Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 07:00

     Paraît cette semaine  dans le 
"DROUAIS MAGAZINE"'
la cinquante neuvième DUROCASSERIE
   
 

============================================================================================== 

 

LIEUX DROUAIS: RUE SAINT MARTIN (3)

 De la Blaise à la Blaise.

Continuons de descendre la Rue St Martin vers le centre ville.

Nous traversons la Blaise. Le pont de pierre aurait été construit en 1756 aux frais du roi de l’époque, Louis le bien aimé (quinzième du nom)

L’école primaire Saint Martin: Ses bâtiments ont une valeur historique indéniable puisqu’ils proviennent d’un hôtel particulier que les Drouais appelaient la maison du gouverneur. Cette construction de style Louis XIII fut érigée probablement à la fin du XVI siècle. Une légende peu fondée raconte qu’Henry IV aurait couché dans cette demeure près des murs fortifiés de la ville, lors d’un siège qu’il mit devant Dreux en 1590 ou 1593. En fait, on ne sait pas quand et pour qui fut édifié cet hôtel, probablement pour un gouverneur de la ville. Cette charge étant devenue purement honorifique à la fin du XVII° siècle, le gouverneur résida alors au château de Fermaincourt.

L’hôtel de la rue St Martin fut ensuite attribué aux sous-intendants de Dreux, ayant pour principale fonction de percevoir l’impôt, particulier la taille. Puis, un ancien valet de Mme de Pompadour, la famille du docteur Guersant et la famille Desmousseaux habitèrent  cette vaste demeure. Le dernier des propriétaires «privé» fut Esprit Constant de Couasnon. A son décès en 1855, sa veuve légua l’immeuble à l’Institut des Frères des Ecoles chrétiennes pour en faire un pensionnat de jeunes garçons, le «Pensionnat St Pierre». En 1877 les vieux bâtiments furent détruits, et  remplacés par la construction de l’immeuble actuel.

17 Novembre 1870: Lors de la guerre franco prussienne, après de rudes combats, les  Mobiles français ne purent empêcher une armée de 5000 Allemands d’entrer dans Dreux par la rue St Martin.

Le frère directeur du Pensionnat St Pierre ouvrit une «ambulance» dans les locaux de l’école religieuse. Des Drouais courageux se rendirent sur le champ de bataille entre les Rochelles et Nuisement pour relever les blessés, les transporter et les soigner rue St Martin. Arrêtée par les Prussiens, Mme de Montgomméry à la tête des sauveteurs fut relâchée à condition de ne pas faire de différence entre Français et Allemands blessés. Ce fut les débuts de la croix rouge à Dreux.

1905: Après la séparation de l’Etat et de l’Eglise, le pensionnat fut transformé par la municipalité en une école primaire de filles. Le pensionnat st Pierre reprit ses activités dans un autre lieu en 1934 grâce en partie au legs de la veuve de l’ancien maire Louis Victor Dubois.

La rue Desmousseaux: Antoine Desmousseaux  né à Rouen en 1757 et mort à Dreux en 1830 fut préfet et baron du premier Empire. Son fils, Bernard Desmousseaux de Givré, (Vernouillet 1794 -Paris 1854) écrivain, ami de Chateaubriand fut nommé secrétaire d’ambassade à Londres puis à Rome. De 1837 à 1851. Desmousseaux devint député d’Eure et Loir et fut le principal artisan du passage du chemin de fer à Dreux.

Rue-st-Martin-Hotel-de-France.jpg

L’Hôtel de France: Cet Hôtel Restaurant fermé depuis quelques années et transformé en appartements fut le plus bel hôtel de Dreux. . Il eut malheureusement comme hôte indésirable pendant les heures sombres de Dreux la «Feld Gendarmerie» de l’occupant germanique.

 

Dans 15 jours nous continuerons notre la visite des lieux drouais en entrant en centre ville par la porte chartraine en traversant un autre bras de la Blaise.

A bientôt, si Dreux le veut bien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt