Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 17:26

L'Association des Maires d'Eure et Loir a initialisé une exposition itinérante sur la guerre 14/18. Cette exposition réalisée par l'association FLORA GALLICA (en particulier par Michel MERCKEL) est actuellement à demeure à l'écomusée des Vignerons et Artisans du Pays Drouais jusqu'au 14 Mars avant de continuer son itinérance à travers le département d'Eure et Loir.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir affiches et photos en entier. Cliquer sur les vignettes pour découvrir affiches et photos en entier.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir affiches et photos en entier.

Inauguration de l'exposition.Inauguration de l'exposition.

Inauguration de l'exposition.

Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.

Bien sùr l'Ecomusée des vignerons expose le "pinard" dans la vie des poilus....

Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.
Centenaire 14/18 - LA GRANDE GUERRE A L'ECOMUSEE.

EXPOSITION A VOIR A L'ECOMUSEE "FLORA GALLICA"

JUSQU'AU 14 MARS

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 12:31

Exposition dans la galerie de l'Odyssée: REFLETS D'UNE GUERRE.

De nombreux journaux de la guerre 14-18 y sont présentés.

Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE
Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE
Comme toujours: cliquer sur les vignettes pour voir les photos en entier...Comme toujours: cliquer sur les vignettes pour voir les photos en entier...

Comme toujours: cliquer sur les vignettes pour voir les photos en entier...

Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE
Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE
Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE Centenaire 14-18 - REFLETS D'UNE GUERRE

EXPOSITION A VOIR A LA MEDIATHEQUE "L'ODYSSEE"

JUSQU'AU 22 FEVRIER.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:31

Samedi dernier 31 Janvier, une intéressante conférence par Yannick RIPA avait lieu à l'auditorium de la médiathèque l'Odyssée.

Les Françaises dans la première guerre mondiale. 

Centenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALE
Centenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALE
Centenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALECentenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALE
Centenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALECentenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALECentenaire 14/18- LES FRANCAISES DANS LA 1ère GUERRE MONDIALE
Voici ce qu'écrivait un dirigeant syndicaliste sur le travail des femmes (les munitionnettes) remplaçant les hommes. Dérangeant.

Voici ce qu'écrivait un dirigeant syndicaliste sur le travail des femmes (les munitionnettes) remplaçant les hommes. Dérangeant.

Des femmes se liguent contre les rigueurs du travail des femmes en usines de munition et pour certaines se mettent en grèver....

Des femmes se liguent contre les rigueurs du travail des femmes en usines de munition et pour certaines se mettent en grèver....

N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.
N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.

N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.

La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)
La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)
La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)

La femme dans son rôle tradionnet (la mère et la prostituée.)

A la fin de la guerre les femmes ne participent guerre aux céremonies sauf les veuves de guerre.......Les femmes retrouvent leur condition "féminime" dans une société retournée à la paix.......
A la fin de la guerre les femmes ne participent guerre aux céremonies sauf les veuves de guerre.......Les femmes retrouvent leur condition "féminime" dans une société retournée à la paix.......
A la fin de la guerre les femmes ne participent guerre aux céremonies sauf les veuves de guerre.......Les femmes retrouvent leur condition "féminime" dans une société retournée à la paix.......

A la fin de la guerre les femmes ne participent guerre aux céremonies sauf les veuves de guerre.......Les femmes retrouvent leur condition "féminime" dans une société retournée à la paix.......

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 17:22

Continuons d’avancer dans cette grande guerre d’il y a cent ans.....

FERNAND BIDAULT, né en 1879 - écrivain et l'un des premier journaliste sportif, spécialiste du rugby est décédé le  2 décembre 1914 à l'ambulance de Mâcon.

-Blessé à Vauquois (Meuse) le 29 octobre, il est transféré à l'hôpital de Neufchâteau puis à Mâcon où une erreur de soins cause sa mort. Il faut dire qu'à cette époque (fin 14) les transports de blessés ne sont pas encore correctement organisés et beaucoup de soldats meurent par manque de soins appropriés à leur état.

Nota: La bataille de Vauquois est une bataille sur le front Ouest, marquée par une guerre de position de l'automne 1914 jusqu'au printemps 1918. Elle se déroule sur la butte de Vauquois à 25 km à l'ouest de Verdun : cette butte, tenue par les troupes allemandes à partir de fin septembre 1914, est attaquée sans succès par les troupes françaises en octobre 1914 .En février 1915, les troupes françaises atteignent le sommet de la butte avec de fortes pertes, mais ne peuvent en faire partir les Allemands. À partir d'avril 1915, devant ce statu quo, les combats se poursuivent par une « guerre des mines » jusqu'en avril 1918.

Fiche "mémoire des hommes" - Butte de VAUQUOIS.
Fiche "mémoire des hommes" - Butte de VAUQUOIS.

Fiche "mémoire des hommes" - Butte de VAUQUOIS.

à Orléans, le 28 février 1879 Fernand BIDAULT fait ses études au lycée de cette ville. Second en philosophie au concours général en 1898, il fait sa dernière année au lycée Michelet à Vanves et passe sa licence de lettres en Sorbonne.

Il a publié divers essais dont plusieurs consacrés au sport.

C’était un "pionnier" du rugby tombé au champ d'honneur.

Fernand BIDAULT était journaliste et principale "plume" rugby » de "La Vie Au Grand Air", le grand hebdomadaire sportif de ce début de siècle. 

Dans "La Vie Au Grand Air", la signature de Fernand BIDAULT accompagne presque tous les comptes-rendus du championnat de Paris, des grands matchs du Championnat de France ou des premières rencontres internationales

Il écrit aussi des articles plus « vulgarisateurs » ou « pédagogiques » dans la presse généraliste pour faire connaître son sport favori.

Je vous recommande la lecture de cet article de 9 pages copieusement illustrées dans la revue « Je Sais Tout » de février 1908

 http://fr.scribd.com/doc/33424904/Fernand-Bidault-Ballon-Ovale-Rugby-Je-Sais-Tout-Fev-1908-9-Pages

Vous noterez que l'on parle encore en 1907 de "FOOTBALL-RUGBY ANGLAIS.
Vous noterez que l'on parle encore en 1907 de "FOOTBALL-RUGBY ANGLAIS.
Vous noterez que l'on parle encore en 1907 de "FOOTBALL-RUGBY ANGLAIS.
Vous noterez que l'on parle encore en 1907 de "FOOTBALL-RUGBY ANGLAIS.

Vous noterez que l'on parle encore en 1907 de "FOOTBALL-RUGBY ANGLAIS.

Dans un registre plus « pointu », Fernand BIDAULT est peut être l’inventeur des « stats » dont les reportages télé nous inondent…

pour preuve, ce traitement jusqu’alors inédit de la finale du Championnat 1907 opposant le Stade Bordelais UC au Stade Français (14-3 pour les Acquitains.

Pour réaliser ce document, Fernand BIDAULT et son compère Marcel MARTIN, journaliste Bordelais, étaient monté sur le toit du Stade du Bouscat (près de Bordeaux) !

Cette silhouette est la seule photo que nous possédons de lui (normal, les journalistes sont du mauvais côté de l’appareil…).

Centenaire 14-18 - 2 décembre 1914 - Mort d'un journaliste sportif spécialiste de rugby.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 19:25

Continuons d’avancer dans cette grande guerre d’il y a cent ans.....

Au deuxième semestre 1914, le député-maire de Dreux Maurice Viollette (Radical Socialiste) pourtant démobilisé va à 44 ans à nouveau  revêtir l’uniforme de l'armée française en guerre.....

Centenaire 14/18- Député et maire de Dreux, Maurice Viollette reprit l'uniforme
Centenaire 14/18- Député et maire de Dreux, Maurice Viollette reprit l'uniforme

Maurice Viollette est né le 3 septembre 1870, comme il aimait à le préciser le jour de l’abdication de l’Empereur Napoléon III et le début de la III° République.

En 1914, à 44 ans Maurice Viollette est député d’Eure et Loir depuis 1902 et maire de Dreux depuis 1908.

Le 28 juin 1914, Maurice Viollette est élu à la vice-présidence de la Chambre, fonction qu'il assumera pendant trois ans.

A la déclaration de guerre la chambre et mise en disposition... Bien qu’âgé de 44 ans et parlementaire c’est-à-dire en principe non mobilisable Maurice Viollette demande à être incorporé à l’armée.

Il rejoint le 1er bataillon territorial de chasseurs alpins à Bourg-Saint-Maurice en tant que capitaine. Avec son régiment il se retrouve en première ligne. Il mène sa colonne aux attaques de Tracy-le-Val et de Tracy-le-Mont près de Compiègne en Octobre , ce qui lui vaudra la Croix de guerre.

Centenaire 14/18- Député et maire de Dreux, Maurice Viollette reprit l'uniforme
Centenaire 14/18- Député et maire de Dreux, Maurice Viollette reprit l'uniforme

Puis en décembre le Parlement reprend sa session et Maurice Viollette sa place à la Chambre des députés à Paris.

Au sein de la commission de l'armée il dénonce les insuffisances en matière d'équipement, notamment en artillerie, et surtout les vues trop sommaires d'un état-major qui ne conçoit la guerre qu'en faisant donner l'infanterie. Il fait à ce sujet d'importants discours aux comités secrets de la Chambre des députés.

Maurice Viollette reprend aussi son écharpe de maire de Dreux qu’il avait remis à son premier adjoint Prod’homme pendant ces six mois passés au front..

Mais l’action politique de Maurice Viollette pendant la première guerre mondiale n’est pas terminée.......

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article

 

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 16:36

L’Amicale des anciens élèves du Lycée Jules Ferry de Versailles (dont je fais partie) a fait paraitre un numéro hors-série de son bulletin trimestriel.

Ce bulletin, à partir de la plaque commémorative placée à l'entrée du lycée, redonne vie aux 71 élèves (sur 300 à l'époque) et aux 6 professeurs morts pendant la grande guerre....

Un énorme travail de recherche et de rédaction effectué par Claudine Dubray l’épouse du président de l’association.... elle doit en être félicitée...

Centenaire 14/18 -- Les "Morts pour la France" de mon lycée.
Centenaire 14/18 -- Les "Morts pour la France" de mon lycée.

Le bulletin de 28 pages hors-série est entièrement consacré à rendre hommage à nos 77 anciens (élèves et professeurs) « tombés au champ d’honneur » et aussi quelques camarades « survivants » de cette grande boucherie

Une partie des 77 noms relevés sur la plaque commemortive
Une partie des 77 noms relevés sur la plaque commemortive
Une partie des 77 noms relevés sur la plaque commemortive

Une partie des 77 noms relevés sur la plaque commemortive

Une très intéressante et émouvante initiative qui pourrait inspirer par exemple les anciens de Rotrou....

Pourquoi pas ?.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

 

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18

cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 17:44

La guerre de 14/18 fit une grande écatombe d'intellectuels français.

A peine plus de 15 jours après la mort de Charles PEGUY (voir ma note:

http://dreux-par-pierlouim.over-blog.com/2014/09/centenaire-14-18-05-septembre-1914-l-oeuvre-de-charles-peguy-s-arreta-net.html )

un autre écrivain connu trouva la mort "pour la France": Alain FOURNIER Auteur du "Grand Meaulnes".

Alain Fournier et Charles Péguy  étaient d'ailleurs amis....

cliquer sur les vignettes pour découvrir les images.en entier....cliquer sur les vignettes pour découvrir les images.en entier....
cliquer sur les vignettes pour découvrir les images.en entier....cliquer sur les vignettes pour découvrir les images.en entier....

cliquer sur les vignettes pour découvrir les images.en entier....

 Alain-Fournier, Henri Fournier de son vrai nom, un écrivain mort pour la France à la veille de ses vingt-huit ans.

Tombé le 22 septembre 1914 à la lisière du bois de Saint-Rémy en Lorraine, le lieutenant de réserve du 288ème R.I avait publié quelques mois auparavant son unique roman, "Le Grand Meaulnes." 

Il reste d'Alain Fournier  l’image du soldat tué et de l’écrivain fauché en pleine gloire.

Voir deux vidéos sur l'auteur du "Grand Meaulnes" et sa mort au combat.

A l’occasion de l’anniversaire de sa disparition, des visites sont organisées sur ces lieux du Berry qui ont inspiré le roman.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

 

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 15:17

En septembre 1914, il ya cent ans, eut lieu près de Dreux une bavure ou dommage collatéral de la guerre qui fit deux morts, deux personnalités drouaises.

Voici les faits, relatés par le journal "Action Républicaine " de l'époque:

Le mercredi 16 septembre 1914 se répand en ville que Mr Champagne, administrateur de l'hôpital et Mr Prévost, économe, venaient d'être tués au passage à niveau des Osmeaux.

De retour de Paris, en auto, où ils devaient acheter des médicaments pour l'hôpital, ils arrivent aux Osmeaux( venant de Bu) .

La voiture est arrêtée à un poste de surveillance, le sauf conduit nécessaire pour circuler est contrôlé.

Le véhicule repart mais au passage à niveau des Osmeaux un fonctionnaire du 29ème territorial somme le conducteur de s'arrêter, ce qu'il ne fait pas.

Gare-passage à niveau des Osmaux . (état actuel : la ligne Dreux-Bueil étant fermée depuis 50 ans).

Gare-passage à niveau des Osmaux . (état actuel : la ligne Dreux-Bueil étant fermée depuis 50 ans).

Un peu plus loin un autre fonctionnaire fait les mêmes sommations, sans résultats. Le fonctionnaire tire alors sur le véhicule une seule balle qui tue les 2 hommes.

Champagne assis à gauche du chauffeur reçoit la balle à la base de la boite crânienne. La balle poursuit sa trajectoire pour frapper Mr Prévost en pleine figure.

Les obsèques civiles des 2 victimes se déroulèrent le 19 septembre aux frais de la municipalité. Elles furent grandioses.

Dans un discours le maire de Dreux, Emile Prod'homme rappela que des ordres très sévères avaient été donnés concernant la circulation des automobiles et que aucune automobile ne devaient se trouver dehors après 8h du soir.

"Nos amis qui rentraient à Dreux vers 9h n'entendirent peut-être pas la défense de passer qui leur était faite et la sentinelle tira..."

Champagne Georges était agent d'assurances à Dreux, érudit, collectionneur, et auteur de publications d'histoire locale et administrateur de l'hôpital. Prévost Emile, économe de l'hôpital, ancien vénérable de la loge Justice et Raison

"Réclame" dans l'almanch "Le Druide" de 1907.

"Réclame" dans l'almanch "Le Druide" de 1907.

Georges CHAMPAGNE était agent d'assurance et grand collectionneur (oeuvres d'art et objets historiques).

Créateur de la blbliothèque et du musée de Dreux (Alors au Beffroi) il fut surtout un historien drouais émérite. Il écrivit de nombreux livres et notices sur la ville de Dreux.

Ces ouvrages font partie de mes sources pour les chroniques drouaises

En voici quatre parmi tant d'autres.

cliquer sur les images pour les découvrir en entiercliquer sur les images pour les découvrir en entier
cliquer sur les images pour les découvrir en entiercliquer sur les images pour les découvrir en entier

cliquer sur les images pour les découvrir en entier

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

 

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 07:00

Mon Grand-père maternel, Arthur Salmon  est né en 1880 à Issoudun (Indre) Il fit son service militaire à Lunéville (2 ans-1899-1902). En 1903 il « accourut » à Dreux, employé comme maçon-paveur par l’entreprise drouaise Rouzeau. En 1905, il se maria avec Armance Vorimore d’Ouerre. Il eut deux filles dont ma maman en 1906.

En 1914 à l’entrée en guerre il est incorporé dans le régiment de son affectation soit le 90°régiment d’Infanterie de Chateauroux, et non le 101° régiment de Dreux.... Il a déjà trente-quatre ans et le grade d’adjudant...

Arthur Salmon : A son incorporation , à la fin de son service militaire : gallons et calot de travers, et en 1914 au 90°RI de Chateauroux (croix à l'encre). Cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.Arthur Salmon : A son incorporation , à la fin de son service militaire : gallons et calot de travers, et en 1914 au 90°RI de Chateauroux (croix à l'encre). Cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.
Arthur Salmon : A son incorporation , à la fin de son service militaire : gallons et calot de travers, et en 1914 au 90°RI de Chateauroux (croix à l'encre). Cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.

Arthur Salmon : A son incorporation , à la fin de son service militaire : gallons et calot de travers, et en 1914 au 90°RI de Chateauroux (croix à l'encre). Cliquer sur les vignettes pour voir les images en entier.

Mon grand-père avec son régiment participe à la bataille de la Marne en septembre 1914. Puis à la bataille dite de «Champagne ».

Sur son livret militaire, il est indiqué : blessé à Prosne le 26 septembre 1914. Il y a juste cent ans.

Centenaire 14/18. 26 septembre 1914 - Première blessure de mon grand père à Prosne

J'ai donc recherché ce qui c'est passé le 26 septembre pour essayer de comprendre dans quelles conditions mon grand-père a été blessé:

Un texte sur Prosne en 1914 (10 km à l'Est de Reims, près du camp militaire de Mourmelon):

PROSNES 1914. Il faut tout d’abord savoir que Prosnes est un village situé sur une plaine à environ deux kilomètres d’un massif appelé le « massif Moronvilliers » utilisé en 1914 par les Allemands pour sa hauteur. Cette petite altitude constituait bien évidement un observatoire inespéré pour surveiller les mouvements ennemis dans la plaine. Après la victoire de la bataille de la Marne, les français rentrent dans Prosnes le 13 septembre 1914. Les allemands se réfugient et se fortifient dans les Monts en face du village. Le village va être constamment bombardé et voire gazé tout au long de la guerre Moronvilliers apparaissait comme une position inexpugnable, d’autant plus que les Français (qui avaient établis leur camp à Prosnes) étaient obligés de progresser à travers un glacis à découvert. De nombreuses tentatives pour déloger les Allemands ont d’ailleurs été tentées, mais en vain…L’objectif était pourtant de taille puisqu’il consistait à déloger l’ennemi de poste d’observation sur la plaine de Mourmelon, le camp de Châlons mais aussi prendre pied sur ces hauteurs de façon à avoir vue sur la vallée de la Suippe, sur les positions Allemandes voisines de Nogent l’Abbesse et de Berru qui tenaient Reims sous leurs canons.

Nota : La cathédrale de Reims a été bombardée et complêtement détruite les 18 et 19 septembre 1914.

Livre de marche du 90°régiment d'Infanterie du 26 septembre 1914. Cliquer sur les vignettes pour pouvoir lire le document en entier.Livre de marche du 90°régiment d'Infanterie du 26 septembre 1914. Cliquer sur les vignettes pour pouvoir lire le document en entier.

Livre de marche du 90°régiment d'Infanterie du 26 septembre 1914. Cliquer sur les vignettes pour pouvoir lire le document en entier.

Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.
Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.

Prosnes 1914 carte et photo de l'église en feu --- Ambulance à Prosnes -Transport des blessés en 1914.

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 10:58

Dreux pendant la guerre de 1914/18 fut la base arrière, le dépôt du régiment d'infanterie le 101éme. (puis le 301éme composé de réservistes drouais et le 29&me Régiment territorial, des anciens de plus de 35 ans en principe non combattants)

La municipalité dans le cadre national de l'opération "100 villes, 100 drapeaux, cent héros" a honoré le régiment drouais et l'un de ses soldats.

Centenaire 14/18 --Dreux célèbre son régiment; le 101°R.I .
Centenaire 14/18 --Dreux célèbre son régiment; le 101°R.I .

Il y a un siècle, les soldats du 101 e d’infanterie de la caserne de Billy partaient pour la Belgique. Beaucoup n’en sont jamais revenus. Ethe-Virton, Bois-Sabot, Éparges, Orfeuil… autant de noms connus de tous les Drouais. Mais savent-ils qu'ils font référence à des batailles menées par les soldats du 101 e Régiment d'infanterie, basé à Dreux, au cours de la Première Guerre mondiale ?

Cinq rues drouaises portent le nom de ces campagnes desquelles des centaines de soldats ne sont jamais revenus. Tués ou disparus « au cours de la plus grande hécatombe humaine du siècle dernier »,

 « Rien ne se passa comme on le leur avait prédit » Le 1 er août 1914, les soldats du 101 e Régiment d'infanterie furent rassemblés sur la place Anatole-France, près de l'actuel tribunal. Direction la Belgique pour lutter contre l'armée allemande. Tous étaient persuadés que ce serait l'affaire de quelques semaines. « Mais cet enthousiasme des premiers jours fut malheureusement de courte durée, car rien ne se passa comme on le leur avait prédit. » 

Centenaire 14/18 --Dreux célèbre son régiment; le 101°R.I .

 De fait, le premier combat fut celui d'Ethe-Virton, le 22 août, où le régiment perdit en quelques heures au cours des combats sanglants plus du tiers de son effectif, soit plus de 500 hommes. « Le 101 e Régiment d'infanterie était composé quasi exclusivement de Drouais.

Son régiment de réserve, le 301 e était lui composé pour les trois quarts de réservistes issus de la région drouaise.

il était alors ajouté un 200 au numéro d'origine pour nommer un régiment de réservistes (entre 20et 34 ans)

Les soldats revêtus de leur pantalon garance constituèrent malheureusement des cibles trop faciles pour les mitrailleuses allemandes. Grave erreur des généraux français, restés aux charges napoléonniènes à la baîonnette et au sabre) 

Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.
Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.
Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.
Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.

Casernement du 101) à la caserne de Billy à Dreux---N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour découvrir les cartes postales en entier.

 En 1916, le 101 e Régiment d'infanterie fut quasiment décimé lors du combat du Bois-Sabot en Champagne, soit 1.800 hommes. Le régiment devait être reconstitué. Et du 4 au 14 octobre 1918, alors que la guerre touchait à sa fin le combat d'Orfeuil fut synonyme une fois encore de la perte de nombreux hommes. De son côté, les réservistes du 301 e participèrent à de nombreuses batailles. Affecté dans un premier temps à la défense mobile de Verdun, le 301 e participa aux combats à Spincourt, dès le 24 août 1914, avant de participer à la bataille de la Marne. « Plus tard, ils tiendront de manière héroïque le secteur des Éparges, dans la Meuse, jusqu'aux attaques massives des Allemands les 24 et 25 avril 1915. Là, ils furent décimés et les survivants reversés dans d'autres unités »,

Hommage particulier fut fait au lieutenant Julien Lhuillery, cet instituteur de Laons, rappelé sous les drapeaux à 34 ans, le 1 er août 1914. Le 101 e Régiment d'infanterie était composé quasi exclusivement de Drouais. Sergent au début du conflit « le lieutenant Lhuillery sera l'un des héros de la bataille de la Marne. Il sera blessé à plusieurs reprises. ». Le lieutenant Lhuillery a été décoré de la Légion d'honneur le 25 décembre 1926. Il est décédé le 22 septembre 1966 à Épernon. Bien d'autres soldats drouais du 101° R.I., morts au combat ou rares survivants auraient pu être cités et associès à cet hommage au régiment drouais....

Au fait, pourquoi n' y a t il pas à Dreux une rue ou place au nom rappelant le régiment du 101°? (Il y a bien une place 1er Bataillon d'Eure et Loir, deuxième guerre mondiale, alors que ce bataillon a peu à voir avec Dreux.)

Centenaire 14/18 --Dreux célèbre son régiment; le 101°R.I .

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018........

 

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18  cliquez sur  "Centenaire 14/18" au bas de cet article.

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt