1er semestre 2013: Foire de Printemps, expos musée et ar(t)senal, nuit des musées, visite du cimetière par Pierlouim, et l'Eté sous les charmes. N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les découvrir en entier

Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.
Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.
Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.

Second semestre 2013: Nouveau nom pour le musée M. Dessal, féte des vendanges, journées du patrimoines, le guichet unique, le Jumping, l'expo Chapelle royale au musée, Fillon décore Hamel, le téléton et les Flambarts.

Vous pouvez retrouver tous les événements drouais  rélatés sur ce blog pour 2013 en vous promenant dans les archives (colonne de droite du blog) mois par mois ou dans les différentes catégories...... 

Repost 0
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 07:00

"Dreux agglo" avec 19 communes a vécu,

voici venue la toute nouvelle

"Agglo du pays de Dreux" avec 78 Communes.

 

Plusieurs vidéos vous présentent cette nouvelle entité.

<iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/9kYjM55lUB4" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 21:48

 Dreux vendredi soir dernier 05 décembre Illuminations Inaugurations et départ du téléthon 2013.

-1- Mise en lumière de la chapelle de l'ancien Hôtel Dieu

N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les voir en entier.N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les voir en entier.

N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les voir en entier.

Comme sur les champs Elysées : Mise en lumièere de la Grande Rue drouaise.Comme sur les champs Elysées : Mise en lumièere de la Grande Rue drouaise.

Comme sur les champs Elysées : Mise en lumièere de la Grande Rue drouaise.

Une surprise au Beffroi; La liste des maires de Dreux sur le mur du rez de chaussée arrétée à 1902 a été mise à jour...Une surprise au Beffroi; La liste des maires de Dreux sur le mur du rez de chaussée arrétée à 1902 a été mise à jour...

Une surprise au Beffroi; La liste des maires de Dreux sur le mur du rez de chaussée arrétée à 1902 a été mise à jour...

Ouverture solennelle du Téléthon 2013.

Ouverture solennelle du Téléthon 2013.

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 07:00

La ville de Dreux rebaptise son musée

Le nom du fondateur et premier conservateur du musée est apposé sur une plaque qui rappelle que, le 13 septembre 1977, la ville, dont le maire était Françoise Gaspard décida de donner le nom de Marcel Dessal (1902-1977) à son musée municipal. Marcel Dessal (1902-1977) était le fondateur et premier conservateur du musée de Dreux..

En Juin dernier la municipalité drouaise actuelle a débaptisé son musée "Marcel Dessal" en un classique "Musée d'Art et d'Histoire" de Dreux .

 

Exit le nom de Marcel DESSAL au Musée de Dreux

Il ne s'agit pas de remettre en cause le travail ni l'importance de Marcel Dessal, qui est tout de même le fondateur du musée, explique la Ville. « Mais on s'est rendu compte que c'est une dénomination qui prête à confusion. Il y a des visiteurs qui s'attendent à y trouver des oeuvres de Marcel Dessal. Il n'y en a pas ! Il était conservateur. En outre, nous avons peu d'informations sur lui." 

C'est ce que l'Echo Républicain écrit dans son article. Je vai prouver le contraire ci-après

.L'idée de la Ville, en adoptant l'appellation Musée d'art et d'histoire, est de « dire ce qu'on va y trouver, l'art et l'histoire de l'art (et l'histoire de Dreux ?). C'est plutôt un souci de précision. »

 

Evolution du logo du musée de Dreux.Evolution du logo du musée de Dreux.Evolution du logo du musée de Dreux.

Evolution du logo du musée de Dreux.

Marcel DESSAL mérite que l'on rappelle qui il était (malgré ce qu'affirme la journaliste de l'Echo, probablement non Drouaise, les renseignements sur M. Dessal ne manquent pas).

De nombreux vieux Drouais se souviennent encore avec émotion de leur professeur d'histoire du collège Rotrou avant 1960.

Lisons la biographie écrite par Jean LELIEVRE (son condisciple à la conservation du Musée) dans le Bulletin des Amis du Musée au début des années 2000.

Livre de Marcel Dessal sur la vie de Charles Delescluze.(que l'on peut lire à la médiathèque-section locale .)Livre de Marcel Dessal sur la vie de Charles Delescluze.(que l'on peut lire à la médiathèque-section locale .)

Livre de Marcel Dessal sur la vie de Charles Delescluze.(que l'on peut lire à la médiathèque-section locale .)

MARCEL DESSAL (1902-1977)

Le 2 Juillet 1950, au soir des cérémonies qui marquaient le troisième centenaire de la mort de Jean Rotrou, le musée était solennellement inauguré en présence de deux ministres, d’un académicien - en l’occurrence Marcel PAGNOL et de nombreuses personnalités des arts et des lettres. Ce jour-là Marcel DESSAL qui avait créé ce musée voyait se réaliser un rêve longtemps caressé.

Il été né le 20 avril 1902 à Treignac, gros bourg de la Corrèze où son père était artisan menuisier. Ses études secondaires achevées, il quitte la maison paternelle pour préparer à l’Université de Clermont une licence d’histoire et de géographie car il veut faire carrière dans l’enseignement

Il enseigne à Cusset, puis à Issoire et à Thiers, obtient en 1927 son diplôme d’études supérieures et, deux ans après, il est nommé professeur au collège Rotrou à Dreux.

Très vite, il s’intègre au milieu intellectuel local. Il s’intéresse à la Bibliothèque municipale et à l’Université Populaire qui, dans le cadre du Cercle Laïque, organise des conférences éducatives.

Le maire de Dreux, Maurice VIOLLETTE, le remarque et lui fait place sur la liste d’union des gauches lors des élections municipales de mai 1935. Marcel DESSAL entre ainsi  au Conseil où il siègera jusqu’en 1965. En 1957, il devient au maire. Deux ans plus tard, il sera élu premier adjoint de M. RASTEL qui a succédé à Maurice VIOLLETTE. La ville est alors en pleine expansion: de 1956 à 1966 la population passe de moins de 17 000 habitants à près de 30 000. Pendant 6 ans, alors que le maire, à cause des fonctions qu’il occupe, est très souvent absent de la mairie, le premier adjoint va être confronté à de multiples problèmes: création de classes nouvelles, d’équipements nouveaux qui vont moderniser la ville.

Ces élections de 1965, défavorables à la liste de RASTEL, mettent fin au labeur incessant de Marcel DESSAL, mais non à son activité. Parallèlement à sa tâche d’enseignant, il s’était toujours consacré aux recherches historiques. Ainsi en 1939, il avait organisé une remarquable exposition dans le cadre du cent cinquantième anniversaire de la Révolution Française. Il avait aussi commencé une thèse sur le Drouais Charles DELESCLUZE, travail que la guerre le força d’interrompre mais il acheva en 1948 et qui lui valut le titre de docteur ès lettres. (Le livre de Marcel DESSAL, consacré à DELESCLUZE républicain opposant farouche à Louis Philipe et à Napoléon III, et mort sur les  barricades de la commune en mai 1871, est disponible en lecture sur place à la médiathèque Odyssée de Dreux).

Il lui appartenait aussi une idée chère à Maurice VIOLLETTE, la création à Dreux d’un musée digne de ce nom. Il n’existait alors dans l’ancienne chapelle de la Grande Rue, qu’une collection de tableaux, œuvres souvent discutables et sommairement présentées. Après la guerre, le Conseil Municipal décida donc le transfert du musée dans une autre chapelle désaffectée proche de l’école Saint Martin et sinistrée en 1940. M. DESSAL décida de consacrer une grande partie des salles d’exposition à l’histoire locale et générale en y présentant de nombreux documents précieux qui dormaient dans des cartons au Beffroi. En même temps, le sous-sol du bâtiment fut aménagé en bibliothèque municipale...

A partir de 1965, écarté des affaires municipales, Marcel DESSAL se consacra presque uniquement  t à ses fonctions de conservateur du Musée, tout en conservant des activités soit à l’Office d’H.L.M., soit au sein des sociétés locales: Syndicat d’Initiatives, comité de Jumelage, amis du Musée......

Bientôt d’ailleurs, sa santé s’altéra: une implacable maladie le minait dont une grave opération ralentit les effets sans assurer la guérison. Pendant dix années il lutta avec courage, s’efforçant, malgré les souffrances physiques et morales de poursuivre l’œuvre entreprise. Mais le mal empira et Marcel DESSAL s’éteignit à Dreux le 5 Aout 1977.

Excellent professeur, historien remarquable, érudit consciencieux, il a surtout laissé à ceux qui l’ont connu, le souvenir d’un homme plein de bonté, fidèle à ses amis et à ses idées, ce qui n’excluait pas chez lui la plus grande tolérance. Son dévouement à la chose publique ne se démentit jamais et on peut dire que la ville de Dreux lui doit beaucoup.

Le 13 septembre 1977, le Conseil Municipal a décidé de donner au Musée de Dreux le nom de Marcel DESSAL.

Jean LELIEVRE.

 

Cliquer sur l'image pour pouvoir lire les textes.Cliquer sur l'image pour pouvoir lire les textes.

Cliquer sur l'image pour pouvoir lire les textes.

Il n’y a pas de rue portant le nom de Georges RASTEL (Le seul maire de Dreux qui n’ait pas de rue dans sa ville)

Mais il n’y a pas plus de rue Marcel DESSAL.

Une suggestion à nos édiles drouais  actuels ou ceux de l'année prochaine :

Puisque le musée n’a plus  de nom propre (il deviens l’anonyme « Musée d’art et d’histoire de Dreux), pourquoi pas donner à la place au nom générique de «place du musée» celui de

Place MARCEL DESSAL ?

C H I C H E !!!

 

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 07:00

En Juin dernier, le musée Marcel Dessal de Dreux a été débaptisé en Musée d'Art et d'Histoire. (Je consacrerai une de mes prochaines notes à Marcel Dessal).

Un musée d’art et d’Histoire pour sa promo, se doit d’avoir un logo.

Ce logo représente un "M" manuel rouge.

UN LOGO POUR LE MUSEE.

Que signifie ce logo fait d’un "M" rouge ?

En voici la réponse :

Le tableau mythique du musée d’Art de Dreux se nomme «les glycines» de Claude Monet.

Le «M» du logo est pris de la signature du maître. Ce "M" est en rouge car il n’y aurait pas de couleur rouge dans ce tableau végétal.

En voici, en image, la confirmation...

Mais pourquoi avoir changé le sens du "M" de Monet?.
Mais pourquoi avoir changé le sens du "M" de Monet?.Mais pourquoi avoir changé le sens du "M" de Monet?.Mais pourquoi avoir changé le sens du "M" de Monet?.

Mais pourquoi avoir changé le sens du "M" de Monet?.

Repost 0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 07:07

Bientôt le centenaire du début de la "Grande Guerre" 1914/1918. J'aurais l'occasion d'en parler dans de nombreuses notes futures... 

11 NOVEMBRE, Des deux cotès du Rhin.

Pour le 11 Novembre 2008 j'avais écrit une chronique dans feu Drouais Magazine repris dans mon ancien blog 

http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/

===============================================================

11  N O V E M B R E.

11 NOVEMBRE 1918 – 11 heures du matin.

- Le bourdon du Beffroi tonne gravement et lentement. Les cloches claires et trépidantes de ST Pierre sonnent à toute medium_SALMON_Arthur.jpgvolée.  Mon grand père maternel, dans son jardin des Rochelles comprend aussitôt ce que ce tintinmare annonce.

Il est à Dreux, en convalescence de sa quatrième blessure et en attente de sa quatrième citation..

Il est heureux que soit ainsi mis fin à quatre années d’affreuse boucherie.

Mais il est triste de n’être pas auprès de ses camarades dans ce jour tant attendu..

medium_louis_Fressonnet_1.3.jpg-Dans la terre, devant le fort de Douaumont, les ossements de mon grand-père paternel, éparpillés par un obus allemand depuis Février 1916 attendent d’être (peut-être) recueillis anonymement dans un ossuaire de Verdun.

-Ce 11 Novembre est un grand jour, mais ce n’est qu’un armistice. Dans 20 ans, le canon tonnera à nouveau..

 

DANS LES ANNEES SOIXANTE -

Dans la grande rue, une plaque de marbre est apposée sur le mur de la chapelle de l’Hôtel Dieu.. Y sont gravées les medium_salle_expo_hotel_dieuMG_7804.JPGnoms des morts Drouais de la « grande guerre» Cette guerre la der des der n’est plus que la «première »des  guerres mondiales en attendant la troisième…

Cette stèle fut remplacée par cette affreuse plaque actuelle aux lettres disproportionnées et inégales : « Salle d’exposition…… ».

medium_11_nov_paque_IMG_7506.jpgMon père, employé municipal a retrouve cette mémoire des sacrifices Drouais, abandonnée et abîmée dans un fond de hangar. Cet oubli l’a choqué. Après d’âpres discussion avec la mairie, la plaque fut ressortie de son cachot et finalement installée au cimetière auprès des tombes militaires. Pour moi, elle ne fait pas doublon avec celle du monument aux morts, place Métézeau. Mais les noms, dont celui de mon grand-père s’effacent peu à peu.. Une restauration s’imposerait.

 

================================================================

CHAQUE 11 NOVEMBRE à 11 heures 11 minutes et onze seconde que font nos maintenant amis d’outre Rhin ?. Je vous le donne en mille.

medium_2005_11_11.2.jpgPendant que les Français, drapeaux au vent et médailles au poitrail sonnent aux morts et respectent une minute de silence, les Allemands, tricornes d’opérette sur  la tête, majorettes aux lestes gambettes medium_Karneval_14.jpgsonnent aussi le clairon. Mais pour ouvrir la saison du carnaval, saison qui se terminera  le mercredi des cendres en février prochain.

Quel pied de nez magistral, n’est ce pas ?. Les plénipotentiaires Allemands ont imposé aux Alliés cette date et cette heure symbolique (11, 11 (nov.) à  11 heures et 11 minutes, le chiffre 11 étant synonyme de joie). Pour arrêter momentanément (pour 20 ans) les hostilités.

 Pour les Allemands la guerre 14/18 ne fut qu’un épisode sans importance. D’ailleurs pour eux, quelle défaite ? Pas un centimètre du sol Allemand ne fut touché ni détruit.. Les Français de leur coté parlent peu de l’affreuse guerre méconnue de 1870.

 Le 8 mai 1945, contrairement au 11 Novembre est une grande date. Là il s’agit bien d’une reddition sans condition et non d’un simple armistice .Les trois guerres Franco-allemandes puis mondiales (1870-1914/1918-1939/1945) sont définitivement terminées

 

medium_karfastnacht_pano_quer3.jpg

 

Les deux façons d'appréhender le 11 Novembre.Les deux façons d'appréhender le 11 Novembre.

Les deux façons d'appréhender le 11 Novembre.

Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 09:56

C'est la période des soldes d'été. Les magasins drouais affichent de sérieux rabais.

La ville de Dreux fait de même, elle vend ses (vieux) meubles aux enchères sur le net 

Si cela vous tente :

 

http://www.webencheres.com/Vente-aux-encheres-de-la-mairie-de-dreux-271/liste-du-materiel-v-1993

 

VENTE AUX ENCHERES MUNICIPALE

Les enchères débutent ce mardi 2 Juillet à 14 heures.

 Dernière enchère le vendredi 26 Juillet en soirée..

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt