Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 07:00
La rue du 17 Novembre 1870 aux Rochelles rappelle une bataille "devant Dreux " pendant cette guerre oubliée franco-prussienne de 1870.
Au même endroit que la bataille de 1562, entre Catholiques et Protestants, 15 000 Allemands avec 12 canons venant de Chartres sont interceptés par 3000 mobiles et 400 fusiliers marins (sans artillerie) entre Imbermais et Nuisement.
Le combat étant inégal les fusiliers marins se sacrifient pour permettre aux mobiles de se replier sur Nonancourt. 17-nov-1870-monument-carte.jpg
  17-nov-1870-monument-cimetiere-de-Dreux-jpg
Vous pouvez écoutez l'émission radiophonique que j'avais consré à la guerre de 1870 à Dreux.
La guerre de 1870 (3) à DREUX.
-Combat du 17 Novembre et fin de la guerre à Dreux.
   
     
Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 07:00

Aux Rochelles, le vieux bassin du square Alexandre de Yougoslavie perdait ses eaux en se fèlant doucement. Une rénovation énergique l'a rajeuni et transformé. 

Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 002Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 008Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 009 Un peu d'histoire :

Voici ce que j'écrivais Dans le feuilleton "An par An" Histoire d'une enfance drouaise pour l'année 1952 :  

 Devant l’école Communale de garçons Ferdinand Buisson se trouve un square, au nom d’Alexandre 1er  de Yougoslavie, roi assassiné en 1934 à Marseille avec le ministre des affaires étrangères Louis Barthou (qui a donné son nom à la rue longeant l’école).

-L’école «noire» Pendant la sombre période de l’occupation, l’armée allemande l’a réquisitionnée et badigeonnée en noir pour la dissimuler aux avions alliés. Instituteurs, institutrices et élèves ont du se replier dans différents refuges de fortune : hangars, ateliers ou granges aménagés de façon sommaire en salle de classe.

Le square Alexandre 1er comporte en son milieu un bassin de quinze mètres de diamètre et  profond d’à peine un mètre. Les jeunes soldats allemands s’y baignaient souvent, mais tout nus. Les mamans d’alentour, horrifiées, récupéraient par la peau des fesses leur progéniture jouant dans le square.  

Deux photos (1948) de votre blogueur préféré à 2 ans barbotant en barboteuse dans le bassin avec sa  maman e et ses cousines.

  Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 perso 002

Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 perso 003

 

A l'arrière, un certain vide. L'école Condorcet,  la citée des fleurs et l'immeuble des "14" ne seront construits qu'en 1960. Ces bâtiments seront détruitsen 2008 pour laisser place à de petits immeubles, maternelle, boulangerie, mosquée et une toute nouvelle mairie "Proximum" des Rochelles. Voir construire puis détruire des immeuble dans un laps de temps très court (moins long qu'une vie d'homme) est plus que troublant.

Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 perso 004

Photo d'époque 1950, ou l'on voit une des six statues de dames nues qui faisaient rêver les très jeunes boutonneux élèves de Ferdinand Buisson.  Ces statues seraient remisées depuis 1970 dans un lieu hors gel ou détruites, je ne sais. 

 Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 012 Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 011Sq Alexandre1er, 1er Nov 2012 010 

 

 

 

 

 

  

 

 La statue "victoire de Samothrace" est toujours fidèle au poste. Deux statues animalières d'origine, très détériorées feraient mieux d'être elles aussi remisées....  

Repost 0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 10:49

En ce jour du 1er Novembre, fêtes de tous les saints et du 02 Novembre jours des défunts je vous propose de voir ou de revoir la Durocasserie N° 30 du 1er Novembre 2009 :

=========================================================================

DEFUNTS DROUAIS.

   

Voici novembre, mois du souvenir et du recueillement. Tandis que la Toussaint fleurit les cimétières pourquoi ne pas retracer le destin d'outre-tombe des défunts enterrés à Dreux.


Aussi bien les Drouais anonyme que les têtes couronnées de la Chapelle royale.



CIMETIERES DROUAIS

.
 A Dreux, pendant des siècles, on enterra les morts autour des deux églises de la ville : A St Pierre,à l'emplacement de l'actuel monument aux morts et à St Jean, à  l'angle des rues  St Jean et des Capucins. 
Le voisinage des morts n'effrayait pas les vivants et la présence des cimetières au c
 coeur des villes semblait toute naturelle. C'et seulement au XVIII°siècle que les soucis d'hygiène et d'urbanisme poussèrent le roi Louis XVI à ordonner en 1776 de transporter hors des cités les cimetières qui pouvaient nuire à la salubrité publique.

.
Les édiles Drouais vont longtemps tergiverser pour trouver l'emplacement d'un cimetière.  Les bonnes âmes drouaises  arguaient « Notre brave curé qui pourtant vivait tout prés des tombes est mort à plus de 90 ans et encore d’une mauvaise chute. C’est la preuve qu’il n’est pas malsain de vivre prés des morts. »

Mais la Révolution va accélérer les choses. En 1796 L'église St jean et son cimetière sont vendus comme bien nationaux.
Vu l'urgence de trouver un terrain, la municipalité reçu en Avril 1797 de la ci-devant duchesse d'Orléans la jouissance d'un terrain formé en partie d'un vaste fossé longeant la muraille de l'ancien château. A cet endroit se trouvait l'ancien jeu de paume devenu le champ de Mars à la révolution et où la Fête de la Fédération eut lieu le 14 Juillet 1790.

Le cimetière St Pierre fut peu à peu transféré et transformé en lieu public

 L'actuel cimetière qui reçoit depuis plus de deux siècles les dépouilles des défunts drouais s'avère insuffisant. Un "nouveau " cimetière a été créé il y a quelques années, non loin de l'ancien  à la "sablonnière".


LES DEFUNTS DU ROI LOUIS PHILIPPE


Louis duc de Penthièvre (un petit fils de Louis XIV et de Mme de Montespan), hérita au décès du Comtes d' Eu  en 1775 des  châteaux de Dreux et d’Anet. Il devint ainsi le dernier Comte de Dreux. .

 En 1783, il du céder à Louis XVI son château familial de Rambouillet contre le château de la Ferté-Vidame.  Les revenus annuels  de ses nombreuses propriétés évalués à 17 millions d'Euros en faisaient l'un des hommes les plus riches d'Europe.


En quittant Rambouillet où il était né et qu'il avait tant aimé, le duc de Penthièvre emportait les neuf cercueils de ses parents et de six de ses enfants  qu'il alla déposer à Dreux. Il fut lui même inhumé dans l'abbatiale St Etienne à sa mort en 1793. Mort naturelle, car le duc de Penthièvre fut peu inquiété par la révolution étant apprécié par le peuple.  Mais il fut ébranlé par la mort de sa belle fille la duchesse de Lamballe et la mort de Louis XVI.

 
Huit mois après, les tombes furent profanées et les corps jetés dans une fosse commune. L'abbatiale St Étienne fut vendue comme bien public et rasée.


A la mort du Duc de Penthièvre, sa fille, Louise marie Adélaïde était  la seule survivante de ses   7 enfants. Elle   fut mariée à Philippe d’Orléans  "égalité" qui vota la mort de Louis XVI et fut lui même  guillotiné en 1793.

 
En 1816, après son retour d’exil, de la duchesse d’Orléans, étant la seule héritière, racheta les ruines du château de Dreux. Elle fit construire une chapelle pour recueillir les restes de ses aïeux. 
Après son décès, son fils devenu le roi Louis Philippe 1er, va décider d'agrandir la chapelle et de faire de Dreux la nécropole royale au lieu de la basilique de St Denis. 




Le 23 Avril 1844, le Roi Louis Philippe 1er ayant 71 ans décida lui même de placer les ossements de ses ancêtres dans le caveau "définitif". 

Victor HUGO a relaté cette scène dans "Choses vues" :


"Le roi fit apporter le cercueil et le fit ouvrir. Il était seul dans le caveau avec le chapelein et deux aides de camp. Un autre cercueil plus grand et plus solide avait été préparé. Le roi prit lui-même et de sa main les ossements de ses aïeux l'un après l'autre dans le cercueil brisé et les rangea avec soin dans le cercueil nouveau. Il ne souffrit pas que personne autre y touchât. De temps en temps il comptait les crânes et disait :"Ceci est Monsieur le duc de Penthièvre. Ceci est Monsieur le comte de Beaujolais. Puis il complétait de son mieux et comme il pouvait chaque groupe d'ossements.


Cette cérémonie dura de neuf heures du matin à sept heures du soir, sans que le roi prît de repos ni de nourriture.".

Le roi Louis Philippe est mort en exil en Angleterre en 1850. Sa dépouille reviendra à Dreux en 1876. La Chapelle St Louis de Dreux devint alors vraiment "royale".

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 19:15

En Octobre 1962, il y a 50 ans, la toute nouvelle usine de la RADIOTECHNIQUE tenait une journée "Porte ouverte" pour faire connaitre aux drouais sa production et aussi pourquoi pas, pour embaucher.

Je me souviens avoir visité cette usine ce jour là (j'avais 16 ans,  au Lycée à Versailles). Je fus impressionné par la modernité d'alors, Des centaines  de postes de télé (noir et blanc pour une seule chaine en France) se balancaient à trois mêtres du sol entrainés automatiquement par une machine invisible. Des centaines d'ouvrières et ouvriers en blouse blanche s'affairaient autour de cette nouveauté : le poste de télévision. (Notre premier appareil de télé fit son apparition dans notre salle à manger en septembre 1961)

Articles de l'Action Républicaine de 1962.radiotechnique-juin-1962-postes-tele-jpg

 

Radiotechnique-Juin-1962-jpg

  radiotechnique-bagne-ou-paradis-juin-1962.jpg

     Articles du Bulletin Officiel de la ville de Dreux de 1966.

   radio-technique0002

   radio-technique0003

  radio-technique0006

 

    La Radiotechnique devint Philipps et aprés naufrage de la télé européenne face aux asiatiques, les batiments abandonnés sont devenus Parc d'entreprise La Radio..

radio-technique0001 

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 07:00

Habère Poche, un nom qui résonne dans les souvenirs d'enfance de nombreux Drouais (disons, de 37 à 77 ans). 

Un Chalet au  nom fleuri des "Campanules" acheté par le Cercle Laïque de Dreux en 1953 fut transformé en Colonie de vacance pouvant recevoir une soixantaines de gamins et une vingtaine sous tentes dans les prés alentours 

Ces vacances dans "la Vallée Verte" (charmante vallée au-dessus de Thonon et du lac Léman) restent synonymes d’escalades des petits sommets (vers 1600 m)  des Forchat, Miribel, Hirmentaz,  pataugeages dans le torrent de la Ménoge, escapades en Car (et bateau) à Lausanne, Annecy, Mont-Blanc, etc.. 

Pour la neuvième fois (hé oui!), en comptant mes quatre années de colos, de 1955 à 1958, puis des passages en 1965, 1977 et 1998, je suis revenu à Habère Poche, 15 jours en Août . J'ai pu faire ainsi découvrir ce petit paradis à ma progéniture…

Le Chalet des  Campanules,  colo drouaise, devint vers 1990 colo de vacances de la ville de St Cyr sur Loire. Le chalet, comme la « fruitière » où les « colons » allaient chercher le lait, est actuellement transformé en plusieurs appartements. Il est entouré de nombreuses nouvelles constructions.

Album photos ….. 

 

Les "Campanules" encore colo drouaise en 1965.

Colo Habère Poche 1965.

  Le Chalet appartements en 2012 et entouré de nombreuses constructions.

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- 03-18 Août 870

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- 04-18 Août 870

 HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- colo maisons 04-18 Ao

L'ancienne "Fruitière."

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- 04-fruitière 18 Aoû

Le village d'Habère Poche.

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- village -18 Août 870

L'Hirmentaz.

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- village hirmentaz2

Le Miribel.

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- village miribel 2

Le Forchat.

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- forchat 2

Planeurs au col des Moïses.

HABERE-POCHE- colo 2012Vacances 2012- planeurs

 

Retour à Dreux plein de souvenirs. Retournerai-je une dixième fois à Habère Poche?.

 

Repost 0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 07:00

A la suite de ma note sur la place Mésirard, j'ai reçu d'un fidèle lecteur les photos suivantes:

Des photos reprise d'un site allemand de la luftwaffe. Des aviateurs allemands photographiés place Mésirard. Ces soldats faisaient probablement partie des forces aériennes basé au camp d'aviation de Dreux-Vernouillet dont les avions ont participés à la Bataille d'Angleterre 
Photos de 1944, place Métézeau.

Occupation juin 1942 caserne

  Occupation juin 42 salle des fêtes.

On peut voir que la salle des fêtes est rebaptisée "Soldatenheim » Maison du soldat, une croix "rouge"? Mais il est aussi marqué "Kreiskommandantur  Dreux" soit Poste de commandement de l'arrondissement de Dreux.
-Une photo de la caserne de Billy occupée.

occupation caserne billy juin 1942

Voir aussi des photos qui correspondent à l'arrivée des Allemands vers le 13 Juin 1940. Les soldats admirent les dégâts causés par leur bombardement aérien de la nuit des 9 et Juin 1940. Et qui fit de nombreuses victimes tant dans la population drouaise que chez les cheminots et  les réfugiés du nord de la France à l'hôtel Terminus.

Occupation gare 1940

Occupation juin 1940 gare loco soldats

 Occupation juin 1940 gare loco

Pour voir les photos "in situ" avec beaucoup d'autres sur de nombreuses villes françases.

  http://www.luftwaffe.be/photographs/french_towns/french_towns_20000.html

Curieusement ce site est en Anglais et en Français, pas en Allemand

Et pour revoir mes notes sur la place Mésirard. 

DUROCASSERIE-90-PLACE MESIRARD 1-Place St Gilles. 

DUROCASSERIE-91-PLACE MESIRARD-2.  

Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 07:30

DIMANCHE DERNIER, NOS VEDETTES ONT ACCOMPLI LEUR DEVOIR DE CITOYENS.

 

medium_IMG_1033.JPG
-1- Sacha GUITRY.
medium_IMG_1032.JPG
-2-Yves MONTAND et Simone SIGNORET.
medium_IMG_1034.JPG
-3-Martine CAROL et son mari Christian JACQUES.
medium_IMG_1035.JPG
-4-Fernand RAYNAUD.
medium_IMG_1036.JPG
-5-Le clown Achille ZAVATTA entre deux séances du cirque Médrano.
medium_IMG_1037.JPG
-6-FERNANDEL.
medium_IMG_1038.JPG
-7-Jacques TATI dépassé par le nombre de candidats….
MATCH : Elections legislatives Janvier 1956.
==========================================================================
 
Zut Zut, comme Jacques Tati je me suis emberlificoté dans mes papiers. Il s'agit bien sûr des éléctions législatives d'il y a 56 ans en 1956. Les journalistes de 2012 ne s'intéressent guère à nos "Stars" (nom actuel de vedettes) quand elles passent dans l'isoloirs.
Au fait, qui a été élu député à Dreux en 1956, dernière élection du parlement de la quatrième république, la prochaine étant la première de la cinquième republique en 1958?
Député depuis 1902, Maurice Viollette, 86 ans, a abandonné la députation en 1956. le champ était donc libre pour un nouveau député.
Mais je dois avouer mon ignorance, je ne sais qui a été député à Dreux de 1956 à 1958. Avis à ceux qui pourraient me renseigner.
En 1958, c'est Edmond Thorailler qui fut député à Dreux. 
===========================================================
Je remercie les camarades guy et jack qui, plus vite que l'éclair ont répondu à ma question :
  Pour représenter l'Eure-et-Loir à l'assemblée, le 2 Janvier 1956 4 députés ont été élus au scrutin de liste :
Edmond Desouches et Guy Cupfer du Parti Radical Socialiste
Maurice Perche du Parti Communiste
Pierre July du Parti des Indépendants et Paysans.
Je ne comprenais pas, car l'ami Google me répondait:
-Maurice Viollette député d'Eure et Loir 1945-1956 qui a donné son siège en 1956 à Edmond desouches, maire de Lucé.
-Pierre July député d'Eure et Loir 1945-1958.  Donc deux députés, Je ne savais pas qu'il s'agissait d'élections en liste. Donc pas de découpage en circonscription mais par département...
=============================================================================================
Repost 0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 11:09

Quand une Boutique est restaurée, l’enseigne ancienne apparait sous  la vitrine que l'on transforme.  

C'est le cas place Rotrou où une ancienne boutique de fringues est en cours de restauration. Les mots Boulangerie Pâtisserie sont ainsi exhumés du passé. Un passé probablement plus ancien que moi car il ne me semble pas me souvenir de cette Boulangerie place Rotrou. Le style de la décoration rappellerait les années trente. 

place-rotou-boulangerie-4.jpg

Si vous vous souvenez ou avez des renseignement sur cette encienne Boulangerie, n'hésitez pas à m'en faire part..

=============================================================================================

  A peine ma question posée la réponse fuse :

Celle de Guy Chauvet, en commentaire:

 la boulangerie du 27 rue Rotrou semble avoir été créée en 1935 par Mr Poitevin. Dès 1938, elle devient la boulangerie FRICAN qui existait encore sous ce nom en 1955. Tu devrais te souvenir des célèbres biscottes FRICAN dont la publicité utilisait la Chapelle Royale Saint-Louis comme emblème. Plus tard ce fût la boulangerie de Mme VILLAIN (présente en 1963 et encore en 1969). Cette boulangerie a disparu au début des années 1970.
Le style de décoration de la façade me fait plutôt penser aux années 50, mais je peux me tromper

=======================================================================

de Maurice Ravanne en commentaire:

Je n'ai rien à ajouter concernant les biscottes FRICAN sinon que, pour ma famille, çà été longtemps les seules biscottes au monde. Mais je me souviens aussi que Frican commercialisait, à la fin des années 40, des yaourts bien avant que cet aliment ne soit répandu comme il l'est aujourd'hui

====================================================================

et de la famille Marie sur Face book.

Place Rotrou , il y avait l'arrière de la patisserie Leloup et la boulangerie Frican , qui s'emboitait l'une dans l'autre ...c'était deux magasins différents ..... Sur la place Rotrou , il n'y avait que Frican ., avec sa bonne viennoiserie ................La devanture du magasin , avait pour enseignes deux dômes surmontés de couronne comme la chapelle royale , ....C'est en 1949 , que je suis rentré faire mon apprentissage en biscoterie

======================================================================

l'enseigne de Frican , c'était deux dômes couronnés représentant la chapelle royale .......ils étaient de chaque côté de la boutique ....

===================================================================

 Notre père jardinier a travaillé dans les jardins et arbres fruitiers de chez Frican... quand tu travaillais comme boulanger ! J'ai goûté des fruits abîmés qui ne pouvaient pas être utilisés sur des gâteaux ! UN REGAL !

 ====================================================================================================

Frican_Sachet_2red-1-.jpg

 Deux photos de pocheFrican_Sachet_1red-1-.jpgttes de la maison FRICAN envoyées par Guy Chauvet. 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

======================================================================================================

 Merci à mes fidèles lecteurs de me rafraîchir ainsi la mémoire, car effictivement j'ai croqué dans mon enfance des bicottes FRICAN .

Repost 0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 07:00

     SOUS L'CALOQUIER. Poème en patois Drouais de charles Maillier.

medium_sous_l_cal_1a.jpg

Toute une vie drouaise est racontée sous le caloquier.

medium_sl_cal_2.2.jpg
medium_sl_cal_3.3.jpg
medium_sl_cal_4.jpg
medium_sl_cal_5.jpg
medium_sl_cal_6.2.jpg
medium_sl_cal_7.jpg
medium_sl_cal_8.2.jpg
medium_sl_cal_9.4.jpg

medium_sl_cal_10.3.jpg

 

 

medium_sl_cal_11.4.jpg 

  Dommage nous n'avons pas le son.......

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 07:15

piaf dreux 13 decembre 1959

Après la diffusion sur TF1 du film «La Môme» dimanche soir, le blog a reçu la visite de nombreux internautes désireux d’avoir des renseignements complémentaires  sur le malaise de Piaf à Dreux le 19 décembre 1959. Une affluence exceptionnelle sur le  blog de Pierlouim: plus de quatre fois la fréquentation journalière habituelle.

  

 

 

piaf-dreux-2a.jpg

  J’ai posté  plusieurs notes à ce sujet.

Si vous désirez les (re)voir :

CHRONIQUE DU BLOG-2-"LA MÔME".Malaise d'Edith Piaf à Dreux. 13 Décembre 1959.

ou plus complet:

LE MALAISE D'EDITH PIAF A DREUX

Comparons :
Entre la (fausse) môme

et la vraie Edith Piaf en live (1948) 

 ya pas photo.

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt