Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 07:00

mtaville 1

Dans le numéro 05 du nouveau magazine de notre ville : «Dreux Mta Ville» paraissait la troisième chronique de PIERLOUIM.

======================================================================================

  3- AU NOM DE DREUX.

 Notre ville a un nom  monosyllabique, ce qui est peu commun en France (comme Douai, Caen, Lyon): DREUX, avec  un «R» au milieu imprononçable pour un Anglo-saxon et un «X» non prononcé. Pourquoi Dreux est Dreux,  d’où vient le nom de Dreux ?

La réponse étant complexe, je vais y consacrer deux chroniques.

=========================================================================================== 

1-La cité des Druides.  

hugo4.jpg-En 1821 le jeune Victor Hugo âgé de 19 ans fit un voyage à Dreux à la recherche de sa bien-aimée Adèle. Les parents avaient éloigné leur jeune fille de ce prétendant poète sans le sou, en la cachant à Dreux. Avant de retrouver son Adèle, Victor fit un peu de tourisme dans Dreux et écrivit à son ami Alfred de VIGNY, alors militaire à Rouen:

« Mon Cher Alfred, il n’y a aucun monument druidique.  DREUX a donné son nom aux Druides, et ils ne lui ont point laissé de vestiges. J’en suis fâché pour eux, pour la ville et pour moi. »

 druide.jpg-Victor Hugo était influencé par les historiens du XIX° siècle qui faisaient un amalgame  facile entre les mots Druides et Dreux. C’était tentant car la région drouaise se trouvait avant l’arrivée des Romains au centre d’une immense forêt, dans laquelle se tenait tous les ans des assemblées de Druides, prêtres de la religion druidique. Le nom Druide signifierait selon certains, «hommes des chênes» de drew, dreu «le chêne». La forêt de Dreux fut longtemps nommée forêt de Crothais, car elle aurait servi de demeure à un druide dénommé Crothos, envoyé à Athènes pour y présenter la philosophie druidique.  

-Les historiens drouais du XIX° siècle relayaient ainsi volontiers les croyances du Moyen Age. La ville de Dreux aurait été bâtie par Dryus, 4° roi des Gaules, en l’an 443 après le déluge. Tout ceci n’a aucune réalité historique et ne serait que légendes.  

-Dreux fut cependant longtemps dénommé la «Ville des Druides».

-L’almanach drouais entre 1900 et 1930 s’appelait «Le Druide». L’association musicale drouaise, école de musique, orchestre et fanfare s’appelait la «lyre druidique». (1900/1970). L’ancêtre de Miss Agglo fut «Reine des Druides» vers 1980.

le-druide-1921.jpg

 -Le gui coupé en cérémonie par les Druides offert au nouvel an se retrouve dans  la légendaire devise de Dreux «A gui l’an neuf». La revue mensuelle du patronage Saint Jean vers 1920/40 avait pour nom «Le Gui».

le-gui-1920.jpg

 De ces pratiques celtiques provient aussi l’antique procession des Flambarts, transformée de nos jours en carnaval. Mais le nom de Dreux n’aurait rien à voir avec celui des prêtres à la serpe d’or, coupeurs de gui.

 marcel fort  -En 1959, sous le chapiteau du «Radio Circus» planté place Mésirard à Dreux, l’animateur de RTL Marcel Fort saluait ainsi son auditoire du jeu radiophonique «Quitte ou double» par un tonitruant: «Salut les Durocassiens et durocassiennes!» L’assistance riait aux éclats de cette bizarre dénomination.

-Comment doit-on appeler les habitants de Dreux.? Le Larousse  répond : «Drouais et Drouaises». Le malicieux présentateur n’avait pas tout à fait tort. Il déformait simplement le nom des habitants de l’époque gauloise de la région drouaise: les Durocasses dont les Drouais sont les lointains descendants.

C’est ce que nous verrons dans quinze jours.

=======================================================================

  RTV 95.7La première émission  "Si Dreux m'était conté " Sur RTV 95,7 du 08 Mars dernier avait aussi pour théme "Le nom de Dreux".

Pour l'écouter en Podcast.

https://itunes.apple.com/fr/podcast/rtv-95.7-la-chronique-pierlouim/id617693634?l=en&mt=2&affId=1768173

 

Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 07:00

mtaville 1

Dans le numéro 03 du nouveau magazine de notre ville : «Dreux Mta Ville» paraissait la seconde  chronique de PIERLOUIM.

=========================================================================================

2- DROUAIS CELEBRES.

Connaître l’histoire d’une ville, c’est étudier les évènements qui ont eu lieu dans ses murs, mais aussi l’architecture, le destin de ses bâtiments majeurs et la vie de ses personnalités notables. Des Drouais méritants voient ainsi leur nom attribué à une rue ou à un établissement drouais (Ecole, musée, associations, etc.)

-Qu’est-ce donc qu’un «Drouais célèbre»?

La naissance à Dreux est primordiale. Mais il existe plusieurs cas de figures:  

-Drouais né, ayant vécu, mort et enterré à  Dreux. Cela concerne presque uniquement des maires, conseillers municipaux, de grandes familles ou des bienfaiteurs de la ville. (J. Cauchon - la famille Le Ménestrel - la famille Desmousseaux de Givre-Charles Maillier-Famille Pastre- Gromard -Mme de Couasnon etc)  

-Natif de Dreux, ayant passé leur enfance voire leurs années de collège à Dreux mais qui ont fait leur célébrité ailleurs sans revenir dans leur ville natale. (Antoine Godeau, les fréres Doguereau, docteur Guersant  Delescluze etc) ou mort au combat (les généreaux de Billy et Alexandre de Sénarmont).  

-Natif de Dreux, qui, après avoir connu leur célébrité hors de Dreux reviennent dans leur ville natale, pour leur retraite où  y mourir.(Rotrou, Professeur Jumelle, d'Alvimare, plusieurs Sénarmont, etc) . 

-Personnalité née ailleurs,  mais ayant fait toute leur carrière à Dreux.   (Louis Terrier, Maurice Viollette etc )  

-Personnalité, ni née, ni ayant vécu, ni décédée à Dreux, mais enterrée à Dreux comme le roi Louis Philippe et sa famille ,  inhumé à la chapelle royale.

 ============================================================================================

-Cas particuliers 

 illustrant bien l’ambiguïté du terme  «Drouais célèbre» :  

-Antoine GODEAU:Né à Dreux, ce poète, fondateur de l’Académie Française est considéré comme un personnage célèbre à Grasse et à Vence, les deux villes dont il fut l’évêque. Les places devant les cathédrales de Grasse et de Vence portent le nom d'Antoine Godeau.

 godeau éveque de vence a

-Clément METEZEAU: Le plus célèbre d’une grande dynastie d’architectes drouais est reconnu comme le «Père de Charleville» car bien avant d’édifier la digue de la Rochelle, il conçût la place ducale de Charleville-Mézières.

 metezeau

-Louis TERRIER: Maire de Dreux, député d’Eure et Loir et ministre, mort à Paris, enterré à Dreux est aussi considéré  comme un «Savoyard célèbre» à Annecy sa ville natale.

 -Les frères DOGUEREAU, généraux d’Empire.

Le père, employé aux fermes du Roi à Orléans vint s’installer à Dreux en tant que maitre perruquier en 1776. doguereau jean pierre

-L’ainé, Jean Pierre DOGUEREAU est né le 11 Janvier 1774 à Orléans. Pour Orléans, il est considéré comme un «Orléanais célèbre», mais il n’a vécu que ses trois premières années à Orléans.et le reste de son enfance et adolescence à Dreux avec Louis, son cadet.

 Comme officier artilleur, il participa au siège de Toulon, à l'expédition d'Egypte et à toutes les campagnes de Napoléon. Il fut directeur de l'Ecole d’artillerie à La Fère  jusqu’à sa mort en 1826 à 52 ans. Il a écrit un ouvrage relatant la campagne d’Egypte de Bonaparte, un témoignage qui fait autorité et que l’on peut consulter à la médiathèque de Dreux.  doguereau 2a 

-Le cadet, Louis DOGUEREAU, le «Drouais célèbre» est le seul des deux frères  à avoir été étudié et nommé par les historiens drouais, parce qu’il  naquit dans notre ville le 11 Juillet 1777.  Il eut une carrière militaire similaire à celle de son aîné, Jean Pierre. Ensuite, il fut directeur de l'Ecole polytechnique et pair de France, député de Blois où il  mourut à 79 ans  en 1856.

=========================================================================== 

Dans les prochaines chroniques, en voyageant à travers l’histoire de Dreux, nous rencontrerons de nombreux personnages drouais, célèbres ou non.  

Dans quinze jours: Nous verrons d’où vient le nom de Dreux

=============================================================================================

 

J'ai déjà traité la vie des frères DOGUEREAU. voir ou revoir cette note d'octobre 2012.

DUROCASSERIE. (Nouvelle Formule) 1- Les Frères DOGUEREAU  

Repost 0
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 07:00

    HISTOIRE DE DREUX, MIROIR DE L’HISTOIRE DE FRANCE :

33 DATES IMPORTANTES DE L’HISTOIRE DE DREUX .
Contituons notre remontée du temps de l'Histoire drouaise :  

Metezeau Clément II 1581 165224-1620-1650-Plusieurs Drouais brillèrent auprès du roi Louis XIII et de Richelieu:

-les deux derniers architectes de la dynastie des Métezeau, a qui l'on doit parmi de nombreuses réalisations, pour Clément II, la création de la place ducale de Charleville-Mézières et de la digue du siège de la Rochelle, et pour Louis, la Place Royale (Place des Vosges).

 

Rotrou p-Jean Rotrou, poète et dramaturge, dont les pièces de théâtre  étaient appréciées par Richelieu. Fait rare, après une vie tumultueuse à Paris, il  revint à Dreux pour y écrire ses chefs-d 'œuvres, se marier et devenir lieutenant du baillage de Dreux et malheureusement par devoir,  mourir de la peste à 41 ans.

 

-Antoine Godeau, après avoir été poète mondain habitué des salons de précieuses devint  l’évêque de Grasse puis de Vence. Il écrivit alors des ouvrages rGodeau, Antoineeligieux austères dont une monumentale histoire de l’église.

 

-On pourrait aussi mentionner le musicien Michel Danican que Louis XIII a surnommé le nouveau Philidori. C’est le dernier des Danican Philidor, François André, créateur de l’opéra-comique et grand joueur d’échecs qui naquit à Dreux en 1726.

25-Vers 1750. Par sa proximité du Château de Crécy, Dreux vit souvent le passage du roi Louis XV. Le roi offrit à Dreux deux ponts (entrée rue Parisis sur la route Paris en Bretagne) et St Martin (sur la route vers Crécy). La Rue Parisis à la suite de son élargissement s'orne de beaux hôtels particuliers comme celui de Salvat-Lahalde.

maison-des-aides-incendie-jpg

26- 20 Juillet 1789. Dreux prit part à sa manière à la Révolution, en brûlant la maison des aides (Impôts) quatre jours après la prise de la Bastille. 1793. La collégiale St Etienne, le Chateau, l'église St Jean, le couvent des capucins, et bien d'autres munuments furent vendus comme bien nationaux et détruits. L'église St pierre fut sérieusement abimée.

   

27-22 Mai 1811. L’Empereur Napoléon passa par Dreux en 1811 lors d’un voyage à victor-hugo-par-ad-le.jpgCherbourg, accompagné de sa jeune épouse l’impératrice Marie Louise.

 

28-19-21 Juillet 1821, le jeune Victor Hugo, alors poète inconnu et sans le sou, vint à pied de Paris à Dreux pour y retrouver sa bien-aimée Adèle, éloignée de Paris et de Victor par ses parents.

 

29- 1840. C’est à Dreux que le roi Louis-Philippe fit construire la Chapelle Royale St Louis, nécropole de la famille d’Orléans.

 

30-1830 et 1848 -Après leur abdication, les rois Charles X ( 3 Août 1830) et Louis Philippe (24 Février 1848) passèrent par Dreux pour se rendre en exil.

1870 chasseurs à pieds 1870

31-1870- Dreux participa à la guerre Franco-Prussienne . (Bataille du 17 Novembre, devant Dreux) - Dreux fut occupé  à trois reprises par des troupes germaniques:
- En 1815 après Waterloo (6mois )
-En  1870 (prés de 2 ans) aprés la défaite de la guerre Franco-Prussienne.
-Et 1940/44 (4ans) pendant la seconde guerre mondiale. 

 

32-1914/1918-Dreux fut pendant la guerre  une base arrière importante du front.

 

33-1936-Le maire Maurice Viollette, fut l’un des ministres du «Front Populaire», gouverneur de l'Algérie.  

 

-Etc., etc. etc.  jusqu’à aujourd’hui où Dreux est encore considérée par certains journalistes parisiens comme un «baromètre» des réussites et des problèmes de la France profonde actuelle .

 

Cette évocation trop succincte montre bien le foisonnement du passé historique de notre belle et bonne ville de Dreux. C'est ce que nous verrons ensemble dans les prchaines chroniques de Pierlouim. (Qui paraissent dans MtaVille)..  

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:00
HISTOIRE DE DREUX, MIROIR DE L’HISTOIRE DE FRANCE :
33 DATES IMPORTANTES DE L’HISTOIRE DE DREUX
 
Contituons notre remontée du temps de l'hitoire drouaise :
louis-VI
13-1136-Le Roi Louis VI «le Gros» accorde le droit de cité à Dreux qui devint alors une ville autonome. Ce roi, qui commença les travaux de la collégiale St Etienne à l’intérieur du château, offrit le comté de Dreux à son fils cadet.
 Le comte Robert 1er de Dreux était donc fils et frère de rois. Il partit avec son frère aîné, le roi Louis VII  «le jeune» en croisade. Il fut pour Dreux un grand bâtisseur. (Collégiale St Etienne -Château– Hôtel Dieu plusieurs chapelles et le château de la Robertière)….peut être la maison «romane» de la rue Sénarmont. C’est à lui que l’on doit la foire de la Saint Denis..
Bataille_de_Bouvines_.jpg14-1186-1214-Le Comte de Dreux Robert, deuxième du nom, part également en croisade avec son cousin le roi Philippe II Auguste. Lors du siège de Dreux par le duc de Normandie (et roi d’Angleterre) Henri II et son fiston Richard cœur de Lion  en 1186, Philippe Auguste vole au secours de son cousin comte Robert assiégé dans le château de la Robertière. Les deux cousins participèrent et furent vainqueurs à la bataille de Bouvines en 1214. Le royaume de France est pratiquement constitué.
15-1204-Le duché de Normandie est enfin  réuni au royaume de France par le roi Philippe Auguste. Le rôle de forteresse garde-frontière de Dreux est alors terminé.
16-1204-1350- Dreux bénéficie d’une période de paix permettant d’étendre le château, de terminer la collégiale St Etienne et l’église St Pierre. C’est  aussi l’époque de construction des Cathédrales comme Chartres ou Paris. Les foires de St Denis et de St Gilles font  de Dreux un des plus grands lieux d’échanges de l’Ile de France. Dreux vit du commerce des draps  du cuir et du vin.
Pierre_Ier_de_Bretagne.jpg17-1213 Le fils cadet du comte Robert II, Pierre «Mauclerc» de la maison de Dreux, marié avec la duchesse de Bretagne Alix de Thouars, devient après le décès de sa femme, régent du duché de Bretagne. Ses descendants seront ducs de Bretagne.
18-Vers 1300. La famille des comtes «capétiens» de Dreux disparait ut sans descendance  en même temps que celle des rois de France capétiens directs. «Les rois maudits».
19- 1347- Dreux subit comme le royaume de France la peste noire qui fait périr une grande partie de la population.
20- Et puis c’est la guerre dite «de 100 ans».
guerre-de-cent-ans-258x182.jpg-1412-Dreux  subit la rivalité des Bourguignons et des Armagnacs  par un siège en 1412 (le troisième de son histoire).

-1415-Le comte de Dreux, Charles d’Albret qui commandait les troupes royales à Azincourt, fut tué pendant cette bataille, terrible défaite française.

1421- Quatrième et désastreux siège de Dreux par le roi Henri V. Occupation anglaise de Dreux pendant 17 ans. Le comte de Dreux est alors Anglais
Dreux(beffroi)2-1437-Libération de Dreux par le Roi Charles VII. Le comté retourne à la famille d’Albret.
21-1500-1550- La Renaissance, au début du XVI°siècle fut une période de paix et de constructions nouvelles: les châteaux de la Loire et le beffroi de Dreux (1512/1537). Creusement d'un canal de Dreux à Fermaincaout pour rendre la Blaise navigable.
22-1562- C’est à Dreux que commencèrent réellement les guerres de religion par une grande bataille le 19 décembre. Elle vit la victoire des catholiques et fit près de 8000 morts.  bataille de dreux champ bataille 1
 23-Dreux, refusant un roi protestant, s’opposa à Henri III de Navarre qui assiégea la ville à deux reprises en 1590 et 1593. Il fit raser le château avant d’abjurer sa religion protestante et devenir le roi de France très catholique Henri IV  
 
 
Suite et fin au prochain numéro Samedi  (16 Février)
Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 07:00

Dans le numéro 03 du nouveau magazine de notre ville : «Dreux Mta Ville» paraissait la première chronique de PIERLOUIM.

DREUX 2000 ANS D’HISTOIRE.

mtv-1-N03-25-Janv-2013-2000ans-d-histoire-jpg

dreux.jpgmtaville 1Pour aimer sa ville comme nous invite le titre de ce journal, MtaVille il faut la connaître, apprécier son histoire, ses racines, son actualité et son futur. L’histoire de Dreux s’étire sur plus de 2000 ans. Considérée comme l’une des plus anciennes villes de France, Dreux était il y a quelques années dénommée «la cité des Rois», ceci en référence à la Chapelle Royale qui reçoit la sépulture du dernier Roi des Français: Louis Philippe d’Orléans. Dreux devrait, si elle s’en donne les moyens, acquérir le label «ville d’art et d’histoire». Depuis longtemps affiliée au royaume de France par son comté et sa proximité avec Paris, Dreux au fil des siècles a connu, subi et accompagné la majorité des évènements importants de l’histoire de notre pays. C’est pour cette raison que nous pouvons affirmer que l’histoire de Dreux est jumelée à l’histoire de France.

Remémorons nous le par un résumé chronologique, très condensé de l’histoire drouaise, en trente-trois dates principales. ================================================================= N’ayant pas les mêmes contraintes sur mon blog (nombre de caractères limité et images réduites) j’ai transformé et complété cette chronique papier en trois notes numériques. En voici la première partie :  

HISTOIRE DE DREUX, MIROIR DE L’HISTOIRE DE FRANCE :

33 DATES IMPORTANTES DE L’HISTOIRE DE DREUX.

 

potins-durocasses-1.jpg1—100 av J.C. Nos ancêtres les Gaulois, nos ancêtres les Durocasses. Les Durocasses peuple celtes alliés des Carnutes (Chartres) se trouvent dans la région actuelle drouaise) notamment Fort Harrouard et Fermaincourt. Ce peuple avait sa propre monnaie, les Potins durocasses.

 

2—50 av J.C. Les Romains s’installèrent sur la colline au-dessus de la Blaise pour contrôler un carrefour de voies gauloises devenues romaines. Ce lieu prit le nom du peuple gaulois de la région: les Durocasses. Quand les Romains arrivèrent dans l’ile de la cité, ils remplacèrent le nom de Lutèce par celui du peuple des Parisis. Les Durocasses avaient leur cité à Fermaincourt. Mais le nom de cette cité ne nous est pas parvenu.

 

3-+ 100 .Les Durocasses devenus gallo-romains créèrent et développèrent leur ville en la dotant peu à peu d’un château fort. (Très de vestiges subsistent de cette période à Dreux.)

VANDALES.jpg

4-vers l’an 400 -La région drouaise, comme tout le territoire de l’Empire Romain subit le passage désastreux des hordes de barbares, en particulier celui du peuple des Vandales.

5-vers 500- La ville, à l’arrivée des Francs, à la période de Clovis devint comté et son nom latin de «Durocasium» en se francisant se transforma peu à peu en «Dreux».

6-Vers 700- Dreux (plus exactement le château de Fermaincourt) devint résidence des loisirs des «Rois fainéants mérovingiens».

missi-dominici.jpg

7-Vers 800- Pendant le règne de Charlemagne, Dreux connait une période calme et reçu la visite des « missi-dominici» représentants de l’Empereur.

 

8- 850 /900 Dreux, comme Paris ou Chartres fut dévastée par des hordes de Vikings (vers 850/900).

Normands-vikings.jpg 

9-911-Après la création du duché de Normandie, territoire cédé aux anciens Vikings par le roi carolingien Charles III le simple, Dreux devint forteresse frontière en défense du royaume des Francs.

 

10-96O-Le château fort de Dreux fut assiégé et en partie détruit par les Normands et leur duc.

C'est le premier des 6 sièges que Dreux va subir au cours de son histoire.  

 phil1

11-Après l’an mil, les premiers rois capétiens (Henri 1er, Philippe 1er) séjournèrent souvent à Dreux et renforcèrent les fortifications du Château.

 

12-1066 -Contre le duc de Normandie, devenu aussi roi d’Angleterre (Guillaume le Conquérant) , Dreux se trouva en première ligne de la défense du royaume de France.

 

 

La suite au prochain numéro jeudi (14 Février)

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt