Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 19:13

Article de l'Echo Républicain du Dimanche 16 avril dernier, concernant le centenaire de la mort de mon grand-Père 

cliquer sur l'image pour pouvoir lire l'article en entier

cliquer sur l'image pour pouvoir lire l'article en entier

Voir ou revoir ma note du 25 février dernier.

 

 

http://dreux-par-pierlouim.over-blog.com/2016/02/centenaire-14-18-25-fevrier-1916-mort-de-mon-grand-pere-a-verdun.html

 

(Copier pour atteindre la note)

==================================================================

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

Si vous voulez visionner l'ensemble des notes consacrées à la guerre 14/18 cliquez sur "Centenaire 14/18" au bas de cet article.

 

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 13:28

Article paru dans l'Echo Républicain samedi dernier  vendredi 15 Avril :

De l’approvisionnement dans l’ancien arsenal à l’afflux de nouvelles populations :

Jean-Paul Cabart révèle la vie quotidienne à Dreux pendant la guerre 14-18. 

 Professeur d'histoire à la retraite, Jean-Paul CABART a rédigé un pavé de 400 pages sur le quotidien des Drouais pendant la grande guerre. Son ouvrage est le fruit d'un travail de plusieurs années, riches de recherches aux archives municipales mais aussi de rencontres avec des historiens ou des descendants de poilus. Il est encore professeur à Louis-Armand quand l'idée lui vient de raconter Dreux pendant la grande guerre. « À l'époque, je trouvais que les livres d'histoire ne parlaient de la guerre sous l'angle militaire ou politique. On parlait peu des gens de l'arrière, du quotidien des civils, des femmes, des enfants, des démobilisés… ».

Centenaire 14-18 - Comment la ville de Dreux a continué de vivre pendant la guerre 14-18.

Malgré la guerre, les commerces restent ouverts, comme cette boucherie de la rue Parisis. Pour limiter le prix des denrées, Maurice Viollette a créé une boucherie municipale, en Grande-Rue, puis rue de Sénarmont. Archives P.F.

 

 

 

Boucherie devenue municipale en 1916 (rue de sénarmont)

Boucherie devenue municipale en 1916 (rue de sénarmont)

Dreux a-t-elle payé un lourd tribut au conflit ? Avec 367 habitants morts, la ville reste dans la moyenne nationale. Les décès représentent 3,43 % de la population (3,40 % en France). Dreux était une ville de garnison, et plusieurs régiments (101 e, 301 e et 29 e territorial), ont combattu sur le front de l'Est.

Combien y avait-il d'habitants en 1914 ? Environ 12.000 habitants. Du jour au lendemain, des centaines de Drouais partent au front et abandonnent leurs familles, leur travail. Ils quittent notamment les usines qui étaient nombreuses, avec notamment 15 entreprises de chaussures (Ravalée, Garousse, etc.), une fonderie (Thirouin), des filatures et une imprimerie en vallée d'Avre. Les hommes délaissent aussi les fermes qui étaient nombreuses dans la région.

Malgré tout, la vie continue La ville continue de se développer. Le maire Maurice Viollette, qui est aussi vice-président de l'Assemblé nationale, prend d'importantes décisions. Il prend en charge le ravitaillement des Drouais en produits de première nécessité (pommes de terre, lentilles, poissons, etc.). Cette "épicerie municipale" était organisée dans l'ex arsenal, place Mésirard. Le marché du lundi était aussi important grâce aux maraîchers qui étaient nombreux dans la ville, notamment à l'emplacement du parc des expos.

Maurice Viollette a-t-il pris des décisions importantes ? Alors que la guerre perdure, contrairement aux prévisions de départ, il veut que l'activité économique de sa ville se poursuive. Très influent auprès du gouvernement, il demande donc au ministre de la Guerre que l'on mette en permission des "vieilles classes" (plus de 35 ans) afin qu'on les affecte aux usines drouaises ou pour le travail dans les champs. Maurice Viollette va aussi lancer des chantiers, comme celui de la crèche près de l'actuel musée, qui, dans un premier temps, accueillera les blessés du front. Le collège de jeunes filles de la place Mésirard est agrandi car Viollette souhaite y développer de nouvelles filières. Il achète 2 hectares de terrain pour créer l'actuel stade du Vieux Pré mais aussi 50 hectares aux Buissons pour son futur sanatorium.

 

Maurice Viollette : Député. Caricature du ministre du ravitaillement.
Maurice Viollette : Député. Caricature du ministre du ravitaillement.

Maurice Viollette : Député. Caricature du ministre du ravitaillement.

Y a-t-il encore des lieux de distractions ? Il n'y a plus de bals, mais l'élection de la rosière est maintenue. Le cinéma L'Idéal reste ouvert : Mistinguett s'y est rendue le 27 octobre 1917. De nombreuses actions sont organisées en solidarité avec les poilus. Des journées sont organisées pour récupérer de l'argent au profit des familles dans le deuil ou séparées du père parti au front.

Est-ce vrai que la prostitution se développe ? Effectivement, des filles font du racolage sur la voie publique. Une affaire éclate chez une marchande de couronnes mortuaires qui, en réalité, proposait les services de jeunes femmes en échange d'argent. Comme le dit un officier de la caserne drouaise : "les hommes ne peuvent se limiter à se distraire au bistrot".

Il n'y a jamais eu d'Allemands dans la ville. Juste des prisonniers. Maurice Viollette réclame des contingents entiers pour le travail dans les champs, dans les usines ou à l'activité ferroviaire. Dans les plus petites fermes, certains Drouais refusent cette main-d'œuvre étrangère.

Dreux a connu un afflux de population venue de l'extérieur. Il y avait notamment les militaires du 67RI de Soisson qui ne pouvaient pas se rendre dans leur caserne, trop proche du front. Dreux a aussi accueilli les blessés mais aussi des personnes ayant le statut de réfugié. Viollette était très favorable à la venue de nouveaux habitants. Il disait : "cela dynamise les activités de la ville". Une partie de ces gens sont restés. Pendant la guerre, Dreux a presque doublé sa démographie, passant à 20.000 habitants en 1918.

-> Pratique. Jean-Paul Cabart : Tél. 02.37.42.35.25. Olivier Bohin
olivier.bohin@centrefrance.com

=================================================

A SUIVRE, JUSQU'AU 11 NOVEMBRE 1918-2018..

Repost 0
Published by PIERLOUIM - dans -Centenaire 14-18
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 20:54

Onzième édition des Naturalies dans le parc de la Chapelle Royale à Dreux., les 16 et 17 avril dernier

Marché aux plantes au succés grandissant (plus de 20 000 visiteurs ce weekend malgré un temps instable..)

 

 

NATURALIES 2016
NATURALIES 2016
NATURALIES 2016
NATURALIES 2016
NATURALIES 2016
NATURALIES 2016

L'association "Flora Gallica" Ecomusée des Vignerons et Artisants Drouais était comme chaque année, présente aux Naturalies.

NATURALIES 2016
NATURALIES 2016
NATURALIES 2016
NATURALIES 2016

En clôture, un spectacle devant la chapelle royale: Michael Lonsdale lisait des textes, accompagné d'un pianiste.

NATURALIES 2016
NATURALIES 2016NATURALIES 2016

LES NATURALIES 2016 SONT TERMINEES,

VIVE LES NATURALIES 2017.

Repost 0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 15:43

L'association FLORA GALLICA

est maintanant présente sur le site

de WIKIPEDIA

FLORA GALLICA CHEZ WIKIPEDIA

L'ECOMUSEE DES VIGNERONS ET DES ARTISANS DROUAIS  Flora Gallica est présent dans cette grande encyclopédie universelle qu’est Wikipédia et ce, grâce aux élèves du Lycée des Métiers de De Couasnon.

Afin de responsabiliser ses élèves par rapport à Internet, madame Lafont s’est investie pédagogiquement avec une de ses classes de 1ère dans ce projet.

Après de nombreuses séances d’étude et une visite détaillée du musée, leur travail nous a été soumis avant d’être intégré à ce système planétaire de communication et de transmission des connaissances via Internet. Ce texte sera traduit en cours d’anglais à la rentrée 2016.

FLORA GALLICA CHEZ WIKIPEDIA

Bravo et merci à ces lycéens et à leur professeur pour cette excellente initiative qui vient combler une lacune de notre association.

Nous accueillons chaque année des élèves en quête de stage pour certifier leurs diplômes. Ils viennent des divers établissements drouais. Afin qu’ils découvrent concrètement la réalité du fonctionnement du monde du travail, nous leur confions des tâches formatrices de secrétariat et d’animation, en relation avec leur propre cahier des charges. Si ponctualité et investissement sont demandés, la confiance et la reconnaissance du travail réalisé, à l'image de nombreux enseignants, sont nos méthodes pédagogiques.

Nous sommes heureux d’apporter notre modeste part à la formation de notre jeunesse.

François Fillon Président

Michel Merckel Secrétaire

 

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site officiel de

FLORA GALLICA Ecomusée des Vignerons et Artisans Drouais.

http://www.museedudrouais.com/

 

Et sur FACEBOOK

https://www.facebook.com/ecomusee?fref=ts

 

 

Repost 0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 10:19

La magnifique exposition sur le 500°anniversaire du Beffroi de Dreux au Musee d'Art et d'Histoire m'a donné l'envie de vous présenter en deux notes quelques documents que je possède sur ce monument cinq fois centenaire.

Après les cartes postales et photos anciennes, les dessins et les réclames d'antan je vous présente d'autres catégories d'image de notre beffroi.  

PHILATELIE ET BEFFROI DE DREUX.

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.

OBJETS S'INSPIRANT DU BEFFROI DE DREUX.

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.

POUR FINIR, DES PHOTOS PERSONNELLES

SUR LE BEFFROI DE DREUX

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX-Dans mes collections personnelles-2.

NOUBLIEZ PAS DE VISITER L'EXPOSITION

"LE BEFFROI 500 ANS D'HISTOIRE et d'HISTOIRES"

AU MUSEE D'ART ET D'HISTOIRE DE DREUX JUSQU'AU

25 SEPTEMBRE 2016.

Repost 0
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 21:13

La magnifique exposition sur le 500°anniversaire du Beffroi de dreux au Musee d'Art et d'Histoire m'a donné l'envie de vous présenter en deux notes quelques documents que je possède sur ce monument cinq fois centenaire.

 

Cartes postales et photos anciennes 

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-

Le Beffroi en dessins.

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-

Le beffroi de Dreux dans la réclame d'antan.

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX- Dans mes collections personnelles -1-

Suite de cette expo perso d'images

du Beffroi de Dreux dans la prochaine note.

Repost 0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 14:50

Pour le 500° anniversaire(de la pose de la première pierre) de notre beffroi drouais, je vous propose les chroniques de Pierlouim parues dans votre journal "MtaVille"  concernant le Beffroi 

N°43 - Le Beffroi : architecture et fonctions

Beffroi plan en coupe 1

 

• La construction du Beffroi de Dreux dura près de 25 ans, de 1512 à 1537. Pendant cette longue période, l’architecture évolua en passant du style gothique au style renaissance. Ce changement est tout à fait perceptible dans la construction et les décors sculptés de notre Beffroi drouais.

• Le rez-de-chaussée, conçu à partir de 1516 par Jehan des Moulins, conserva le style gothique flamboyant, notamment par une superbe porte d’entrée ogivale sur la Grande Rue. Les étages furent construits de1520 à1537 par Clément Métezeau qui adopta pour le premier étage, le style gothique de transition. Le second étage est de pur style renaissance. La Maison de Ville dans son donjon carré fut terminée en 1537 et commença pour plus de trois cent ans son rôle de Mairie. Remarquons que le Beffroi dresse fièrement sa superbe façade ornée de cinq magnifiques fenêtres, face à la grande rue et au château représentant l’autorité royale.

• Par contraste, deux autres côtés sont en partie aveugles et l’arrière reste austère sans décoration particulière, donnant sur un enchevêtrement de maisons autour d’une cour et d’un puits, car la place Métézeau ne sera dégagée qu’au 19°siècle. L’entrée de cette cour dite «Cour Maupin» se faisait par un porche d’une maison accolée au Beffroi, dont on voit encore la trace du pignon sur le côté rue St Pierre. Côté Porte Chartraine, la Rue au Change, tournant entre les maisons et les fortifications de ville, menait au cimetière le long de l’église St Pierre.

• A l’intérieur de ce donjon municipal, 3 salles carrées de 15 mètres de côté en étage sont reliées par un étroit escalier de pierre en colimaçon.

• La salle basse possède une voûte remarquable de style gothique flamboyant. Elle recevait les réunions publiques, en particulier les séances du tribunal civil, présidées par le lieutenant général du baillage représentant la justice du roi et remplaçant le maire en cas d’empêchement. Cette salle communale était ouverte au public et s’ouvrait directement sur la Grande Rue par le beau portail en ogive.

Le maire et ses échevins officiaient aux premier et second étages. Ils entraient par la petite porte privée donnant côté Rue au Change et montaient aux étages de la mairie, par l’étroit escalier en pierre. L’accès de la salle basse réservée aux représentants du roi était séparé de cet escalier par une porte souvent fermée.

• La salle du premier étage. , dont on peut admirer le «plafond français» en caisson, servait de bureau et de salle de réunion au maire et à ses échevins.

• La salle du second étage au plafond typiquement renaissance servait de réserve utile en cas de siège. Nourriture, sacs de blé et armement y étaient transportés par un système de monte-charge, par l’extérieur, que l’on peut encore observer de la place Métézeau.

• Contrairement à la salle basse, dévolue au public, les étages réservés à la mairie sont dotées de cheminées magnifiquement ornées.

• Le Beffroi, d’une hauteur de 34 mètres, servait à la fois de poste d’observation, en prévention à d’éventuels incendies ou mouvements de troupes hostiles et de support à la cloche le «bourdon», fondue en 1561, qui avertissait les habitants de Dreux d’événements importants et des réunions du conseil municipal. Une charpente impressionnante de 15 mètres de haut, couverte d’ardoises et surmontée d’un campanile, termine cet élégant Beffroi.

• Le Beffroi fit fonction de mairie de Dreux jusqu’à la fin du XIX° siècle.

 


Beffroi plan en coupe 1
Repost 0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 14:41

Pour le 500° anniversaire(de la pose de la première pierre) de notre beffroi drouais, je vous propose les chroniques de Pierlouim parues dans votre journal "MtaVille"  concernant le Beffroi 

N°42 - La construction du Beffroi de Dreux

Beffroi  gde rue

 

• Des touristes, en passant devant notre vieux Beffroi, pensent qu’il s’agit d’un monument religieux. C’est tout le contraire. Ce bâtiment essentiellement laïc, affirmait la puissance économique communale des bourgeois drouais face à l’autorité royale, représentée par le comte dans son château et celle religieuse, des chanoines de la collégiale Saint Etienne

• À la période faste de la Renaissance la ville de Dreux, grâce à ses nombreuses activités comme la vente de draps, de cuirs et de vin était devenue indépendante et riche. Pour le faire savoir, rien de tel que d’ériger une magnifique et haute maison de ville, devant la Grande Rue près de la halle aux grains et regardant en ligne droite l’arrogante forteresse comtale et l’élégante collégiale St Etienne.

• En 1512, le maire de Dreux, Pierre Gravelle, décida avec l’appui du comte Alain d’Albret de construire une majestueuse maison de ville. Pendant 25 ans, sous le règne du roi François 1er, les Drouais érigèrent leur Hôtel de Ville avec l’aide bienveillante de leurs comtes, Alain, Jean et Jeanne d’Albret. Cet Hôtel de Ville construit comme un donjon fut nommé au vingtième siècle (quand il ne fit plus office de mairie), le «Beffroi». Il remplaçait au même endroit un édifice beaucoup plus modeste. Selon certains, cet Hôtel de Ville se trouvait à la Porte Chartraine, entre la tour actuelle Hennequin et une tour disparue. En réalité la mairie s’y serait probablement réfugiée provisoirement pendant les longs travaux du nouvel Hôtel de Ville

• En 1512, Pierre Caron maître maçon commença le creusement des fondations, des travaux longs et difficiles dans un sol sableux infiltré d’eau. L’emploi de nombreuses poutres de chêne fut nécessaire pour stabiliser le monument. Cela nous évoque la construction d’un parking sous-terrain en 1990 qui entraina de nombreuses fissures à notre pauvre Beffroi devenu branlant. Nos contemporains n’avaient donc pas retenu les leçons de nos ancêtres drouais.

• En 1516 à la mort de Pierre Caron, les fondations terminées, le maître maçon Jean Desmoulins commença l’édification du futur beffroi. Il fut assisté puis relayé par le maître maçon Clément Métezeau. Le terme d’architecte n’existait pas à cette époque. Le titre «d’architecteur» apparut vers 1650 et fut attribué au premier fils de Clément Métézeau, Pierre–Jean maitre d’œuvre de la ville et de l’église St Pierre. Les petits-fils de Clément, Louis et Clément II, devinrent «architectes du roi» d’Henri IV et de Louis III.

• Clément Métezeau participa à la fois à la construction du beffroi et à l’élévation du premier étage des deux tours et du portail de l’église Saint Pierre. Les pierres blanches, incrustées de silex noir, utilisées pour l’édification de ces deux monuments provenaient des carrières de Vernon. Les ardoises, pour la toiture du Beffroi, venaient de Rouen. Ces matériaux étaient transportés par les cabotières navigant sur l’Eure et la Blaise. Certaines similitudes dans la mise en place des éléments de construction du Beffroi et de l’église font penser que les mêmes maçons et tailleurs de pierre ont travaillé par intermittence sur les deux monuments.

• Découverts vers 1990 lors de travaux dans l’actuel restaurant Dante, des graffitis datés de 1483 et deux enveloppes de cartes à jouer de 1540, prouveraient l’existence, à cet endroit, d’une maison de compagnonnage des maçons et tailleurs de pierres œuvrant à Dreux.

 


Beffroi  gde rue

A suivre.....

Repost 0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 18:04

En 1516, après quatre années difficiles de la construction des fondations dans un sol instable sableux et humide, les travaux d’élévation de la maison de ville commencèrent enfin.

C’est le 500°anniversaire de la pose de la première pierre que nous fêtons cette année 2016.

Le début d’immenses travaux qui ne se terminèrent que 21 ans après en 1537.

Parmi de nombreuses manifestations le Musée de Dreux organise une exposition intitulée :

« LE BEFFROI 500 ans d’Histoire et d’histoires. »

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.

L'EXPOSITION :

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.

TABLEAUX ET DESSINS (en diaporama): 

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.

MOULAGE EN PLÂTRE DES GRAFFITI DE BATEAUX GRAVES

DANSL'ESCALIER DU BEFFROI.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les images en entier.Cliquer sur les vignettes pour découvrir les images en entier.Cliquer sur les vignettes pour découvrir les images en entier.

Cliquer sur les vignettes pour découvrir les images en entier.

PLANS 

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.
LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.

LES FLAMBARTS: 

cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.
cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.
cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.
cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.

cliquer sur les vignettes pour découvrir ces documents.

LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.LES 500 ANS DU BEFFROI DE DREUX AU MUSÉE.

BELLE EXPOSITION A DECOUVRIR

AU MUSEE D'ART ET d'HISTOIRE DE DREUX

JUSQU'AU  25 SEPTEMBRE2016

Repost 0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 16:46

D'étonantes photographies exposées à l'Ecomusée des Vignerons et Artisans Drouais. Des demeures châteaux et maisons laissées à l'abandon et la présence des anciens habitants y est encore sensible.

URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.
URBEX A L'ECOMUSEE.

Exposition à découvrir à l'Ecomusée des Vignerons et Artisans de Dreux j'usqu'au 1er Mai.

Repost 0

Dreux Par Pierlouim

  • : DREUX PAR PIERLOUIM
  • DREUX PAR PIERLOUIM
  • : ACTUALITE ACTIVITE ET MEMOIRE DROUAISES Par le petit bout de ma lorgnette on y voit tout, en avant comme en arrière. DREUX HIER ET MAINTENANT.
  • Contact

Profil

  • PIERLOUIM
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance.
Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire.
Pour me joindre:

 pierlouim@cegetel.net
  • Né à Dreux, j'y ai vécu toute mon enfance. Aprés quarante années d'exil à Lutéce, je reviens dans ma bonne ville. J'en observe la vie quotidienne et culturelle et me souviens de son histoire. Pour me joindre: pierlouim@cegetel.net

Recherche

RECHERCHES D'ARCHIVES

RECHERCHES D'ARCHIVES ANTERIEURES A 2012. Overblog ne présente plus l’intégralité des archives (limitées arbitrairement à un an) alors que le blog est ouvert depuis mars 2009. Pour connaître les archives antérieures vous êtes obligés de chercher dans les différentes catégories ci-dessous

VIDEOS de PIERLOUIM - YOU TUBE

Voir les vidéos de Pierlouim sur le site YOU TUBE.
cliquer :
http://www.youtube.com/results?search_type=&search_query=pierlouim&aq=f



SITES ET AMIS DROUAIS DU WEB

Pour l’instant Over-blog nouvelle (et mauvaise) manière ne m’autorise plus à vous présenter les logos et les adresses des sites drouais sur le net. Espérons que cela puisse être possible bientôt